Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Secours en milieu périlleux : la Polynésie a son centre de formation



PAPEETE, le 26 janvier 2017- Ce jeudi matin, un exercice de secours aux victimes a été mené sur l'Aranui 5. Il a été effectué par les stagiaires du Groupement de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux (GRIMP), un nouveau centre de formation pour les secours, qui vient d'ouvrir en Polynésie française.

La métropole, c'est fini. Depuis deux semaines, 12 sapeurs-pompiers suivent une formation de secours en milieu périlleux. Encadrée par deux professionnels venus de France, cette formation s'inscrit dans le cadre de l'ouverture du premier centre de formation du genre au fenua. "Jusqu'à aujourd'hui, il n'y avait pas de centre de formation pour le secours en milieu périlleux. Les stagiaires polynésiens étaient alors envoyés en métropole. Cela entraînait un coût et une certaine logistique… Désormais, la Polynésie a son centre. C'est une grande première", se réjouit le colonel Frédéric Tournay, directeur de la protection civile.

Trois ans auront été nécessaires pour monter ce projet d'unité. A l'aube de sa naissance, 12 personnes et un chef d'unité ont bénéficié d'une formation sur le terrain. Jeudi matin, ils ont "sauvé la vie" de personnes à bord du navire Aranui 5. "Le but était de rentrer dans le cadre de manœuvres en cas réelles, avec des vrais personnes et des vrais outils. Cela leur a permis d'acquérir de l'expérience comme si c'était une véritable intervention", ajoute l'un des formateurs.

Une véritable intervention. Les stagiaires y ont déjà goûté ce week-end lors des intempéries. Bien qu'en formation, les soldats du feu ont été appelés en renfort sur le terrain.

Envoyés à Mahina dans un premier temps, ils sont ensuite allés du côté de la Punaruu à Punaauia. "Là-bas, il y avait 32 personnes en difficulté, dont deux à mobilité réduite et des bébés. Le niveau de l'eau faisait que l'accès était difficile et l'hélicoptère ne pouvait intervenir. Les secours ont permis de dégager 32 personnes en 30 minutes sur civière…", détaille le lieutenant Guy Pourchot, chef du centre national de formation. Vendredi matin, les 12 stagiaires et le chef d'unité formés recevront leur diplôme de capacité à intervenir en milieux périlleux. La cérémonie officialisera l'ouverture du centre de formation. Un à deux stages par an sera organisé lors des premières années de fonctionnement.

L'ouverture de ce centre vient s'ajouter à liste des centres de formation pour les équipes spécialisées. Le secours en milieu périlleux est le troisième. Avant lui, se sont ouvert le secours en milieu aquatique et le sauvetage en déblaiement.

La dernière unité restante à ouvrir sur le territoire est celle d'intervention risques chimiques. Celle-ci devrait être mise en place dans l'année.

Rédigé par Amelie David le Jeudi 26 Janvier 2017 à 13:18 | Lu 929 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:44 Le nouvel ATR d’Air Tahiti béni à Rurutu

Mercredi 22 Novembre 2017 - 16:09 Marcel Tuihani reçu par le président du Sénat

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance