TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro – Championnat du monde : Adriano De Souza couronné, Michel Bourez qualifié


La dernière étape du championnat du monde vient de se terminer à Hawaii par la victoire d’Adriano De Souza qui devient par la même occasion le nouveau champion du monde en titre. Michel Bourez, grâce à sa 21e position au classement, a assuré l’essentiel : sa qualification pour le championnat 2016, après une année marquée par des blessures.



Le air reverse de Medina en fin de série contre Fanning a été déterminant
Le air reverse de Medina en fin de série contre Fanning a été déterminant
HAWAI’I, le 17 décembre. Jeudi, la dernière journée de compétition du Pipeline Master, la dernière étape du championnat du monde de surf 2015, a tenu en haleine la planète surf. C’est dans un spot de Banzaï Pipeline offrant des vagues de 1M50 environ que le Brésilien Adriano De Souza a pu s’imposer, devenant par la même occasion le champion du monde 2015.
 
Lors des quarts de finales, les leaders du championnat ont pu tous s’imposer. Medina s’est défait de CJ Hobgood, qui a annoncé sa retraite, Adriano De Souza a battu Josh Kerr, Mick Fanning a gagné son duel contre Kelly Slater et la wildcard Mason Ho a réussi à sortir Adam Melling.
 
Dans la première demi finale opposant Mick Fanning, triple champion du monde, à Gabriel Medina tenant du titre de champion 2014, l’Australien a débuté la série par un tube sur une vague de taille correcte qui lui a rapporté 7.33. Dans une série où les vagues ont offert peu de ‘sections à points’ Medina tente de tout mais ne réussit pas à marquer de points. Il n’obtient que deux vagues notées 4.10 et 4.83.
 
Il faudra attendre les dernières minutes pour qu’il réussisse un ‘air reverse’ impressionnant pour obtenir un 6.50 suffisant pour remporter cette demi finale avec un total de 11.33 contre 10.36. Cette victoire permet à Gabriel Medina de remporter la Triple Crown, un titre qui se joue sur trois compétitions : le Hawaiian Pro, la Vans World Cup et le Pipe Masters.
 
A ce stade, le suspense est total. Mick a encore ses chances de remporter le titre en cas de défaite d’Adriano De Souza contre Mason Ho, qui rappelons-le, a pu éliminer le n°2 mondial Filipe Toledo. Mais si Adriano s’impose contre Mason Ho, il sera champion du monde avant même la finale. La tension est donc à son comble.

Adriano De Souza est champion du monde 2015
Adriano De Souza est champion du monde 2015
Après des débuts de vague avortés, c’est Mason qui semble être parti sur une vague correcte mais en sortie de tube la pointe de sa planche s’enfonce dans l’eau et c’est la chute. Sa planche se casse, il est contraint à revenir au bord pour s’en procurer une autre. Il manque 20 minutes à la fin de la série, De Souza mène avec 1.57 contre 1.24.
 
Il est virtuellement à quelques minutes d’un premier titre mondial. Adriano prend un premier tube, suivi de Mason Ho. Ils bataillent pour revenir au pic pour avoir la priorité, c’est De Souza qui arrive le premier au pic, il manque alors 12 minutes à la fin. Les notes tombent, 4.00 pour De Souza et 3.83 pour Mason Ho, pour un total de 5.20 contre 4.70.
 
Adriano De Souza fait parler son expérience et alors qu’il n’a pas la priorité prend une vague qui lui permet de placer des petites manœuvres. Il obtient 2.83. Mason Ho a besoin désormais de 3.01 pour s’imposer alors qu’il manque 5 minutes à la fin de cette guerre des nerfs. Une section se présente mais Mason Ho n’arrive pas à la transformer en points et perd la priorité.
 
Dans les dernières secondes Mason s’élance, De Souza qui le ‘marque’ se lève également sur la vague, il fait le geste de pousser Mason, qui tombe, puis lève les bras en signe de victoire : Adriano De Souza remporte le titre de champion du monde de surf 2015. Un Brésilien succède à un autre Brésilien.
 
Lors de l’interview WSL, Adriano De Souza, en larmes, évoque Ricardo Dos Santos prématurément disparu ainsi que son frère qui, alors qu’il n’avait pas beaucoup d’argent, lui avait acheté sa première planche avec 7 dollars.
 
La finale entre les deux champions brésiliens s’est soldée par la victoire d’Adriano De Souza qui a dominé la finale de bout en bout. C’est la première fois qu’un Brésilien gagne la compétition. Une édition 2015 du Pipeline Masters marquée par des accidents : une noyade à laquelle il a pu survivre d’Evan Geiselman, une commotion cérébrale pour Owen Wright et une double fracture du bassin pour Bede Durbidge pendant le round 3.
 
Michel Bourez est quand à lui officiellement qualifié pour la 8e année consécutive sur le World Championship Tour regroupant les 34 meilleurs surfeurs de compétition au monde. C’est un excellent résultat pour notre Spartan compte tenu de ses blessures de milieu d’année. Mateia Hiquily (52e) et Mihimana Braye (144e), les Tahitiens les mieux classés - avec Steven Pierson (116e) -, ils participeront encore en 2016 aux WQS pour espérer suivre les traces de Michel dans le WCT. SB

Michel s'incline contre Kelly au round 3
Michel s'incline contre Kelly au round 3

Rédigé par SB le Jeudi 17 Décembre 2015 à 13:29 | Lu 906 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki