Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Sénat : la « Loi Tetuanui » adoptée à l’unanimité



PAPEETE, le 30 juin 2016- La proposition de loi pour réformer la désignation des maires délégués dans les communes associées a été adopté à l’unanimité par le Sénat. C’était la première proposition de loi portée par Lana Tetunaui.

A Paris comme à Tahiti, Lana Tetuanui est la même : franche, entière et « brute de décoffrage » , comme la décrit l'un de ses collègues sénateur. Du haut de la tribune, la sénatrice polynésienne se fait la porte-parole des particularismes polynésiens face à la représentation nationale.
Pour elle, sa proposition de loi vient « corriger » un mode de scrutin « qui nous avait été imposé" en raison de « la méconnaissance de nos spécificités, une fois de plus » . Lors des dernières élections municipales de 2014, des maires délégués avaient été désignés alors qu’ils étaient minoritaires dans leur commune associée, ce qui avait provoqué des démissions collectives du côté de Hitia o te ra et de Taiarapu Ouest. Avec ce texte, les tavana seront issus en priorité de la liste arrivée en tête sur la commune associée.

La proposition de loi apporte aussi de la « souplesse » à la gestion communale. Exemple concret, avec Makemo et sa commune associée de Taenga, à trois heures de bateau, « et quand la mer est calme ! » . Pour simplement décider de « l’achat de balais pour l’entretien de son école primaire » , il lui faut réunir le conseil municipal. Conclusion : « Je vous assure que chez nous, c’est compliqué. » Désormais, le recours à la visioconférence sera autorisé.

Une fois le stress évacué, Lana Tetuanui est dans son élément. Elle remercie « le vaillant » rapporteur de son texte, le sénateur de l’Ardèche Mathieu Darnaud, pour qui « nos particularismes insulaires ne sont plus abstraits », et le président de la commission des Lois, qui a gagné une invitation au voyage : « Je peux lui dire que je l’attends chez moi. »

La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, loue le travail d’ « écoute et de dialogue », reconnaît que le mode de scrutin « a été quelque peu complexifié » et se dit « favorable » au texte porté par Lana Tetuanui. Un à un, les groupes parlementaires apportent leur soutien. La discussion n’aura duré qu’une petite heure. A 11h45, la proposition de loi est adoptée à l’unanimité par le Sénat. A Paris, on est le 30 juin, Tahiti célèbre encore la fête de l’Autonomie. Lana Tetuanui se lève et remercie ses collègues : « Mauruuru à tous. En ce jour de fête, je suis extrêmement fière d’être Polynésienne. »



allocution_ppl_30_06_2016_2.docx Allocution PPL 30 06 2016-2.docx  (133.96 Ko)
cp_ppl_lt_2.docx CP PPL LT-2.docx  (567.68 Ko)


Nucléaire : une situation « inadmissible »

A deux jours du cinquantième anniversaire du premier tir atomique français en Polynésie, la question nucléaire s’est invitée dans le débat. La sénatrice écologiste Aline Archambaud juge « inadmissible » que si peu de victimes soient indemnisées. Elle liste « les maladies génétiques, les ravages sanitaires et environnementaux énormes ». Pour elle, « il faut réparer les dégâts sans attendre. L’Etat doit prendre ses responsabilités. »
George Pau-Langevin lui répond que l’Etat est « bien conscient de ce drame » et que la ministre de la Santé, Marisol Touraine, prépare une modification du décret d’application de la loi Morin. Cette promesse avait été faite par le président de la République, François Hollande, lors de son passage à Tahiti, il y a déjà quatre mois.

Rédigé par Serge Massau le Jeudi 30 Juin 2016 à 05:10 | Lu 7949 fois






1.Posté par Mathius le 30/06/2016 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si Lana ã réussi à faire adopter une loi, et bien cela veut dire que nos ex senateur ã part leur bla-bla-bla ont pas fait grand chose durant leur mandat.

2.Posté par Gus le 30/06/2016 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Lana ! Félicitations

Un commentaire pour le débat des maladies : et pourquoi ne pas inviter AUSSI la question cachée du taux de pesticides dans les légumes locaux ? L'empoisonement continu de la population n'aurait aucun lien avec le taux de cancers ? ...
Combien de temps pourrons nous cacher nos propres responsabilités derrière les essais nucléaires ?

Hommes politiques, ne dormez pas trop, peut-être qu'un jour des malades vous demanderont des comptes.

3.Posté par Bulle le 30/06/2016 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelles avancées dame Tetuanui...mais les urgences Polynésiennes tiennent-elles au mode de scrutin? Toujours dans leurs intérêts politiques...bref et en plus ce n'est que le sénat, pas de quoi jouir. Typique de nos locaux se lancer des fleurs avant la baffe. Allez vas-y continue à pinailler.

4.Posté par lapuce le 01/07/2016 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous,

Voilà un travail rondement mené par Lana TETUANUI. Efficace comme à son habitude et peu importe les "concaneries" de personnes toujours insatisfaites! Le travail avance et c'est vraiment l'essentiel....Je dis BRAVO LANA!...Moi aussi je suis fière d'être polynésienne...comme toi.

5.Posté par emere cunning le 01/07/2016 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Elle a vite appris à flatter la mère Lana, et elle invite au voyage !!! Haapa'ari ra ia te pute e haaputu te tifaifai, y'a plus G Flosse pour les recevoir. Ces profiteurs vont tous débarquer à la queue leu leu, la ruine comme on ne se l'imagine pas. Et dire qu'il nous faut passer par là pour faire voter des lois qui nous soient adaptées. Tu parles "quelque peu complexifiées", ils s'en fichent oui.
@ Gus,
un peu balèze ton nuage atomique pour se planquer derrière les vapeurs de pesticides. Sache qu'il n'y avait pas de pesticides à l'époque, on brûlait nos feuilles sèches pour tuer nos RARES bébêtes. Et vu l'âge des victimes qui ont de surcroît travaillé à Mururoa, il faudra te creuser un peu mieux les méninges si tu cherches à te débiner.

6.Posté par Faut pas pousser! le 01/07/2016 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui BRAVO, mais alors quelle avancée pour notre pays !!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 10:03 Pape o Tahiti, la suite !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance