TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd
Mercredi 26 Novembre
Mon espace perso

FENUACOMMUNICATION, Rue Charles Viénot BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel: 43 49 49

Sécurité des transports inter-îles : adoption d’un plan d’action pour le Pacifique




Sécurité des transports inter-îles : adoption d’un plan d’action pour le Pacifique
SUVA, vendredi 9 novembre 2012 (Flash d’Océanie) – Les acteurs océaniens des transports maritimes interinsulaires ont adopté, ces derniers jours, un plan d’action destiné améliorer la sécurité des ferries du Pacifique, à la lumière de nombreux accidents qui ont coûté, ces dernières années, la vie à des centaines de passagers.
Ce plan d’action, adopté lors d’une réunion régionale organisée à Suva (Fidji) du 30 octobre au 2 novembre 2012 par le Secrétariat Général de la communauté du Pacifique (CPS), en collaboration avec l’organisation maritime internationale (International Maritime Organization, IMO), a pour principal objectif, dans un premier temps, de dresser un état des lieux de la sécurité des transports inter-îles en Océanie, à commencer par les transports assurés par les ferries de la région.
Ensuite, l’intention serait d’élaborer un cadre régional, qui pourrait être adapté en fonction des spécificités locales.

Ces dernières années, plusieurs catastrophes maritimes ont marqué la zone du Pacifique Sud : en février 2012, le ferry Rabaul Queen, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, sombrait corps et bien, fait plus d’une centaine de victimes.
En août 2009, le ferry Princess Ashika connaissait le même sort, au large des côtes de l’île principale de Tonga.
Au cours des enquêtes qui ont suivi, plusieurs facteurs ont été déjà identifiés comme récurrents : non-respect de règles fondamentales de sécurité, surcharge en fret et en passagers ou encore graves défauts d’entretien.
Dans certains pays de la région, des efforts ont depuis été entrepris afin de rénover les outils de transport et les conditions de sécurité qui les régissent.
La Nouvelle-Zélande a notamment fourni une aide à certains pays voisins.
Le transport inter-îles est considéré comme le mode privilégié de déplacements des populations insulaires océaniennes, typiquement entre les îles principales et les plus petites îles éloignées.

Parallèlement, toujours à l’occasion de la réunion de Suva, une nouvelle association régionale, la Pacific Islands Ship-owners’ Association (PISA), a été portée sur les fonds baptismaux.
Elle entend, entre autres objectifs, promouvoir de meilleures conditions de sécurité pour les transports inter-îles.
Son premier Président est le Samoan Papalii Willie Nansen, qui est par ailleurs le directeur général de la compagnie Samoa Shipping Corporation.

Un premier pas avait été franchi début décembre 2011, à l’occasion d’une réunion là aussi consacrée à la sécurité en mer, tenue à Bali (Indonésie).
Cette réunion avait débouché sur un plan d’action régional
http://bit.ly/tG542a

pad

Rédigé par PAD le Vendredi 9 Novembre 2012 à 06:08 | Lu 464 fois


Notez

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité People | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | PRESIDENTIELLES 2012