TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf International – Billabong Pipe Master : Michel Bourez fait un bon début.




Michel Bourez assure l'essentiel en ce début de Pipe Masters
Michel Bourez assure l'essentiel en ce début de Pipe Masters
HAWAI’I, le 13 décembre 2014. Le Billabong Pipe Masters est la 11ème et dernière étape du championnat du monde une étape lors de laquelle le champion du monde 2014 sera connu. Le Brésilien Gabriel Medina, actuel 1er, l’Australien Mick Fanning le 2ème et l’Américain Kelly Slater, actuellement 3ème, sont encore en lice.
 
Cette compétition est également la 3ème et dernière étape de la ‘Triple Crown’ qui est attribuée sur un cumul de points de trois épreuves, celle d’Haleiwa remportée par Dusty Payne, celle de Sunset Beach remportée par Michel Bourez et la dernière, le Pipe Pro.
 
Il y a un double enjeu dans cette compétition pour Michel Bourez, la victoire de la Triple Crown et le maintien dans le Top 5 du championnat du monde, une place de 5ème qu’il occupe actuellement.
 
Avec l’élimination au round 2 de Jordy Smith, 7ème au classement général, et le forfait de d’Adriano de Souza 8ème et de Taj Burrow 9ème, il est assuré de terminer au moins à la 6ème place du championnat du monde, égalant ainsi son résultat de 2011. S’il fait mieux que Joel Parkinson situé à la 6ème place juste derrière lui avec 650 points de moins, il obtiendra cette 5ème place au classement général, un résultat jamais obtenu par un Tahitien, ni par un Français d’ailleurs.
 
Il a démarré la compétition de manière timide avec deux séries peu favorables en terme de quantité de vagues. Dans le round 1, il était opposé à Sebastian Zietz et à Raoni Montero. Il ne prendra aucune vague dans cette série et terminera bon dernier avec un total de 2.90, contraint ainsi de passer par les repêchages.
 
Dans le round 2 de repêchages, il fut opposé samedi à Makai Mc Namara, une des deux surfeurs hawaiiens ‘Wildcard’, toujours compliqués à gérer. Là aussi, les vagues se font attendre puisqu’il ne totalisera que 8.33 sur le total de ses 2 meilleures vagues contre 4.57 pour Makai. Il réussit heureusement à se qualifier pour le round 3.
 
Les vagues sont pourtant consistantes et bien présentes comme en témoigne le score de 9.57 sur 10 obtenu par Kelly Slater qui continue a faire le show dans cette compétition historique qui clôturera le World Tour 2014. SB

Rédigé par SB le Dimanche 14 Décembre 2014 à 13:00 | Lu 468 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki