Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Réaménagement du site de la Pointe Vénus : entre espoirs et inquiétudes



Le futur site de la Pointe Vénus.
Le futur site de la Pointe Vénus.
MAHINA, le 17/07/2017 - Depuis quelques mois, le terre-plein et le fare artisanal de Tefauroa sont en travaux. Deux gros chantiers qui ont nécessité le déplacement des artisanes, mais aussi la diminution des places de parking. Si cela était prévisible depuis deux ans, les habitants de Mahina et les habitués du site restent partagés sur le futur visage de cet espace chargé d'Histoire.

Le site de la Pointe Vénus est en chantier depuis quelques mois. Des travaux qui avaient déjà été annoncés il y a deux ans par le pays, dans le cadre de la stratégie du développement touristique qui a été mise en place pour la période 2015-2020

Mais le site de la Pointe Vénus est sous la tutelle du Pays, au travers du service de l'artisanat et du service du tourisme. Et pour ces nouveaux aménagements, chacun a sa part à gérer.

Fare artisanal

Les travaux du futur fare artisanal ont démarré en mars dernier et ils devraient durer dix mois. Financés par le Pays à hauteur de 61 millions de francs.

Actuellement, les gros œuvres sont en phase d'être bouclés. Les équipes devraient se lancer d'ici peu sur la partie électrique et la charpente. Et même s'ils ont hâte de voir la finalité du produit, les artisans restent sceptiques.

"Je sais que cela va être quelque chose de plus grand, mais j'ai demandé à avoir une terrasse pour les démonstrations et ce ne sera pas le cas", regrette Tevahine, présidente de la fédération Te feti'a o Tefauroa.

Aujourd'hui, les artisans de Mahina se retrouvent dans des box. "Je suis triste parce que j'aurai aimé que cela se passe dans de meilleures conditions. Il y a deux semaines, on nous a déplacés, donc la fatigue est là", indique Tevahine.

Surtout qu'elles dorment sur place pour éviter les vols.

Pour l'heure, ces māmā attendent impatiemment l'ouverture du futur fare. "Je sais que nous serons dans notre futur fare artisanal l'année prochaine, mais nous n'avons pas encore la date officielle", dit Yanne.
Le pays a investi 61 millions de francs pour la rénovation du fare artisanal.
Le pays a investi 61 millions de francs pour la rénovation du fare artisanal.

Aménagement de la Pointe Vénus

Les plus gros travaux concernent le site de la pointe Vénus en général. Gérés par le service du tourisme, ce ne sont pas moins de 142 millions de francs qui ont été investis par le Pays dans cette opération.

"Le projet d'aménagement global comprend le parking de 100 places, la promenade piétonne en bord de mer, une esplanade devant le phare, un "fare vente" côté plage et une signalétique d'interprétation où on verra l'histoire du site avec la Bounty, Cook, le phare et les pirogues", détaille Bruno Jordan, chef du service du Tourisme.
Plusieurs aménagements sont au programme à la Pointe Vénus.
Plusieurs aménagements sont au programme à la Pointe Vénus.

Autre nouveauté, une pergola en bord de mer ou encore une esplanade entre le petit rond-point et le phare.

De nouveaux aménagements qui intéressent les habitués du site. Les avis sont tout de même partagés, entre espoirs et inquiétudes. "J'ai vu les plans et je trouve que c'est joli", raconte Yanne, une artisane. "Je suis content qu'on refasse le site et j'espère que les gens vont respecter les lieux", rajoute Mo'i, un habitant de Mahina.

"Il était temps qu'on rénove ici. C'est bien pour tout le monde, aussi bien pour les usagers que pour les touristes. On aura de nouvelles places de parking, des nouveaux aménagements de jeux pour les enfants, un nouvel enrochement…" raconte Jason, habitant de Pirae.
Une pergola sera construite en bord de mer.
Une pergola sera construite en bord de mer.

Mais tous s'interrogent sur le côté historique des lieux. "Je crois que par rapport au plan, ce sera plutôt comme à Vaiete, et je trouve que c'est dommage. Parce que le site n'a pas besoin de ressembler à Vaiete. Il faut garder son authenticité parce que c'est un site qui est chargé en Histoire. Et avec toutes les modifications qu'il y a, on se perd un peu. Par exemple, je ne savais pas que sur l'ancien billet de 1 000 francs, c'était l'ancien fare pote'e qu'il y avait sur la plage. J'ai découvert cela petit à petit. J'espère aussi qu'ils ne vont pas nous retirer toutes les plantes, comme le tumu 'uru, le mape... ", s'interroge la présidente de la fédération Te feti'a o Tefauroa.

"On ne veut pas d'un To'ata bis", précise Mareva. "C'est un lieu touristique et je suis pour l'aménagement du site, et il faudra faire des aménagements qui attireront aussi les locaux. Maintenant, on sait que cet aménagement représente un coût, donc j'aimerais savoir si le parking sera gratuit ou payant. On verra le jour J", acquiesce Jason.

Rassurez-vous, le parking sera gratuit. Par contre, l'accès au site devrait être fermé en soirée. Les discussions entre la mairie de Mahina et le service du Tourisme continuent à ce sujet. Et pour répondre aux interrogations sur le côté historique du site,le chef du service du Tourisme a déclaré qu'aucune entorse ne sera faite. "Nous améliorons uniquement le site".

La livraison des travaux serait prévue vers octobre-novembre, "si tout va bien". Mais Bruno Jordan croise les doigts pour que le site soit inauguré avant la fin de l'année. En effet, cela fait 150 ans que le phare de Mahina a été construit.
Les sites historiques ne seront pas modifiés.
Les sites historiques ne seront pas modifiés.

Raitea
Habitant de Arue

"J'ai hâte de voir le résultat"


"Je viens tout le temps à la pointe Vénus et ces travaux vont beaucoup changer pour nous. Avant, ce n'était pas vraiment bien, là on verra ce que ça donnera et si ça va évoluer. L'idéal pour moi est que ce soit joli. Je viens tous les week-ends avec les amis et j'ai hâte de voir le résultat."


Bruno Jordan
Chef du service du Tourisme

"On retrouvera un parking à l'instar de la plage Vaiava"


"L'idée est vraiment de donner une nouvelle fraicheur au site en l'embellissant, notamment le parking pour avoir un endroit paysager. Une promenade également parce qu'aujourd'hui, nous avons du mal à distinguer la promenade piétonne qui va aller du parking jusqu'à la plage.

À côté, nous allons aménager une esplanade parce qu'aujourd'hui les touristes et la population qui se prennent en photo devant le phare sont obligés de reculer jusqu'au parking existant. L'idée est de faire une esplanade de manière à ce que les gens ne se retrouvent plus sur le parking, où c'est dangereux, mais sur une esplanade où ce sera piétonnier.

Sur le terre-plein, on retrouvera un parking à l'instar de la plage Vaiava. Le parking existant va rester, donc ce seront des places supplémentaires. Mais le rond-point va être un petit peu modifié puisque c'est à partir de ce rond-point là que les personnes prenaient des photos du phare. Du coup, il va être un petit peu décalé, mais il restera toujours. On a fait un accès pour les bus et les taxis et un autre pour les véhicules.

Jusqu'à aujourd'hui pour accéder au parking, il fallait passer par l'accès de l'association des pêcheurs To'a Hiro. Demain, il y aura deux chemins distincts, un pour les pêcheurs et l'autre pour accéder au site.

Nous travaillons sur les voies de réseaux et de distribution, les espaces verts, les modules de jeux qu'on rajoutera, les constructions de l'esplanade et de la pergola, et l'extension du quai à la demande des prestataires, pour favoriser le tourisme bleu.
"


Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 17 Juillet 2017 à 20:00 | Lu 5831 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 16:46 Concurrence, ton univers impitoyable…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance