TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf International – les 50 ans de l’ISA : La famille du surf polynésien invitée à la Présidence


La grande famille du surf polynésien était conviée à la présidence jeudi soir. Une dizaine de surfeurs tous champions du monde ISA ont été récompensés à l’occasion des 50 ans de l’International Surfing Association. Michel Bourez et Vetea David étaient de la partie, tout comme le jeune champion Poenaiki Raioha ou encore les légendes du surf Arsène Arehoe ou Patrick Juventin, créateur de la fédération tahitienne.



Presque toute la grande famille du surf polynésien était réunie, pour la première fois
Presque toute la grande famille du surf polynésien était réunie, pour la première fois
PAPEETE, le 21 janvier 2016. Jeudi soir vers 18H, la grande famille du surf Polynésien était conviée à la Présidence pour une cérémonie de remise des prix en présence du Président du Pays Mr Edouard Fritch et de plusieurs membres du gouvernement dont Niuhau Laurey, Nicole Sanquer et Jean-Christophe Bouissou. C’est Lionel Teihotu, récemment élu au poste de président de la fédération tahitienne de surf, qui a sollicité les instances gouvernementales pour que la cérémonie se déroule à la présidence.
 
A l’occasion de ses 50 ans d’existence, l’International Surfing Association (ISA) a décidé de décerner des médailles à tous les champions du monde couronnés par l’association depuis 1964. Pour la Polynésie il y avait 10, un résultat plus qu’honorable pour la Polynésie, berceau du surf.
 
Les surfeurs récompensés pour leur titre de champion du monde ISA étaient Vetea David, Heifara Tahutini, Michel Demont, Hira Teriinatoofa, Tamaroa Mc Comb (absent), Karelle Poppke le seule femme, Pascal Luciani, Philippe Klima, Poenaiki Raioha et le regretté champion de longboard Teva Noble décédé en 2010 qui était représenté par ses enfants. Michel Bourez et Vetea David étaient les parrains de la soirée proposée par la fédération tahitienne de surf, son président, son équipe dont Sarah Lienard la cheville ouvrière.

Sarah Lienard et Patrick Juventin
Sarah Lienard et Patrick Juventin
La liste des surfeurs de renom et personnalités présentes lors de cette cérémonie est longue, on citera Steven Pierson, Manoa Drollet ou encore Raimana Van Bastolaer les rares surfeurs professionnels, la légende Arsène Harehoe, Erich Teihotu responsable de la commission sécurité à la fédé, Tim Mc Kenna le photographe, Teva Bonno le shapeur, Patrice Chanzy, Yann Duhaze membre du conseil fédéral…Taumata Puhetini était un des rares absents, bloqué à l’entrée en raison d’un listing non ajourné, un des rares ‘couac’ de cette cérémonie historique pour le surf polynésien.
 
Et puis il y eut surtout beaucoup d’émotion avec les ‘anciens’, moins connus du grand public mais mis à l’honneur et remerciés tout au long de la cérémonie, notamment Patrick Juventin qui fut créateur de la fédération tahitienne de surf et bien d’autres pionniers du surf tahitien : Jean Baptiste Agnieray, Eric Paofai, Awei Arehoe, Paul Pere, Edgar et Jean Paul Galenon, Annick Paofai, Sylvie Augier…

Michel Bourez, Lionel Teihotu, Nicole Sanquer et Vetea David
Michel Bourez, Lionel Teihotu, Nicole Sanquer et Vetea David
Rappelons qu’au niveau international, il y a deux organisations.
 
La WSL, la World Surf League, anciennement appelée ASP, organise les championnats du monde professionnels (WCT) avec une dizaine d’épreuves chaque année, c’est là qu’évolue Michel Bourez depuis 8 années. Il y a aussi les World Qualifying Series (WQS), une quarantaine de compétitions qualificatives pour le WCT, ainsi que le Big Wave World Tour, le Longboard Tour, le junior Tour… De gros moyens sont mis en œuvre, la WSL peut ainsi être considérée comme l’organisation principale, par ses moyens, par le nombre important de compétitions et par leur médiatisation importante à l’échelle mondiale.
 
L’ISA quand à elle est plus ancienne, elle organise les championnats du monde chaque année avec de nombreux pays participants sur diverses disciplines : le surf, le longboard, le bodyboard ou le SUP. Ce sont des titres de prestige puisque contrairement aux compétitions WSL du WCT ou du WQS, il n’y a pas de dotation financière. Le niveau reste malgré tout relevé et de nombreux surfeurs de renom sont passés par ces championnats du monde, comme Kelly Slater par exemple.

Plusieurs générations de champions Vetea David et Poenaiki Raioha
Plusieurs générations de champions Vetea David et Poenaiki Raioha

Rédigé par SB le Vendredi 22 Janvier 2016 à 14:33 | Lu 1383 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Tihare le 23/01/2016 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c dommage que les créateurs (début des années 60) du Surf ici en PF restent aux archives.
Ils étaient 5 : les frères Paofai Remy et Eric, Henere Lucas, Croti Pouira et Charles Villierme mail je pense qu'ils sont fière du résultat

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki