Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Rentrée littéraire polynésienne : plus de 25 titres inédits !



Rentrée littéraire polynésienne : plus de 25 titres inédits !
PAPEETE, le 31 octobre 2016 - Les neufs maisons d’édition polynésiennes seront réunies autour du paepae a Hiro du 10 au 13 novembre pour célébrer le Livre autour de la thématique "Leur vision du monde". Une unique occasion de présenter aux lecteurs du Fenua une production locale soutenue et de leur offrir une rencontre avec ces plumes autochtones qui ne cessent de briller et d’enchanter un public toujours plus curieux.

Pour le plus grand plaisir des lecteurs, des auteurs espérés de longue date font enfin leur retour, telle que Titaua Peu et son ouvrage "coup de poing" Pina (Ed. Au vent des îles). C’est également l’occasion pour certains de laisser une trace dans la mémoire collective, à l’image de John Taroanui Doom, qui scelle ses Mémoires d’une vie partagée (Ed. Haere Po), souvenirs nostalgiques et analyse pertinente d’une société généreuse mais perdue en pleine quête identitaire.

Les trois nouveaux bulletins de la SEO offrent de conséquents éclairages sur des sujets aussi variés que : le statut des langues polynésiennes (BSEO 336), la découverte de l’île mystérieuse de Mai’ao ou du chant traditionnel ‘ute (BSEO 337) et un retour sur Grande Guerre (BSEO 338). L’artisanat est également mis à l’honneur par Daniel Pardon avec Graines bijoux de Tahiti et de ses îles (Ed. Au vent des îles), un guide magnifiquement illustré.

Pour les marmitons aficionados de saveurs locales, deux nouveaux livres de recettes de cuisine de Maeva Shelton. Et une douzaine de rééditions vient étoffer l’offre déjà conséquente du fonds polynésien : des albums jeunesse, deux ouvrages majeurs de la SEO, le singulier Raerae de François Bauer (Ed. Haere Po) et le tant attendu coffret en trois volumes Les marquisiens et leur art de Karl von den Steinen (Ed. Au vent des îles), tous indisponibles de longue date.

Plus d’informations

La jeunesse mise à l’honneur

Les Editions des Mers Australes s’apprêtent à célébrer leur 30 ans de production d’albums polynésiens pour les enfants. Avec deux nouveaux livres signés Rosalie Cruchet, la maison d’édition marque le coup en rééditant huit albums. Patrick Chastel présente Noha, le pétrel de Tahiti (Ed. Haere Po) et Jean Guiart se prête à l’exercice avec Mythes des Mers du Sud, qui propose une récollection de contes et légendes authentiques du Pacifique. Pour les adolescents aventureux, Simone Sanchez présente une histoire pleine de suspens et de rebondissements, Le chant du vent, réédité dans un nouveau format par Au vent des îles. Les fans de bande dessinée y trouvent aussi leur compte, avec le tout dernier opus de la série Pito Ma, de Gotz et Marotea, intitulé Radio cocotier. Cerise sur le gâteau : l’illustrateur animera un atelier « onomatopées en BD » le samedi 12 novembre à 10 heures !

Des textes à la scène avec Pina’ina’i 6.16


Le collectif de plumes autochtones réunies sous l’association Littérama’ohi, présidée par Chantal T. Spitz (récente lauréate du second Prix Popaï au SILO 2016), vient de publier le vingt-troisième numéro de sa revue intitulée Si tu étais venu chez moi… De ces textes forts et engagés, présentés de multiples manières et jonglant entre les styles littéraires, est tiré le spectacle Pina’ina’i 6.16, Les trous de notre mémoire collective, présenté au public vendredi 11 novembre à 18H30. Expérience inédite orchestrée par Moana’ura Tehei’ura, résultat d’un savant mélange entre les textes — tantôt chantés, tantôt déclamés ou récités —, les chorégraphies — alternant danse traditionnelle et mise en scène contemporaine — et l’enchainement renversant entre les tableaux qui défilent au rythme des "échos" de ces plumes polynésiennes, martelés par ces textes profonds. Une "vision du monde" des plus singulières, qui incarne et prolonge l’expérience littéraire hors du livre, l’ancre dans le temps et l’espace, tout en laissant libre interprétation à chacun pour devenir un véritable évènement artistique à part entière.



Henri Theureau au salon du livre 2015.
Henri Theureau au salon du livre 2015.

« Chroniques du premier contact » avec La grande pirogue sans balancier

Ce livre offre une traduction du journal de Robertson, maître de manœuvre à bord du Dolphin, le premier navire européen à toucher Tahiti, augmentée d’extrait des journaux d’autres officiers ou du capitaine lui-même, Samuel Wallis, et précédée d’une présentation détaillée des acteurs, des réactions des uns et des autres au fil du séjour, aussi bien du point de vue britannique que du point de vue tahitien, sur lequel il existe un certain nombre de sources.

Nous possédions depuis longtemps le texte de Bougainville, les traductions des journaux de Cook, qui fit trois passages à Tahiti, et bien sûr la traduction de Bertrand Jaunez du précieux journal de Morrison, second maître à bord de la Bounty, qui vécut plus d’un an parmi les Tahitiens et fut, ainsi que le Capitaine Bligh – ce qu’on ignore souvent – un des tout premiers ethnographes de l’île. Mais du premier contact, il n’existait que des traductions fragmentaires. Ce livre est donc une première, il comble un vide.

Luc Duflos, capitaine au long cours, féru de l’histoire maritime du Pacifique, qui avait travaillé sur la traduction du journal de Bligh avec Paul de Dekker, puis collaboré de très près à la traduction du Tupaia de Joan Druett, nous donne avec sa traduction de Robertson une véritable étude de tout ce qui s’est joué pendant le premier contact et, implicitement, des conséquences que cela a pu avoir sur la suite de la grande histoire. Comment le Dolphin, cette “grande pirogue sans balancier” a changé, pour le meilleur et pour le pire, la vie des Polynésiens de Tahiti.

Henri Theureau qui présentera l’ouvrage le samedi 12 novembre à 11h05


Pratique

Le salon du livre est ouvert du jeudi 10 au dimanche 13 novembre de 8h30 à 19h30 (sauf le dimanche, clôture à 17h30). Toutes les animations et ateliers sont accessibles gratuitement.
Page Facebook
Site internet
Programme au jour le jour
Mail : lireenpolynesie@mail.pf

le Lundi 31 Octobre 2016 à 09:33 | Lu 1090 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance