TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Quel aménagement pour la pointe Tata'a à Faa'a ?




Autrefois, les Polynésiens croyaient qu’après la mort, l’âme demeurait trois jours dans le corps du défunt avant de partir. Sur chaque île, il y a un point au nord-ouest d'où s'envolent les âmes
Autrefois, les Polynésiens croyaient qu’après la mort, l’âme demeurait trois jours dans le corps du défunt avant de partir. Sur chaque île, il y a un point au nord-ouest d'où s'envolent les âmes
FAA'A, le 19 décembre 2016. Dick Bailey a déposé une demande de permis de construire pour une résidence hôtelière sur le terrain de la pointe Tata'a. Le gouvernement a entamé des discussions avec lui pour "sauvegarder le site dans son état naturel". Mais "il faudra bien trouver un moyen de substituer ce terrain par un autre terrain qui permettrait la réalisation du projet", souligne Jean-Christophe Bouissou. L'association Rohutu Noanoa a réuni une dizaine d'associations culturelles pour signer une lettre demandant le classement du site.

Selon les croyances polynésiennes, l’âme du défunt s’envole de Tahiti du haut de la colline Tata’a vers le mont Rotui, à Moorea. Elle y reste quelques temps avant de se diriger vers le mont Temehani sur l'île de Raiatea, où serait l'entrée du paradis et de l'enfer. Le lieu est sacré mais aussi un terrain idéalement placé pour un projet touristique. Tahiti Beachcomber SA le possède depuis une cinquantaine d'années et a déposé une demande de permis de construire pour une résidence hôtelière. La mairie de Faa'a a donné un avis défavorable tandis que la mairie de Punaauia a donné un avis favorable sous réserve que le ministre de la Culture donne un avis favorable à ce permis de construire. C'est le ministère en charge de l'urbanisme, portefeuille détenu par Albert Solia, qui donnera ou non son feu vert après avoir consulté l'avis des maires et du chef de service de l’urbanisme. Du côté de Tahiti Beachcomber SA, on souligne que le "projet ne concerne pas la pointe mais plutôt la colline". "Nous souhaitons sauvegarder le site dans son état naturel. Si on se dirige vers cette direction il faudra bien trouver un moyen de substituer ce terrain par un autre terrain qui permettrait la réalisation du projet", indique Jean-Christophe Bouissou, porte-parole du gouvernement. "Le permis de construire est suspendu aux conclusions des discussions que l'on tient avec M. Dick Bailey."

LES ASSOCIATIONS MOBILISEES
L'association Rohutu Noanoa, qui se mobilise depuis plusieurs années pour préserver le site de la pointe Tata'a, s'est réunie samedi avec des représentants de différentes associations culturelles (Tamarii Fanatea, Fareana, Haururu, Tehivarereata, O Tahiti e, Tamarii Oparo no Tahiti, Puna reo (Moorea), Vahine no Manotahi, Te vai ara o Teahupoo, Rupe no Makatea, Ruhutu Noanoa et Aitaaranui…). Ces associations vont toutes signer un courrier adressé au président du Pays demandant le classement du site de la pointe Tata'a.

L'association Rohutu Noanoa, qui se mobilise depuis plusieurs années pour préserver le site de la pointe Tata'a, s'est réunie samedi avec des représentants de différentes associations culturelles.
L'association Rohutu Noanoa, qui se mobilise depuis plusieurs années pour préserver le site de la pointe Tata'a, s'est réunie samedi avec des représentants de différentes associations culturelles.
L'association Rohutu Noanoa s'oppose à la construction de la résidence hôtelière et souhaiterait classer ce site. "Il ne s'agit pas d'être contre un développement touristique quelconque", souligne Moeata Galenon, trésorière de Rohutu Noanoa. "Il ne s'agit pas de laisser le site comme cela sans le valoriser."

L'association propose que "le gouvernement puisse l'acquérir pour le valoriser. Cela permettrait de conscientiser la population sur ce patrimoine et d'être en harmonie avec la politique de Tahiti Tourisme qui met en avant le 'mana'. Un aménagement pourrait se faire en accord avec l'esprit du lieu, c’est à dire avec beaucoup de respect". Moeata Galenon précise : "Le site est réservé pour les âmes et ne laisse pas de place à l'homme mais pourquoi ne pas réaliser un aménagement tout autour pour valoriser le lieu ? Ce site a une importance capitale dans la préservation de la culture et de l'identité ma'ohi."

L'association Rohutu Noanoa demande donc le classement du site de la pointe Tata'a par le gouvernement. Jusqu'à aujourd'hui les sites classés sont des biens mobiliers ou immobiliers comme les marae, les fortins de la vallée de la Punaruu ou le lac Vaihiria. Mais un classement de site ne se fait pas non plus sans indemnité au propriétaire "s'il y a un préjudice matériel et certain" suite à ce classement. Pour le gouvernement, il s'agit donc de ne pas prendre une décision "unilatérale par les pouvoirs publics". "On n'a quand même pas affaire à quelqu'un qui n'aime pas la Polynésie et qui n'a pas investi dans le Pays. S'il y a bien un hôtelier qui a investi c'est lui", souligne-t-on au gouvernement. "On veut que tout le monde soit gagnant-gagnant dans cette affaire."

"Le permis de construire est suspendu aux conclusions des discussions"

Quelle est la position du gouvernement sur le projet de résidence hôtelière à la pointe Tata'a ?
"Nous sommes très sensibles au devenir de la pointe Tata'a au niveau culturel. C'est un site qui appartient au propriétaire de l'hôtel Intercontinental, qui a la volonté de développer ses activités. Nous avons des rencontres pour trouver des solutions. Nous souhaitons sauvegarder le site dans son état naturel. Si on se dirige vers cette direction il faudra bien trouver un moyen de substituer ce terrain par un autre terrain qui permettrait la réalisation du projet.
Le permis de construire est suspendu aux conclusions des discussions que l'on tient avec M. Dick Bailey."

Trouver un terrain similaire, ce sera compliqué, non ?
Oui bien sûr. La pointe Tata'a est aussi une ressource au plan touristique. L'aspect culturel est un élément fondamental dans notre stratégie touristique. Nous sommes en train de discuter sur la manière dont on pourrait substituer à l'emprise foncière une autre emprise foncière.

Cela pourrait-il être un terrain qui était prévu pour la Mahana Beach ?
"On peut voir. Le terrain de la pointe Tata'a est quand même assez grand. La partie sud du terrain pourrait-elle être utilisée éventuellement avec une partie du domaine du Mahana Beach ? Il faut évoquer toutes ces question rien n'est arrêté pour le moment. C'est la communication qui nous permettra de trouver une solution."

Que pensez-vous de la proposition de Rohutu Noanoa de mettre en valeur ce site ?
"Je pense que tout le monde est d'accord y compris Dick Bailey. Sa volonté est d'aménager le site en question mais, aujourd'hui, ce qu'il nous dit c'est qu'il y a des gens qui viennent et jettent leurs détritus sur le site. Personne ne s'en occupe. Il a l'impression que dès lors qu'il y a un projet, les associations se manifestent et que le site est laissé à l'abandon. Il faut aménager quelque chose sur place. Rien n'est arrêté."




Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 19 Décembre 2016 à 15:59 | Lu 3756 fois

Tags : FAAA


Notez


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par tevamana le 16/01/2017 05:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

26.Posté par Jeruzam le 28/12/2016 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le proprio pourrait faire un centre culturel profitable à la population locale d'abord puis aux touristes comme à Hawai, un développement durable comme à Tetia ? Faire une résidence dans se spot, bof, il y a déja eu des suicides ou des gens qui deviennent fou d'un coup dans les bâtiments alentours. C'est un coup de pub pour avoir une défisc sur autre projet.Il ne faut pas brader la culture pour des emplois au smic ou rares sont les cadres tahitiens. La grande hotellerie beurk, le Hilton qui réouvre aprés 5 ans afin de ne pas embaucher les anciens employés. Favoriser la petite hotellerie ou les couts sont gérables par les petites familles contrairement à ces gros Mamouths qui profitent réellement à une minorité et aux gouvernements (faut payer les fonctionnaires gracieusement)

25.Posté par rapelle toi le CEP le 23/12/2016 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@P19 COOL RULER
1/ je ne sais pas depuis combien de temps tu es la mais il s'agit du round deux...le premier avait eu lieu il y a quelques années déjà...
2/ tu parle de mais on crée ici un monde a deux vitesses, on mets les gens en galère et après on leurs offres un petit poste pas cher payé tandis que d'autres boivent le calice jusqu’à la lie...on a que des gouttes si tu suis ma métaphore...On doit surement être d'accord sur le fond....Mais faut être vigilent car les bouissou et solia ont "les projets faciles" et un jour on se retournera derrière et on pleurera ensemble...Le CEP est la leçon que l'on se doit de se rappeller...y'avait pas de boulot tout le monde etait content d'aller faire des sous a Moruroa les gens critiquait ce qui était contre et maintenant hein???
Rejoins nous Cool Ruler... on t'aime deja
One love

24.Posté par c la nature qui va te patahuna le 23/12/2016 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@23 t'as dû te croire dans une conférence Tedx??, tu m'as pris pour ton prof??...
Quand tu vois des talibans détruire les vestiges anciens de palmyres ça te fais quelques choses...et ben dit toi que c'est pareils pour ceux qui apprennent qu'on veut brader un lieu d'une haute importance pour la culture qui t’accueille en plus...et brader pour quoi...pour de l'argent...
De plus mon cher farani, tu critiques bêtement, on te fais croire que le BPT est la base...mais ce sera toujours le secteur primaire la base....
Bref, je perd mon temps avec les gars comme vous, j'exprime des opinions, vous n'etes que provoque...
Restez dans votre petite suffisance !!!

23.Posté par Farani le 22/12/2016 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai qu'un bon secteur primaire ça remplace tout.
Un peu court, non ?

22.Posté par Pambrun Vatepatahuna le 22/12/2016 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Par marque de respect envers ton aigreur je vais te répondre avec une simple idée....
-Privilégier le secteur primaire (pêche/ agriculture et valorisation des produits issue de ce secteur)...
Il ne reste plus qu'à nos politiciens de vraiment donner vie a ce secteur (la France et nos politiciens locaux freinent car une fois ce secteur bien en place nous aurions besoin de personne si tu vois ce que je veux dire)...
Le système capitaliste et donc l’organisation politique/social et culturel occidental ne favorise qu'un tout petit nombre (dont tu dois faire partie) contre le reste de l'immense majorité mis de côté, sans compter tous les petits eux carrément exclu de ce système....
Ton système si cher a tes yeux propose de rêver a la jeunesse en leur proposant des postes de gardien de prison, si tu ne vois pas ou est le problème je ne peux rien faire pour toi...
One love

21.Posté par Wiriamu le 21/12/2016 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@20
Qu'est-ce que toi, tu proposes Monsieur l'intello-hypocrito-naturallo?????Sache que je me sens très bien dans ma peau et je me prends pour moi-même et j'ai un métier sûrement plus intéressant que le tien !!!
EIAHA E PATAHUNA vieux mécréant va !

20.Posté par Pambrun Vatepatahuna le 21/12/2016 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@WIRIAMU
Quel est ton intérêt à dire de tels propos?? Est tu Dick Bayley??... te prends tu pour le ministre du travail??...je crois surtout que tu laches des provoques pour te sentir mieux face à une vie surement peu intéressante...
Faatura te natura, faatura te taata...
De plus, tu critique sous forme d'une certaine insulte les "intellos", sache que pour moi l'intelligence est une qualité dont apparemment tu en es plutôt dépourvu...enfin bref, un âne ne sera jamais un cheval alors reste WIRIAMU dans ta petite vie d'aigri!!!
TIME TO CRY

19.Posté par Cool Ruler le 20/12/2016 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A P13, je partage ton avis "halte au tout business" ou "'respecter le spirituel / culturel".
Cependant, je note plusieurs points :
1) Comme le soulignent justement certains, et sans tomber dans le cliché "les maohi y jettent leurs ordures" (même si ...), faut bien avouer que ce n'est que lorsqu'un projet se prépare que se lèvent des personnes dont on n'entend pas parler le reste du temps. Sinon, ils sont où ? A l’Église ? (facile, je reconnais ...)
2) Tu n'as pas l'air de réaliser la misère liée au manque criant d'emploi en PF.
Dés lors, ne serait il pas possible de valoriser le lieu en en permettant une utilisation qui donnerai un moyen de subsistance à d'autres ? Un business responsable quoi !
Bref, un compromis ... Marrant, ça rime avec maohi

18.Posté par paruru te fenua maohi le 20/12/2016 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est triste de lire ces commentaires prêt à brader notre fenua. Dès que le complexe hôtelier sera construit, on aura gagné quoi? de ressembler à toute ces autres destinations avec des complexes hôteliers. Ce qui fait notre atout c'est notre singularité, faire comme les autres c'est devenir comme les autres....et ensuite on se démarque comment face à la concurrence? Heureusement que les associations sont là. Mauruuru rahi roa ia outou

17.Posté par Wiriamu le 20/12/2016 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@12-13
Foutaises et arrêtez de faire les mafiosos INTELLO-HYPOCRITOS derrière vos ordis made in China !!!!!!!! On s'en tape de vos commentaires stériles à 2 balles !!!!..Au moins moi, je suis réaliste et je pense à l' avenir très concrètes de ces milliers de jeunes qui débarquent chaque année sur le marché du travail et aux chômeurs qui osent même rêver d'être serveur ou jardinier et non pas à leur "âme"mystique de l'au-delà !!! ...YES TIME IS COMING TO WAKE UP AND TO OPEN OUR BIG EYES !!!! Salutos !

16.Posté par MR TARTONPION le 20/12/2016 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les associations ont raison, et heureusement que ces personnes sont là pour défendre ce site. Oui peut être que la population Maohi s'en fou pour l'instant, puisque la plupart ne connaissent pas son histoire et son caractère sacré. et justement, cet endroit ne demande qu'à être valorisé . la valorisation de ce site peut aussi passer par la création d'emploi ? travaux , jardinage, embellissement paysager, ça pourrait devenir un site à visiter par les touristes ? avec des guides qui leur expliquerait en quoi ce lieu est particulier etc... faut voir plus loin que le bout de votre nez mea ma. valorisons notre culture, c'est ça aussi que les touristes viennent chercher chez nous. ce côté mystique, ce mana. s'ils cherchent des hôtels pas cher et du sable blanc, ils peuvent trouver ça dans pleins d'autres endroits du monde !!!!

15.Posté par Farani le 20/12/2016 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'aéroport de Faa'a étant sous-utilisé, ne serait-il pas possible que sorciers, chamanes et autres spécialistes emplumés organisent le départ des âmes depuis la piste ? Nombreux avantages: piste éclairée pour les départs de nuit, pompiers, contrôle aérien, etc...
Du coup, on pourrait étudier ce projet plus sereinement !

14.Posté par Wiriamu le 20/12/2016 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@pambrun vatepatahuna
Arrête le mécréant et faux mafioso si tu veux...On s'en tape de ton commentaire à 2 balles !!!....Moi je suis réaliste et que proposes-tu justement pour les milliers de jeunes qui sont sur le marché du travail chaque année???.....du "mana" ??? de la foutaise oui !!!...
A bon entendeur, salut à tous ces mafiosos intello-hipocritos qui ont vendu leur âme polynésien au dieu de l'au-delà !!!!!!!!

13.Posté par Pambrun Vatepatahuna le 20/12/2016 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@WIRIAMU
Qui sont les mafiosos...tu m'as l'air d’être d'une mauvaise fois incroyable pour oser défendre des investisseurs type bayley ou auroy face à la population...
Tu nous propose de l'assistanat, mais nous on s'en fout d'etre serveurs ou jardinier...garde ton lobby et continue a t'engraisser sur le dos des autres et après avec ton rotary club, t'iras donner des cadeaux au enfants de familles nécessiteux que votre propre système pousse à la rue, mais vient pas faire ta fausse morale...Le capitalisme pour une mini economie comme la notre est un crime contre notre futur...
Comprend qui pourra!!!

12.Posté par Tahiti n'est pas un magasin le 20/12/2016 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@2 et 5
que de tristesse de lire ceux prêt a brader leurs cultures sous prétexte de quelques cdd et autres petit smic....
Comment cela c'est passé a Tetiaroa ?...la population est elle vraiment gagnante ou a t'elle bien perdu , dépossédé??
Il est temps de lâcher vos facebook et autres iphone...TIME TO WAKE UP...
et merci a toutes ces associations qui s'en elles, nous serions déjà un grand centre commerciale a ciel ouvert.
One love

11.Posté par Ariitaia le 20/12/2016 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne pourrait-on pas demander aux esprits de décoller un peu plus loin afin de garder la possibilité aux vivants d'avoir un emploi ? Je suis sûr que dans leur grande sagesse, ils vont accepter ! Maururu Te atua.

10.Posté par Teuru Tara le 20/12/2016 11:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Destiné à l'administrateur : je vous ais envoyé 2 mails à publier . Les avez vous reçus tous les 2 car si vous n'avez reçu que le 2eme, ca n'aura pas de sens et je devrais donc vous renvoyer mon 1er mail

9.Posté par Teuru Tara le 20/12/2016 11:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le mahana beach park qui ne trouve aucun acquéreur. Échangez le avec Tataa. Baiey pourra y construire ses suites. Gagnant-gagnant

8.Posté par rori hua le 20/12/2016 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les touristes ils veulent de la propreté, de la sécuriter et des prix bas , les âmes qui s'envoie en l'air rien a battre !!!

7.Posté par legalizz fafaru le 20/12/2016 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Maohi sen foute de ce lieu est sacré, ils viennent et jettent leurs détritus sur le site.

6.Posté par belzebuth le 20/12/2016 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a pas d’âme du défunt qui s’envole de Tahiti du haut de la colline Tata’a vers le mont Rotui, à Moorea.

Relisez votre bible sinon c'est pas la peine d'aller a l'église.

5.Posté par Wiriamu le 20/12/2016 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme d'hab...à chaque fois qu'il y ait un investissement hôtelier de cette nature, ces associations, véritables "mafiosos culturels" mettent en avant une quelconque protection de la culture polynésiennes avec leur mythe du "mana" cher à LEURS yeux !!!...Mais la majorité des Polynésiens, surtout des jeunes et idem les touristes s'en branlent de tout cela !!!!!!....Ce que les jeunes veulent , c'est du boulot et le mythe ne leur donne pas ça !!!...Arrêtez de parler au nom des Polynésiens et préparez-leur plutôt un avenir concret et meilleur..comme le fait Monsieur Dick Bailey. ....Paix à votre "AME" !!!!

4.Posté par DANY DEPIERRE le 20/12/2016 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les associations militent pour que toute la colline soit inscrite sur la liste des sites classés du patrimoine naturel et culturel du Pays. Elle entre dans la catégorie des sites naturels à caractère historique et légendaire, tels que définis par les articles D.151-1 et D.151-2 du Code de l'Aménagement.
En effet, tant que Tataa ne sera pas classé, TBSA continuera à utiliser ce joker, comme il l'a déjà fait en déposant des demandes de PC en 1999, en 2006, et en 2016 pour obtenir des gouvernements de l'époque, des avantages fiscaux pour ses autres projets.

3.Posté par tutua le 20/12/2016 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce n'est que le début, il y a à faire pour ce site et le valoriser, ça ne doit pas empêcher l'hôtelier de développer son projet, la rencontre et le débat permettront de trouver une bonne solution

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Janvier 2017 - 15:21 Fritch présente sa feuille de route pour 2017

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance