TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf – Pro Junior : Ariihoe Tefaafana à l’assaut de l’Australie.




Le 'home spot' de Ariihoe Tefaafana est Taharu'u, à Papara.
Le 'home spot' de Ariihoe Tefaafana est Taharu'u, à Papara.
Le 1er février 2015. Le jeune surfeur de Papara est actuellement en Australie. D’origine plutôt modeste, c’est par la force de son talent qu’Ariihoe cherche à avancer. Poussé par son père vers le monde de la compétition dès le plus jeune âge, Ariihoe participe aux compétitions internationales depuis deux ans. En 2014, il a terminé au 13ème rang du circuit Pro junior Asie-Pacifique.
 
Il fait partie de la génération des Mateia Hiquily, Mihimana Braye, Vehiatua Prunier, O’Neal Massin, Kevin Bourez, Heimana Buisson…Une génération qui déborde de talent et qui pourrait faire parler d’elle au plus haut niveau mondial.
 
En attendant les compétitions Pro junior, Ariihoe a voulu tenter sa chance dans cette compétition open du circuit WQS, le Scoot Burleigh Pro. Ariihoe a réussi a passer deux tours pour se hisser jusqu’en huitième de finale. Cette compétition open a été finalement remportée par Mitch Crews qui était dans le WCT en 2014. Une compétition a forte densité australienne puisque dans les quarts de finale on a retrouvé 15 Australiens et 1 Néozélandais sur 16 compétiteurs.
 
Ariihoe Tefaafana va enchainer avec la compétition Pro juniorHurley Autralian Open’ puis ‘Hunter Buisness Boardriders’ à Newcastle, toujours en Australie. Après un bref retour à Tahiti, il poursuivra pour la Nouvelle Zélande. Il devrait être rejoint pour ces compétitions pro junior par d’autres pointures du surf tahitien comme Mateia Hiquily ou Mihimana Braye.

Surf – Pro Junior : Ariihoe Tefaafana à l’assaut de l’Australie.
Ariihoe Tefaafana depuis l’Australie :
 
Content de ta première compet’ de l’année en Australie ?
 
« Oui, j’ai réussi à passer deux tours qui étaient assez difficiles parce que c’est une belle vague et qu’il y a beaucoup de bons qui veulent faire cette compétition. Cela m’a permis de récolter 185 points, c’est donc un bon début. »
 
Quel est ton objectif pour 2015 ?
 
« A la fin de l’année dernière, on a discuté avec mon père, on a décidé de focaliser sur les compétitions junior puisque c’est ma dernière année dans cette catégorie. Je vais essayer de faire le maximum de compétitions possibles pour tenter de me qualifier pour le championnat du monde de fin d’année. Et si j’ai l’occasion de faire des WQS au passage et bien j’y vais, c’est ce que je viens de faire. »
 
Comment cela se passe au niveau sponsoring, financement ?
 
« Au niveau des billets d’avion, j’ai réussi à avoir des prix avec Air Tahiti Nui qui me soutient. Au niveau logement et nourriture, je me débrouille. Je connais une famille australienne qui habite pas loin des lieux de compétitions, je me débrouille avec eux. »
 
Tu voudrais suivre les traces de Michel Bourez ?
 
« Je veux suivre les traces de Michel mais cela doit se faire étape par étape. Cela ne vient pas comme ça. Il y a des hauts et des bas mais il faut persévérer. Je remercie tous ceux qui me soutiennent, les amis de Papara, ma famille, mes sponsors et merci à Tahiti Infos. J’espère faire mieux par la suite. » SB

Rédigé par SB le Lundi 2 Février 2015 à 13:04 | Lu 563 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki