TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Réaction de P. Schyle, A. Merceron, B.Vernaudon et T. Porlier à la publication de la “liste” de Te Tau No Te Hono




Ci-après le courrier adressé aujourd’hui, 16 août, par M. Philip SCHYLE, Mme Armelle MERCERON, Mme Béatrice VERNAUDON et M. Teiki PORLIER, Représentants à l’Assemblée de la Polynésie Française, au collectif « Te Tau No Te Hono ».

Mesdames, Messieurs,

Dans une communication publique vous nous classez dans la liste des élus de l’assemblée « qui sont pour la hausse du prix des carburants ». Nous ne l’avons jamais dit. Vous en décidez de la sorte parce que nous n’avons pas répondu à votre « interpellation » qui consistait à demander : « Êtes-vous pour ou contre l’augmentation des prix du carburant au 1er juillet dernier ? »

Or derrière l’augmentation des prix des carburants se cachent la question de notre modèle économique et social. C’est au sujet de l’urgence qu’il y a de réviser ce système, qu’en qualité de parlementaires, nous apportons régulièrement nos propositions, nos idées.

Bien sur dans l’absolu chacun d’entre nous préfère que le prix de son essence n’augmente pas, et mieux qu’elle baisse. Mais le réalisme nous rappelle à tous que le prix mondial des hydrocarbures suit depuis des années une tendance lourde à la hausse qui a toutes les chances de se poursuivre dans les décennies à venir. Le sous-sol de notre fenua ne recèle malheureusement pas de pétrole et nous devons l’importer au prix imposé par le marché mondial.
Ceci dit, il est de la responsabilité du gouvernement et de sa majorité de « gérer » l’absorption de ces hausses de coût des carburants de la façon la plus équitable et la moins douloureuse pour les entreprises et pour les familles. Nous ne pouvons que constater avec vous que le gouvernement de l’UPLD ne prend pas le taureau par les cornes, manque de courage et se contente de répercuter les hausses sans modifier les conditions dans lesquelles le prix final, payé par le consommateur ou le chef d’entreprise, se forme et se fixe.
Si vous suivez les travaux de l’assemblée, vous savez que nous dénonçons haut et fort depuis longtemps le dispositif du FRPH. Il est aujourd’hui inadapté. Il coûte très cher au budget du pays donc aux contribuables, pérennise des avantages aujourd’hui discutables mais fait payer le prix fort aux particuliers à la pompe. Le gouvernement a donc tort de ne pas le mettre à plat et le réformer.
Les solutions existent : il faut avoir la volonté, la lucidité et le courage de les proposer et de les mettre en œuvre : diminution des taxes qui augmentent le prix à la pompe par une réduction des dépenses publiques ou/et une réforme fiscale, allègement du coût de l’énergie (électricité, essence, gaz … ) pour les ménages modestes, soutien public aux entreprises et professionnels mieux ciblé et contrôlé au lieu de maintenir des rentes de situation qui n’incitent pas à regarder les réalités en face et à mieux faire.
Vous constatez que le débat est riche et nous aurions volontiers échangé avec votre collectif si vous aviez utilisé des moyens moins polémiques et moins spectaculaires. Nous évoquons régulièrement la question de la vie chère avec nombre d’organisations ou de mouvements de défense d’intérêts divers qui viennent à nous pour nous exposer leurs problèmes, leurs solutions.

D’ailleurs la question que vous avez posée mérite d’être traitée sous un aspect plus général : celui du coût de la vie, celui de l’accès aux revenus et à l’emploi, celui des conditions de vie des familles et celui plus général des politiques à mettre en œuvre sur le long terme pour que notre collectivité trouve les voies d’un vrai développement, durable, équitable et harmonieux.

Nous vous rappelons que le Rassemblement progressiste auquel nous adhérons a publié dès le 31 juillet sur son site un communiqué explicite sur les positions que nous défendons. En soi il est aussi une réponse à votre question.

Nous vous prions de croire, Mesdames et Messieurs du collectif TE TAU NO TE HONO, à l’assurance de notre considération.

Philip SCHYLE,
Armelle MERCERON,
Béatrice VERNAUDON,
Teiki PORLIER.

Rédigé par () le Jeudi 16 Août 2012 à 22:21 | Lu 797 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par J.M. le 18/08/2012 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que ce soit ce "comité anti-hausse des prix des carburants" ou les syndicats "défendons notre pré-carré privilégié", chacun discerne (s'il a un peu de jugement) la main du grand manipulateur, qui rêve de revenir au pouvoir ("son pouvoir", "sa présidence"), l'octogénaire G.F.
Cela n'excuse aucunement l'actuel tenant du sceptre présidentiel (un "club" de golf ?)... C'est bonnet bleu et orange bonnet.
O.T. a passé ses pieds avec délices dans les babouches de l'ancien Grand Vizir G.F.
Les responsables du Rassemblement progressiste ont raison d'être fermes et de faire face à toutes ces manipulations "occultes" (un mot à la mode), mais bien réelles en l'occasion.
Et nous sommes nombreux à avoir identifié les porteurs de messages "altruistes", défenseurs des "droits et avantages acquis" divers: ils sont tous roussis aux fesses par des poursuites judiciaires liées à des indélicatesses financières. Un syndicaliste condamné pour xénophobie et poursuivi dans l'affaires des empois fictifs devrait faire profil bas ! Sinon, il pourrait de prendre quelque chose quelque part ! Il a coûté très cher au pays, avec ses grèves corporatistes hargneuses. Regardez qui tient les ficelles...
Merci aux progres...

2.Posté par Le vieux le 19/08/2012 07:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec Qui JM ?? Ce n’est pas avec trois ou quatre élus que vous aurez la majorité. En plus avec des personnes qui ont pour la plus part d’entre-elles votaient pour l’un et pour l’autre des deux vieux, pour ne pas dire toute. Je crois savoir aussi que vos rangs se resserrent. Dans d’autres pays ont dit qu’elles font défection. Je ne tirerais pas sur l’ambulance. …. Mais je n’en pense pas moins.
Les plus durs à convaincre seront certainement les électeurs que vous avez trahis. Ou ceux qui se sont sentit trahis de voir que les autonomistes pour qui ils avaient votés installent un indépendantiste au pouvoir. Moi, je ne le-vous pardonnerez jamais.

3.Posté par Charlie le 20/08/2012 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Coucou le Vieux, tu veux parler de G. Flosse en 2008, c'est bien ça ?

4.Posté par Le vieux le 21/08/2012 10:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut ; sourires.
Aussi oui bien sûr lui aussi n’est pas très clair. Mais au moins lui a fait et faisait avancer le pays dans la bonne direction.
Vous n’aurez jamais une majorité pour gouverner. Ce n’est pas un reproche juste une constatation. Vous refusez d’en former une avec certain autonomiste. C’est votre choix. Mais Oscar est là pour encore sept ans.
Vous voulez quoi ? Que le pays avance, qu’il soit prospère? J’en doute. Je crois plutôt qu’être élu à l’assemblée vous suffit. Qu’importe pour vous celui qui gouverne. Vous n’avez pas le sens du sacrifice pour votre pays.
Il n’y a pas et n’aura jamais de troisième voie et encore moins une quatrième. Vous n’êtes que des chemins de traverses qui permettent au pays d’emprunter une ou l’autre voie en fonction de l’état de celle-ci. Bien imagée non ?

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki