TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro – Central Coast WQS 1000 : Focus sur Ariihoe Tefaafana, le 5e ‘mousquetaire’


Après les bons résultats de Mihimana Braye au Portugal et en Israël, c’est au tour d’Ariihoe Tefaafana de faire parler de lui, avec une excellente 5e place obtenue en Australie lors du Central Coast Pro, une compétition WQS 1000. Il s’incline en quart de finale contre Adrian ‘Ace’ Buchan, un surfeur du WCT. Nous avons pu le joindre en Australie pour faire le point sur l’année à venir.



Ariihoe Tefaafana a bien commencé la saison
Ariihoe Tefaafana a bien commencé la saison
La saison WQS (World Qualifying Series) bat son plein et les compétition s’enchainent actuellement en Australie. On a beaucoup parlé de cette génération montante pouvant prétendre à prendre la relève de Michel Bourez au plus haut niveau mondial : Mihimana Braye, Mateia Hiquily, O’Neil Massin ou encore Keoni Yan, mais il y a un ‘cinquième mousquetaire’ qu’il faut surveiller également : Ariihoe Tefaafana.
 
Pour Arii, l’année 2015 avait été en demi-teinte en raison d’une blessure à Teahupo’o. On l’avait malgré tout vu participer à de nombreuses courses à pied avec sa compagne, sportive également. Vendredi, il a obtenu une belle 5e place lors d’une compétition WQS 1000, la Central Coast Pro en Australie.
 
Il s’incline en quart de finale contre un surfeur émérite du WCT, Adrian ‘Ace’ Buchan’, c’est d’ailleurs ce surfeur qui remportera la compétition. Pas de regrets puisqu’il totalise dans sa série 10.35 contre 16.35 pour l’Australien. Nous avons pu joindre Ariihoe qui a déjà enchainé avec la compétition suivante.
 
Ariihoe est actuellement en train de participer à la Kommunity Project Pro à Boomerang Beach, en Australie, il se retrouve malheureusement dans la même série qu’O’Neil Massin. A noter également la bonne 5e place d’O’Neil Massin lors du Burleight Pro, une autre compétition WQS qui vient de se terminer. 

Après une année 2015 en demi teinte, Ariihoe compte bien ne rien lâcher pour 2016
Après une année 2015 en demi teinte, Ariihoe compte bien ne rien lâcher pour 2016
Ariihoe Tefaafana depuis l’Australie :
 
L’année 2015 avait été en demi teinte pour toi ?
 
« L’année dernière, j’avais les mêmes objectifs que Mateia, O’Neil et Mihimana, me qualifier pour les championnats du monde. J’avais fait un bon résultat en Nouvelle Zélande mais malheureusement, juste avant la Papara Pro junior, je me suis ouvert le pied à Teahupo’o du coup je n’ai pas pu bien marcher à Papara donc je ne suis pas allé en Australie pour les compétitions qui comptaient aussi pour le classement. »
 
Malgré tout tu démarres fort la saison ?
 
« Je me suis dit ‘il ne faut pas que je lâche, les blessures ça arrive, il faut que je me reprenne, on recommence tout et on verra bien ce que ça donne’. Je suis très content que l’année commence bien pour moi avec une bonne 5e place satisfaisante. Ce n’est que le début, j’espère faire mieux par la suite, mais c’est toujours bien de démarrer avec un bon résultat. »
 
Tu perds en man-on-man contre un gars du WCT, Ace Buchan ?
 
« J’étais content de tomber contre lui, c’est la première fois que je surfais contre un surfeur du WCT, c’est un des gars que j’admire beaucoup sur le circuit, il est humble, j’adore sa façon de surfer en backside, c’était un plaisir d’être avec lui dans l’eau, de voir comment il surfait. Même si j’ai perdu - bon je m’y attendais un peu - je suis allé à l’eau sans stress, j’ai surfé à 200%, j’ai ‘enjoy’ ma série comme on dit. »
 
La suite du programme de l’année ?
 
« Là je participe à une autre compet WQS, ensuite je rentre sur Tahiti pour la Rangiroa et la Papara. En fonction des points obtenus, je ferai Trestles en Californie puis l’Europe. L’Europe, j’y serais de manière sûre. »
 
On peut dire qu’il y a Mihi, Mateia, O’Neil et Keoni mais qu’il ne faut pas oublier Ariihoe ?
 
« On a évolué ensemble, on faisait partie des surfeurs à potentiel à Tahiti. On a voyagé ensemble, fait des résultats ensemble. On a vu que Mihi fait de très bons résultats, cela ne peut que motiver les ‘boys’. Je le félicite pour ses résultats, O’Neil également, il faut qu’on continue, qu’il n’y ait pas qu’un ou deux tahitiens devant mais il faut qu’il y ait nous cinq. » SB

Rédigé par SB le Dimanche 14 Février 2016 à 13:12 | Lu 1889 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki