TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Rugby – Championnat de Tahiti : C’est reparti, enfin


Le championnat de Tahiti 2016 de rugby à XV a finalement repris. Deux matchs ont eu lieu samedi, le premier a vu la victoire de Faa’a sur Taravao sur le score sans appel de 116 à 27 et le deuxième a vu la victoire de Pirae contre Papeete sur le score de 24 à 12. C’était le premier match de championnat officiel pour le Papeete RC, un club qui a été créé en 2015.



Premier match de championnat officiel pour le Papeete RC.
Premier match de championnat officiel pour le Papeete RC.
Suite au litige de fin 2015 au moment du renouvellement du bureau fédéral, la situation était bloquée, une nouvelle fédération était née mais aucune des deux n’avait la délégation de service public l’autorisant à faire un championnat officiel. C’est finalement la fédération polynésienne présidée par Apolosi Foliaki qui a eu la délégation de service public, le championnat pouvait donc commencer.
 
Cinq clubs font partie de la première division : Faa’a, Pirae, Punaauia, Taravao et le nouveau venu, le club de Papeete. Deux clubs historiquement présents en 1e division manquent à l’appel : Le club Manu Ura de Paea et le club de Arue, la « guerre de succession » au sein de la fédération aurait-elle laissé des traces ?
 
La rencontre Papeete-Pirae était attendue
 
La première rencontre a opposé le RC de Faa’a au RC Taravao. Faa’a est le club en forme, comme on a pu le voir lors des journées de Coupe de Tahiti organisées dans le premier semestre 2016. Il possède un vivier de joueurs exceptionnel et fait figure de favori dans ce championnat. Le RC Taravao, faisant face à un manque d’effectif, n’a rien pu faire face à  Faa’a, il s’incline sur le score cinglant de 116 à 27.
 
Le deuxième match était attendu puisque Pirae allait affronter le nouveau venu, le club de Papeete. Malgré sa création récente, le club de Papeete a su montrer une belle opposition face à Pirae. On peut rappeler que le club de Papeete a été créé par des joueurs de Pirae. Pirae, qui est le tenant du titre de champion 2014 et 2015, a dû faire face cette année à une baisse d’effectif.
 
C’est Makalea Foliaki, le compère de Teiva Jacquelain, parti en France pour intégrer le pôle espoir du RC Toulon, qui a permis à Pirae de prendre l’ascendant sur Papeete en début de rencontre en marquant deux essais. Makalea, comme son cousin Teiva Jacquelain, associe athlétisme et rugby, ce qui lui permet d’avoir une fulgurance et une vitesse qui font de lui un excellent élément. Il est, rappelons-le, le fils du nouveau président de la fédération polynésienne de rugby Apolosi Foliaki. Le score est de 12 à 0 pour Pirae à la fin de la première période.

Papeete a fait preuve de combativité
Papeete a fait preuve de combativité
Papeete va revenir à 12-12
 
Les esprits se sont échauffés, comme cela peut arriver en rugby. Le joueur de Pirae Herenaui Ariioehau a écopé d’un carton jaune et le joueur de Papeete Arnaud Grutier était renvoyé au vestiaire, laissant donc son équipe en infériorité numérique à 14 contre 15. Cela n’a pas empêché les joueurs de Papeete de continuer à défendre leurs chances de succès.
 
Dès la reprise, c’est Roberto Reva qui va marquer un essai en coin pour Papeete suite à un bon mouvement collectif, il sera imité par Allan Gooding qui va lui aussi marquer un essai. Ce dernier sera transformé par Heimana Matapo, permettant à Papeete de revenir 12-12, malgré son infériorité numérique. Ce sera de courte durée puisque Pirae va reprendre l’avantage grâce à la rapidité de Makalea Foliaki qui va servir Damien Geles pour le 3e essai transformé de Pirae, qui reprend l’avantage 17 à 12.
 
Les joueurs de Papeete vont se retrouver à 13 suite à une faute technique d’un de leurs joueurs, ils ne parviendront pas à inquiéter Pirae davantage. Le nouveau venu s’incline donc finalement sur le score de 24 à 12 grâce à un dernier essai des oranges. La rencontre a été plaisante et de bon augure pour la suite du championnat.
 
Parole à Bruce Andrieux du Papeete RC :
 
« La fin de rencontre a été éprouvante mais malgré les 4 essais encaissés, le groupe n'a rien lâché et a su poser problème aux champions. Emmenés par son leader et capitaine Désiré Takatai, toujours aussi présent dans la confrontation directe, les 23 joueurs ont montré de belles choses en réussissant à franchir par deux fois la ligne d'en-but. Il y a cependant de nombreux points à corriger dont la mêlée, la touche ou encore le jeu au pied qui ont été les domaines défaillants. »
 
« Le club de Papeete peut être fier de sa prestation car il a montré beaucoup de courage et une énorme envie lors de cette rencontre. Quant au club de Pirae que l’on félicite, avec des arrières décisifs comme Makalea FOLIAKI derrière le capitaine Heimana AH-MIN, il prouve qu'il est un des favoris pour la reconquête de son titre, glané durant ces deux dernières années consécutivement. »
 
2e journée de championnat à venir :
 
Taravao Pirae au lycée de Taravao le 8 octobre à 14H
Punaauia-Papeete à Fautaua le 8 octobre à 19H
Faa’a : Exempt
 
 


Rédigé par SB le Mercredi 5 Octobre 2016 à 13:12 | Lu 734 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki