TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro – Fidji Pro : Michel Bourez, « le surfeur le plus puissant » se qualifie pour le round 3


La 5e étape du championnat du monde a débuté samedi à Fidji. Le spot de Cloudbreak a proposé de belles conditions de vague. Après être passé par le round 2 de repêchages, Michel Bourez, actuellement 13e au classement mondial, a pu se qualifier brillamment pour le round 3 en sortant le jeune américain Stuart Kennedy, 16e mondial.



La dernière compétition en WCT pour le vétéran Taj Burrow, qualifié brillamment pour le round 3
La dernière compétition en WCT pour le vétéran Taj Burrow, qualifié brillamment pour le round 3
La 5e étape du championnat du monde a débuté samedi sur le spot de récif de Cloudbreak à Tavarua, dans l’archipel des îles Fidji. Les vagues proposées ont été magnifiques, avec des vagues de 2 à 3 mètres proposant quelques sections tubulaires. La vague de Cloudbreak est plus longue que celle de Teahupo’o, moins « mécanique » et plus imprévisible.
 
Les commentateurs s’accordent pour évoquer une nouvelle donne dans ce championnat du monde 2016 mené actuellement par Matt Wilkinson (Aus), Italo Fereira (Bra), John John Florence (Haw), Sebastian Zietz (Haw) et Caio Ibelli (Bra). Notre « Spartan » Michel Bourez est actuellement 13e, il tente toujours de réintégrer le Top 10 après une année 2015 moyenne. C’est sa 8e année sur le WCT.
 
Les surfeurs qui ont gagné leur série du round 1 et qui sont donc qualifiés directement pour le round 3 sont John John Florence, Filipe Toledo, Jadson Andre, Keanu Asing, Miguel Pupo, Adriano De Souza, Matt banting, Wigolly Dantas, Jérémy Florès, Jordy Smith, Adam Melling et Kelly Slater qui remporte enfin sa série après le pire début de saison de sa carrière.

Le Sud Africain Jordy Smith s'est qualifié pour le round 3
Le Sud Africain Jordy Smith s'est qualifié pour le round 3
Michel Bourez à 0,13 de la qualification directe
 
Dans la 11e série, Michel Bourez était opposé au 24e mondial australien Adam Melling, et au Brésilien Caio Ibelli, 5e mondial. Dans cette série de 35 minutes, c’est Adam Melling qui prend les devants en prenant une première vague notée 5.33, Caio Ibelli obtient une vague notée 5.50 alors que Michel Bourez trouve une belle vague où il enchaine un « off the lip » suivi de 3 « bottom turns » puissants.
 
Il n’obtiendra que 4.60 sur 10, sur cette première vague. Michel Bourez obtiendra ensuite un 5.67, grâce à de belles manœuvres dont une vraiment radicale en fin de vague, ce qui lui permettra de mener la série alors qu’il reste 12 minutes. Alors que le dangereux brésilien ne trouve pas le bon timing, Adam Melling enchaîne les vagues pour obtenir finalement un 5.93 qui lui permet de prendre la tête de la série, avec 11.26 sur 20.
 
Michel Bourez doit obtenir 5.60 pour repasser en tête, il prend une vague en toute fin de série et doit attendre la délibération des juges : la vague est finalement notée 5.47, il lui manque 0,13 pour se qualifier. Avec un total de 11.14, Michel est donc contraint de passer par le round 2, un round éliminatoire.

Michel obtiendra au minimum une 13e place
Michel obtiendra au minimum une 13e place
Le round 2 de repêchages
 
Il se retrouve opposé au round 2 au jeune Américain Stuart Kennedy qui a réussi a obtenir un total de 12.67 lors de sa série du round 1 qu’il avait terminée à la 2e place derrière Jadson Andre. Kennedy est actuellement 16e, à l’affût, juste derrière Michel Bourez.
 
Michel débute sa série en prenant une vague notée 7.33, une note méritée au vu de l’engagement de notre Spartan qui enchaîne les manœuvres radicales, des rollers backside comme il est un des rares à en effectuer d’aussi puissants, selon l’aveu de Martin Potter le commentateur et légendaire surfeur sud-africain, le comparant à Jordy Smith, un autre surfeur très puissant.
 
Stu Kennedy ne prendra que deux vagues moyennes notées 4.50 puis 4.33, il passe malgré tout devant Michel qui n’a surfé qu’une vague. Après, 10 minutes interminables sans vagues, Michel prend finalement son « back up score » avec une vague notée 4.17, Stu améliore sa deuxième vague avec un 4.33 mais Michel s’impose avec la manière avec un total de 11.50 contre 8.83 et se qualifie pour le round 3, un round éliminatoire tout aussi délicat à passer. SB

Rédigé par SB le Dimanche 5 Juin 2016 à 16:14 | Lu 2986 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki