TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Rodolphe Apuarii, le nouveau 'peperu' de la fédération tahitienne de va'a


Les présidents de clubs ont élu avec une écrasante majorité la liste de Rodolphe Apuarii qui reprend ainsi les rennes de la fédération tahitienne de va’a. Rodolphe Apuarii en était le vice-président délégué. Son but principal : remotiver la jeunesse et redynamiser le va’a en général en vue des prochaines grandes échéances : les championnats du monde en Australie en 2016 et ceux de Pirae à domicile en 2018.



Rodolphe Apuarii devient le nouveau président de la fédération tahitienne de vara.
Rodolphe Apuarii devient le nouveau président de la fédération tahitienne de vara.
PIRAE, le 8 août 2015. Nous l’avions rencontré lundi dernier pour une longue interview. Ce qu’il nous avait dit laissait peu de doutes quant à l’issue du vote qui a eu lieu ce samedi. Rodolphe Apuarii a été élu président de la fédération tahitienne de va’a avec 339 voix pour sa liste, 99 pour celle de Doris Hart et 3 bulletins blancs.
 
Rodolphe Apuarii nous avait expliqué qu’il y a quatre ans, les présidents de clubs avaient voté pour la liste dont il était le leader. Par la suite, après une réunion qui s’était faite en interne, Doris Hart avait été nommée à la présidence, en fonction de ses qualités administratives et de sa disponibilité, entre autres.
 
Rodolphe Apuarii était alors devenu vice-président délégué, ils devaient donc gérer à deux la tête de la fédération. L’alchimie avait fonctionné pendant les deux premières années du mandat ‘tant que Doris habitait chez nous’ avait confié Rodolphe, mais après ces deux années, les relations s’étaient progressivement détériorées, jusqu’à la rupture.
 
Selon Rodolphe Apuarii, c’est à la demande de certains présidents de clubs qu’il s’est décidé, après deux mandats au sein du conseil fédéral, de présenter à nouveau une liste dont il serait le leader. Il a même évoqué une clause demandée par les votants qui leur garantirait que le premier de la liste élue serait effectivement le président de la fédération.

Le cap reste le même mais le 'peperu' a changé.
Le cap reste le même mais le 'peperu' a changé.
Certaines voix auraient parlé d’un vote-sanction, par rapport au comité organisateur des championnats du monde 2018 dont Doris Hart fait partie, ou encore de l’arrivée dans le monde du va’a de Reynald Temarii, une remarque formulée par certains présidents de clubs : Rodolphe Apuarii nous a assuré qu’il ne s’agissait pas d’un vote-sanction par rapport à ces deux points.
 
La différence essentielle entre les deux listes est que celle de Doris était constituée de personnes d’horizons divers alors que celle de Rodolphe est constituée quasiment en totalité de présidents de clubs. Pour certains, c’était un défaut servant le favoritisme mais pour la majorité des présidents des clubs votants, c’est un point positif. Pour Rodolphe, pour résoudre les doléances des présidents de clubs, il faut les vivre directement.
 
Après son élection, le nouveau président de la fédération tahitienne a bien voulu nous donner ‘à chaud’ quelques éléments. En ce qui concerne le champ d’action de la fédération pour les championnats du monde prévus à Pirae en 2018, Gordon Barff le président du club Maona a hine et chef de mission lors des derniers jeux en PNG présent dans la liste, serait pressenti pour diriger une commission à ce sujet.
 
Tauhiti Nena, le président du COPF (comité olympique de PF) présent également sur la liste, aurait apporté son soutien sans contre partie définie au préalable. Une quinzaine de commissions seront définies par le nouveau conseil fédéral. Rodolphe Apuarii a également évoqué le fait que le budget des prochains championnats du monde en Australie en 2016 serait remis en discussion.

Le club Mou'a Tamaiti dont la catégorie junior est très performante.
Le club Mou'a Tamaiti dont la catégorie junior est très performante.
Dans les grandes lignes d’un programme plutôt succinct sur le papier, Rodolphe Apuarii a évoqué la redynamisation du va’a en général tant au niveau sportif que culturel. La mise en place de formations, là aussi sous la houlette de Gordon Barff, la mise en place d’une licence ‘loisir’ pour attirer de nouveau licenciés qui seraient autour de 4000 actuellement contre 6-7000 dans le passé.
 
Rodolphe Apuarii est le président du club Mou’a Tamaiti de Papara depuis 2001, un club dont les juniors avaient fait quasiment jeu égal avec les séniors lors de la première partie de la course Va’a News’. Avec son équipe, il aura le souci de dynamiser cette catégorie junior, comme celle des femmes, en baisse de participation notoire. Il a également évoqué l’évolution nécessaire de certains règlements.
 
Il a également parlé d’une équipe ‘rôdée’, avec une bonne représentativité des îles et des archipels. ‘Les championnats du monde de 2018, c’est un grand évènement, c’est l’occasion de remonter le niveau du va’a, il y a la dimension touristique, culturelle et la dimension sportive. C’est aussi une manière de continuer la ‘maison d’Edouard’, son œuvre’. Rappelons que Rodolphe est le conjoint de la fille d’Edouard Maamaatua, un grand monsieur de la pirogue aujourd’hui disparu.
 
La pirogue à Tahiti sera au moins pour quatre ans une histoire de ‘famille, et d’unité’ comme il l’a lui même indiqué, puisque sa femme est la présidente du comité organisateur d’Hawaiki Nui Va’a. ‘Lors des réunions, les colistiers sont parfois absents, dans ces moments là, tu ne peux compter que sur la famille pour que la pirogue puisse avancer’. SB

Rédigé par SB le Samedi 8 Août 2015 à 22:02 | Lu 1547 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Louis Bresson le 10/08/2015 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne chance à la nouvelle équipe... en espérant qu'elle puisse obtenir que la pirogue polynésienne, au moins aussi pratiquée à travers le monde que certains sports de rame nordique, devienne enfin une discipline olympique.

2.Posté par soufflot le 10/08/2015 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Synchro et ça va marcher , faaitoito Rodolphe!

3.Posté par tuturu le 10/08/2015 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO A TOUTE L'EQUIPE
FAAITOITO

En espérant qu'un jour on pourra se débarrasser de cet ombre qui continue à diriger notre Fédération de Foot
et que les clubs comprennent qu'on régresse, malgré quelques soubresauts dus au travail des clubs.



4.Posté par Alain Menard le 10/08/2015 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Félicitations Rodolphe .

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki