Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Saisie record de cocaïne aux Gambier : les trois convoyeurs sud-américains en route pour Nuutania



Les 680 kilos seront détruits plus tard sur l'île de Tahiti par la gendarmerie.
Les 680 kilos seront détruits plus tard sur l'île de Tahiti par la gendarmerie.
PAPEETE, le 17 février 2016 - La France a officiellement récupéré, ce mercredi matin, l'enquête internationale visant à faire la lumière sur le convoyage des 680 kilos de coke découverts samedi dernier au large de Mangareva, sur un petit voilier qui tentait de contourner la Polynésie par le sud. Ses trois occupants, deux Colombiens et un Mexicain, sont en garde à vue à Rikitea en attendant leur incarcération provisoire à la maison d'arrêt de Faa'a.


Le petit voilier de plaisance chargé de cocaïne arraisonné samedi par le Prairial battant pavillon panaméen, il fallait s'assurer que les autorités de ce pays d'Amérique latine ne souhaitaient pas se charger elles-mêmes de l'enquête. C'est chose faite depuis 5 h ce matin. Le Panama ayant décidé d'abandonner sa compétence juridictionnelle, l'affaire va désormais occuper les juridictions françaises.

Sous rétention militaire à bord de leur voilier depuis samedi, les deux Colombiens et le Mexicain interpellés par les forces armées de Polynésie française ont donc été remis aux gendarmes de la brigade de Rikitea, épaulés par des renforts de la section de recherches de Papeete. Ils ont été placés en garde à vue et une enquête pour exportation, tentative d'importation, détention et transport de produits stupéfiants en bande organisée a été ouverte.

En raison de l'ampleur de cette saisie record, c'est la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Paris qui instruira le dossier. Les JIRS regroupent des magistrats du parquet et de l’instruction possédant une solide expérience en matière de lutte contre la criminalité organisée et la délinquance financière dans des affaires présentant une grande complexité. Les trois suspects sont poursuivis pour des faits passibles de la cour d'assises spéciale de Paris. Ils encourent 30 ans de réclusion criminelle.

Transféré à Paris dans un délai de 15 jours

L'interpellation de ces trois hommes âgés de 40 à 60 ans s'est déroulée sans résistance. Le trio doit être transféré par vol spécial de Rikitea à Tahiti au plus tôt ce mercredi soir, au plus tard jeudi matin. Certains auraient mis en avant des problèmes de santé. Ils seront escortés sous bonne surveillance de l'aéroport international de Tahiti-Faa'a jusqu'au palais de justice de Papeete pour y être présentés au juge des libertés et de la détention. Le parquet va requérir leur placement en incarcération provisoire à la maison d'arrêt de Nuutania en attendant leur transfèrement en métropole, dans un délai de quinze jours, à Paris.

Les 680 kilos de cocaïne, transbordés à bord de la frégate de la marine Prairial, prendront quant à eux la route de Tahiti pour destruction. Des prélèvements d'échantillons ont déjà eu lieu. Des vérifications sont également en cours pour s'assurer de l'identité des trois convoyeurs et découvrir s'ils ont un pedigree judiciaire.

La valeur des 680 kilos la cocaïne saisis a été estimée à 20,4 milliards de francs dans l'hypothèse d'une revente au gramme.


Repérés depuis les airs par l'US Navy

Le voilier chargé de cocaïne avait fait l'objet d'une surveillance particulière après avoir été repéré par des avions militaires français et de l'US Navy américaine.

La présence de cette modeste embarcation dans les eaux polynésiennes en pleine saison cyclonique, et se déroutant vers les eaux dangereuses du Pacifique sud quand tous les plaisanciers mettent d'ordinaire le cap sur les Marquises avaient intrigué les autorités.

Très lent, il semblait aussi anormalement chargé. Les 680 kilos de cocaïne en ballots n'étaient même pas cachés, juste entreposés au fond du bateau.

Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 17 Février 2016 à 12:46 | Lu 1654 fois







1.Posté par CITRUS le 18/02/2016 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

c'est partis et ce au frais du KON TRIBUABLE
plus d'un million de francs CP ,pour récupérer par vol spécial
puis prison de luxes ,avec .....télé, douche ,téléphone,visites, colis E.T.C la liste est longue
il faut faire comme les RUSSE , tirer a la 14.5 quadritubes, couler le bololo , et roule ma poule
c'est pas trop cher pour le KON TRIBUABLE ,et ça fait de l'entrainement tir pour les commandos

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance