TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

SURF WSL – Margaret River Pro : Enfin une victoire au round 1 pour Michel Bourez.


Après les deux premières compétitions du World Tour qui se sont terminées par une élimination au round 2 le reléguant à la 31ème place du Top 34, Michel Bourez réussit son entrée en matière au Margaret River Pro, une compétition qu’il a remportée en 2014, en remportant sa série du round 1.



Le slab 'The Box' en Australie © WSL
Le slab 'The Box' en Australie © WSL
Le 15 avril 2015. Le championnat du monde organisé par la World Surf League a débuté depuis début mars en Australie. Lors du Quiksliver Pro sur la Gold Coast puis le Rip Curl Pro à Bells Beach les vagues ont été médiocres et les résultats de Michel Bourez ont été les pires possibles, avec deux éliminations au round 2 dès le début des compétitions.
 
Lors de ce début de championnat, parmi les têtes de série, il n’y a que Mick Fanning le triple champion du monde qui tire son épingle du jeu. Il trône en 1ère position devant Filipe Toledo, Adriano de Souza, Julian Wilson et Jordy Smith. Michel Bourez se retrouve 31ème dans ce Top 34.
 
Cette compétition est la 3ème du World Tour et elle a été gagnée justement par notre Spartan en 2014. La compétition a débuté hier dans de grosses conditions au spot dénommé ‘the box’, un ‘slab’ plutôt dangereux. La compétition a d’emblée viré à un festival de ‘wipe out’ et de tubes, de quoi réveiller les internautes assoupis par les deux 1ères compétitions du World Tour, la compétition étant diffusée en live sur internet.
 
John John Florence, 21ème au classement, remporte sa série malgré quelques chutes. Jordy Smith, Kelly Slater et Sebastian Zietz également, le Hawaiien ‘Seabass’ prend le tube de la journée noté 9.23. Freddy Patacchia, Mick Fanning, Adrian Buchan, Miguel Pupo, Jérémy Florès, Joel Parkinson et Julian Wilson sont également qualifiés pour le round 3.
 
A mi journée les conditions se détériorent et la compétition se déplace à ‘Main Break’ le spot principal, les vagues sont toujours grosses. C’est dans ces grosses conditions que Michel Bourez, dans l’avant dernière série de la journée, parvient à sortir le grand jeu avec deux vagues notées 6.83 et 7.93 pour un total de 14.76. Il réussit à prendre le dessus sur l’excellent Américain Nat Young de très peu, puisque seulement 0.06 points les séparent.
 
Michel se qualifie donc pour le round 3 et s’assure au minimum une 13ème place dans cette 3ème étape. L’idéal pour lui serait d’y faire un excellent résultat, comme en 2014, pour se rapprocher des avants postes du championnat du monde, qu’il avait terminé à la 5ème place en 2014.
 
On peut constater dans les réseaux sociaux une rivalité entre Australiens et Brésiliens, désormais nombreux dans le WCT. Les Hawaiiens et nos ressortissants des dom-tom Michel Bourez et Jérémy Florès se sont quasiment tous qualifiés, contrairement aux Brésiliens, en difficulté dans cette vague très creuse. SB

Michel Bourez en action à Main Break
Michel Bourez en action à Main Break

Rédigé par SB le Mercredi 15 Avril 2015 à 13:30 | Lu 453 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki