Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Shark Feeding : Un moniteur de plongée se fait mordre par un requin



une image de hand feeding récupérée sur la page facebook d'un club de plongée local
une image de hand feeding récupérée sur la page facebook d'un club de plongée local
PAPEETE, le 03 mai 2017 - Lundi, un moniteur s'est fait mordre la main par un requin lors d'une sortie sur le site de la vallée blanche à Faa'a. L'homme a dû être opéré.

Lundi matin, lors d'une sortie "exploration en plongées successives sur le site de la vallée blanche", un moniteur de plongée s'est fait mordre la main par un requin. Le site est connu pour être un lieu où se pratique le shark feeding.

"Le requin a voulu lui arracher le gant"

L'homme a dû être opéré. Selon nos informations, ce n'est pas la première fois que ce moniteur a des incidents avec un requin. Connu pour faire du shark feeding, le plongeur serait descendu sans nourriture, mais avec le mauvais gant. Le club en question nous donne sa version des faits : "Il s'est trompé de gant et est descendu avec celui en laine, dont on se sert pour toucher le poisson. Le gant était imbibé de sang. Ce n'est pas une attaque, mais plutôt un accident. Le requin a été attiré par le sang du gant et il a voulu arracher le gant." Notre interlocuteur ajoute : "Ce sont des plongées particulières, il faut faire attention. On n'a pas le droit à l'erreur. C'est un malencontreux accident. Il a du se faire opérer et s'en sort avec une dizaine de points de sutures"

Nicolas Buray, du club de plongée Tahiti Shark Expeditions, indique : "Cette pratique a également des limites à ne pas franchir, au risque de tomber dans des dérives n'assurant plus une sécurité optimale des plongeurs. Ces derniers mois, quelques requins-tigres sont venus au contact des plongeurs avec plus d'aisance que d'habitude. Ne voyez pas là une envie de la part du requin de venir "mordre du plongeur", mais plus la conséquence de l'une de ces dérives : le nourrissage à la main." Concernant l'accident, le spécialiste des requins ajoute : "Heureusement, ce feeding à la main ne concerne qu'un seul moniteur irresponsable, et ne remet pas en cause la volonté des autres centres de vouloir pratiquer cette activité de manière raisonnée." Pour de nombreux moniteurs interrogés, cet accident n'est pas une surprise, "c'était sûr que ça allait arriver", indique l'un d'eux. Un gérant de club de plongée s'agace : "J'ai peur que ça ne finisse avec un accident sur un chasseur ou un baigneur. Si par malheur cela devait arriver, ce sera forcément la faute des requins et non pas de gens qui les nourrissent. Ce n'est pas normal que des requins s'approchent autant de l'homme sans en avoir peur !" Chez Sea Shepherd, les avis vont dans le même sens :"Si on tolère le shark feeding, il faut au moins le réglementer. Aujourd'hui, les pratiques ne sont pas contrôlées en dehors du lagon. Si on attend qu'il y ait un accident grave, ce sera trop tard. Il faut faire la réglementation avant."

"Le shark feeding n'est pas complètement condamnable, il présente des avantages. Mais il y a des pratiques qui, elles, sont dangereuses et pour faire simple le hand feeding, le nourrissage à la main, est problématique", explique Éric Cluat, directeur d'étude au sein du Centre de recherches insulaires et observatoire de l'environnement (Criobe), spécialiste des requins. "Par rapport au nombre d'interactions qu'il y a en Polynésie entre hommes et requins, il y a très très peu d'accidents. Il ne faut donc pas jeter l'opprobre sur le shark feeding en général, ce n'est pas mérité, il y a des gens qui travaillent très bien."

En Polynésie le shark feeding est interdit dans le lagon et à un kilomètre des côtes. Au-delà, il est autorisé et il n'est pas réglementé. "Actuellement, il y a un groupe de travail sur l'écotourisme animalier qui étudie la question de la réglementation du shark feeding afin de mieux cadrer les pratiques. Aujourd'hui, il y a très peu d'accidents en Polynésie et les quelques accidents qu'il y a sont liés à de mauvaises pratiques qu'on aimerait mieux gérer, voire interdire", conclut le chercheur.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 3 Mai 2017 à 17:31 | Lu 46814 fois







1.Posté par honugirl le 03/05/2017 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si on arrêtait ces pratiques? Pas bonne idée de nourrir des animaux sauvages! On ne nourrit pas les lions dans la savane, ni les orangs outans dans la forêt sauvage...

2.Posté par Fiu le 03/05/2017 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le shark feeding doit etre interdit en urgence sur toute la Polynésie. On ne fait que jouer à l'apprentit sorcier pour faire du fric, toujours plus de fric.. Il y aura un ou des morts, c'est une simple question de temps et de statistique..

3.Posté par renaud.P le 03/05/2017 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Heureusement, ce feeding à la main ne concerne qu'un seul moniteur irresponsable, et ne remet pas en cause la volonté des autres centres de vouloir pratiquer cette activité de manière raisonnée."

Bro, tu veux d'autres noms, je peux t'en donner.

Vous avez tout dérégler chez cet animal, vous êtes une honte.

4.Posté par teva le 03/05/2017 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le gendarme se trompe d arme, lui se trompe pour son gant...y a du niveau...ca fait plaisir...

5.Posté par Gilles Jugel le 04/05/2017 02:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le feedind quelqu''il soit peut être intéressant à condition de respecter un écart entre homme et l''animal. L''animal, l''homme inclus, répond à l''effet "Pavlov" et il faut apprendre à rester à sa place.

6.Posté par Momo's le 04/05/2017 07:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans le lagon de tahaa, ils ne se gênent pas pour le pratiquer. Que font les autorités????

7.Posté par Manutea le 04/05/2017 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Fiu post 2 : le shark feeding est déjà interdit en Polynésie à certains endroit :
"dans les lagons, les passes et dans un rayon de 1 kilomètre centré sur l’axe de la passe, toute activité, à titre gratuit ou onéreux, basée sur l’observation des requins préalablement attirés par l’homme, par le biais notamment de nourriture communément appelée “shark feeding”, est interdite"

http://www.environnement.pf/les-especes-protegees-de-categorie-b

8.Posté par Jean pierre Beaulieu le 04/05/2017 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis absolument contre le shark feeding et autre nourrissage de poissons pour faire plaisir aux touristes qui n'en demandent pas tant, quand vous plongez sur nos sites coralliens, la beauté de ceux ci suffisent grandement au bonheur des touristes.

9.Posté par liberté2 le 04/05/2017 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêter le feedind ???????? mais alors le pognon et l’attrape touriste il n'y en aura plus . les raies aussi demandent que l'on leur foute la paix Tant mieux pour la faune marine . A propos de Marine pensez a aller voter. @ teva quel rapport avec le gendarme explique stp

10.Posté par J’dis ça, j’dis rien le 04/05/2017 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'animal ne dois jamais voir la main de l'homme, dans le prolongement de ce qu'il convoite, sinon il fait l'amalgame avec la nourriture et pour lui cela devient un " tout ". Le risque, c'est qu'après ce genre " d'accident ", ce requin lorsqu'il verra une main dans l'eau ( baigneur, chasseur ... ), risque de réagir de la même manière: c'est le principe du conditionnement ( Pavlov ), comme stipulé dans le post 5.

11.Posté par Hugues le 04/05/2017 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non règlementé ... à plus d'un 1km des côtes ... c'est à dire que le récif barrière n'est pas règlementé ... quelle hypocrisie !
Vous attendez quoi pour interdire totalement le shark feeding ?

12.Posté par TTM le 04/05/2017 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je croyais cette pratique interdite ?

13.Posté par K. Tetuanui le 04/05/2017 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hand feed shark… qu'est ce qui n'est pas clair dans cette appellation ?

14.Posté par Hae le 04/05/2017 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le shark feeding est contre nature, un requin est un prédateur, il chasse pour se nourrir.
Le nourrir, même à 1 km des côtes change son comportement. On devrait interdire tout simplement cette activité. A force on aura autant d'attaques qu'à la réunion à cause de ça !

15.Posté par NOUNOURS le 04/05/2017 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors il est PADI OU BEES1 ,,,,

16.Posté par teuira le 04/05/2017 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c tout ce qu'il merite..le requin aurait du bouffer tout le bras....la belle blague...c pas le bon gant
c un gant avec du sang (donc qui a servi pour du feeding)...le Tahitien n'a jamais donne
a manger aux requins..vous avez des faranis qui debarquent ici et modifient le comportement
des requins en donnant a manger....je suis de Rangiroa, les clubs de plongee dans la passe de Tiputa,
c une plaie...du lever jusqu'au coucher du soleil..c un ballet continu dans les 2 sens...impossible
de pecher dans la passe...et cote large ils font du feeding....aucun controle, ni de la commune,
ni de la gendarmerie, ni du service de la peche.
et faut arreter leur argument a la con...y'a plus de touristes....foutaise, aux iles Hawaii c interdit et ils
ont 8 000 000 de touristes par an...nous 250 000 en 2002 et meme pas 200 000 en 2016....
alors stop votre argument a la noix


http://www.tahiti-infos.com/Shark-feeding-personne-n-en-fait-mais-il-y-en-a-toujours_a67900.html

L’arrêté n°396 CM, du 28 avril 2006, portant inscription notamment des requins,
dans la catégorie B des espèces protégées par le code de l’Environnement, est clair :
il précise qu’il est interdit de nourrir les requins "dans les lagons, l...

17.Posté par DIKé le 04/05/2017 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les murènes à Taha'a, vous connaissez? un jour je vous raconterai mon histoire, puisque je suis toujours vivant. De quoi faire un film! Ce "moniteur" met en danger la vie des touristes qu'il emmène dans son délire. On lui coupe la main ( c'est fait) et on l'expulse.. gag

18.Posté par Nono PRO le 04/05/2017 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher Teuira (post 16), tu affirmes que le tahitien n'a jamais donné à manger aux requins ? Tu plaisantes je suppose. Lorsque je suis arrivé en Polynésie il y a quelques années, j'ai assisté à un shark feeding (et à la main !) par un ami tahitien de souche.
Enfin, bref, réjouis toi, le moniteur doit probablement être un farani... Je te pardonne de ta bêtise.

19.Posté par renaud.P le 05/05/2017 07:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je lis le message de NOUNOURS:
"Alors il est PADI OU BEES1 ,,,, ", on s'en fiche qui est la personne.

Les coupables sont tous les clubs de plongees, qui ont participé au shark feedind,.... et y en a pas mal.
Surtout y a 6-7 ans de ça ou certains bateaux allaient sur le site de la vallée blanche, avec des plongeurs à son bord, et surtout, surtout des têtes de thon.
ça m'a dégouté de cette pratique. Pourtant j'aime la plongée, je suis N4. mais ne plonge plus, car dégouté de ces pratiques.

Vous etes des irresponsables.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance