Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Punaauia : La randonnée de Vaitavere bientôt interdite au public?



Du fait des incivilités des randonneurs, le site de Vaitavere risque d'être fermé au public
Du fait des incivilités des randonneurs, le site de Vaitavere risque d'être fermé au public
PUNAAUIA, le 30 mars 2016 - La randonnée de Vaitavere à Punaauia est victime de son succès. Inquiets par une hausse de la fréquentation et des incivilités, les propriétaires envisagent de fermer l'accès du site au public.

Bruit, détritus, incivilités… Les riverains et propriétaires de Vaitavere excédés ont décidé de sévir et envisagent d'en interdire l'accès au public.

La randonnée de Vaitavere s'est popularisée ces deux derniers mois à tel point, que le week-end de Pâques, les propriétaires estiment la fréquentation à environ cent personnes par jour. Inquiets de cette fréquentation massive, les propriétaires hésitent à fermer l'accès au site. La mairie de Punaauia confirme l'engouement, "c'est vrai qu'il y a beaucoup de marcheurs qui vont là-haut. S'ils sont quelques-uns à s'aventurer sur les chemins privés, la plupart s'arrêtent sur les espaces communaux." Les mutoi, quant à eux, effectuent de plus en plus de rondes sur la zone afin d'en assurer la sécurité et verbalisent les voitures mal garées sur les bas-côtés qui agacent les riverains.

Le point de vue de Vaitavere à Punaauia a connu un engouement du public foudroyant. En l'espace de quelques mois, la fréquentation a été multipliée par quatre. Marcheurs, sportifs, cyclistes, groupes d'amis ont découvert cette randonnée de 2,5 km à proximité de la ville avec un panorama à 180 degrés sur la mer. Une route goudronnée suivie d'un chemin de terre entretenu et au bout, une vue spectaculaire, le site avait tout pour plaire. Le chemin a été créé il y a deux ans par une association de parapentistes.

Une page Facebook "Vaitavere addict" avait même vu le jour, il a été fermé le mardi 29 mars, après les plaintes des propriétaires. "Amis et amies Addict, l'accès à Vaitavere (après le portail vert) est désormais interdit. Le groupe Vaitavere a été dissous, car les administrateurs dont moi-même, ne voulons pas porter la responsabilité de certaines personnes inciviques. Les propriétaires du terrain l'ont décidé ainsi. Respectons et respectez leur décision", écrivait, mardi dernier, l'une des fondatrices de la page "Vaitavere addict"

En effet, la hausse de la fréquentation s'est accompagnée d'une hausse des incivilités. Aujourd'hui, Vaitavere est victime de son succès. Après le week-end pascal, les propriétaires des terrains privés de la fin du parcours ont pris contact avec l'association de parapentiste chargée d'entretenir le chemin en échange d'une autorisation de décoller du plateau "To'aroturahi", afin de leur faire part de leur inquiétude de cette recrudescence de la fréquentation. Il faut savoir que Vaitavere est un domaine communal, mais il s'arrête à la bambouseraie. Au-dessus, du château d'eau, à partir du portail vert, c'est un domaine privé qui ne porte plus le nom de Vaitavere. La première partie s'appelle "Moine". La deuxième partie du chemin et la piste de décollage de parapente s'appellent "To'aroturahi" et est-elle aussi une propriété privée.

Randonneurs vs Parapentistes

De leur côté, les parapentistes sont, eux aussi, excédés par la "musique boum boum" des groupes qui viennent sur place gâchant "le côté paisible de la montagne", ou encore par les "déchets que les gens laissent sans respect pour la beauté du site".

Agacé, Pierre Florentin un des membres de l'association des parapentistes de Tahiti fait partie des créateurs du chemin de terre, "nous avons créé ce chemin avec l'autorisation des propriétaires, nous l'entretenons et maintenons le site propre. Le problème, c'est que notre sport est, aujourd'hui, menacé à cause des incivilités de quelques-uns et ça, ce n'est pas acceptable. Les propriétaires envisagent de fermer l'accès pour tout le monde."

Les parapentistes n'hésitent donc pas affirmer "nous n'avons rien contre les randonneurs, mais si ça peut nous permettre de continuer à faire du parapente là-bas, nous n'hésiterons à fermer le site aux marcheurs."

Dans une tentative de médiation, les parapentistes ont contacté les modérateurs de la page "Vaitavere addict" en leur demandant de créer une association afin de "participer à l'entretien du chemin et à la réglementation de la fréquentation du site." À ce jour, le représentant des parapentistes indique "ne pas avoir eu de réponse."

Les randonneurs et sportifs sont, quant à eux, remontés et contre les parapentistes et contre les auteurs des incivilités "nous avions mis des panneaux pour sensibiliser les gens, ils ont été arrachés" indique l'un deux. Une autre "Vaitevere addict" depuis un peu plus d'un an indique "ce n'est pas chez nous, c'est sûr, mais quand nous montons, nous faisons attention ! Et puis c'est tellement beau là-haut que je ne comprends pas comment les gens peuvent monter et laisser leurs déchets."

Les "mordus du site" comptent répondre à la sollicitation des parapentistes et "monter une association pour que l'accès ne soit pas interdit mais réglementé ! Dans le seul but de protéger le site d'éventuelles personnes mal intentionnées."

La mairie de Punaauia informe,"les propriétaires font ce qu'ils veulent sur leur propriété, s'ils veulent interdire l'accès de leur dire, ils sont tout à fait en droit de le faire." La commune rappelle que pour la partie municipale le site n'était pas du tout destiné à cette utilisation, mais qu'il restera ouvert, "si les utilisateurs veulent faire du sport tant mieux, nous encourageons cela tant que l'utilisation reste publique et citoyenne. Il faut que les marcheurs se disciplinent un petit peu."

Les parapentistes et les propriétaires des lieux ont prévu de se rendre sur le site le samedi 2 avril afin de trouver une solution pour limiter l'accès sur le terrain.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 30 Mars 2016 à 17:58 | Lu 5099 fois







1.Posté par Nad le 31/03/2016 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah la la, tout est décidément bien compliqué à Tahiti. L'accès à la mer n'est pas hyper simple ( incroyable le nombre de servitudes avec accès cadenassé !!! )
Et l'accès à la montagne encore plus ( ballade du domaine de Jay à Arue fermée aussi depuis peu)
Mais que va t-il rester aux malheureux baigneurs ou marcheurs ?
Pour avoir fait la jolie ballade citée dans l'article je n'ai rencontré que des gens très courtois pour beaucoup en surpoids qui cherchaient seulement à faire de l'exercice.
Encore une fois dommage !

2.Posté par Hiro le 31/03/2016 00:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ahahah lol ..pic vert ferme...les mille sources et jay ferme et d autres...acces aux plages possible si tu fais 20 ou 25 km...une honte...si tu vois un mec qui jette un truc par terre, Fout lui la honte crie le fort pour que d autre entendent..

3.Posté par FINA le 31/03/2016 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est toujours l'incivisme qui conduit à ces extrémités! les propriétaires sont dans leurs droits! et ce n'est pas faute de n'avoir pas averti les uns les autres, de respecter ces droits! ce n'est pas la mer à boire, comme cité par le Maire plus haut, il est toujours possible de faire du sport jusqu'au portail vert, vers la partie communale, merci à la commune!

4.Posté par Cool Ruler le 31/03/2016 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le drame de Tahiti (et de la PF en général), c'est que tout est privé, du lagon au sommet de la montagne. Pour quelqu'un qui n'a jamais bougé du fenua, ça doit être logique. Pour le reste de la planète, ça ne l'est pas. J'aimerai bien connaître la taille du domaine public (Etat, Pays, Commune) car je me demande même s'il existe.
Je ne suis pas contre le droit à la propriété, bien au contraire, et si certains font preuve d'incivisme, ils doivent être punis. Mais on vit sur un territoire limité, de fait, et il serait bon de trouver des solutions pour que les gens sortent de chez eux. Et vu l'affluence à Vaitavere, du lundi au dimanche, le besoin est là.
Sinon, je suis aussi pour l'Impôt Foncier sur les terrains non construits, tant qu'à faire, ça rapporterait de quoi entretenir les chemins.

5.Posté par Zikouille le 31/03/2016 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toujours à cause de l'incivisme d'une petit minorité... tout devient interdit, fermé, controlé....
Interdire le Kite, interdire les site de rando, on parle de limiter l'accès à Teahupoo car trop d'étrangers (sic !).

Pas un paradis pour le tourisme, Tahiti c'est le Far west !

6.Posté par yenamarre! le 31/03/2016 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu as rencontré des gens courtois ! tant mieux pour toi, mais malheureusement, beaucoup de personnes montent la haut avec leur bouteille et tout ce qu'il faut a manger, et oubli de redescendre avec leurs détritus, et que dire de ceux qui envoient leur appareil à music portable.
LAMENTABLE, aucun respect de la nature et ils s'étonnent de voir qu'on ferme tout ces sites magnifique !!!!!!

7.Posté par Ariitaia le 31/03/2016 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"La mairie de Punaauia informe,"les propriétaires font ce qu'ils veulent sur leur propriété"
Ça, on s'en est rendu compte ! Le village de squatter qui s'est implanté à droite en montant, alimenté en électricité par des groupes électrogènes, pourri la vie au quotidien des habitants des résidences alentour.
Comment un maire peut-il laisser construire des habitations sur une zone non-constructible !
Des plaintes ont été déposées, mais les gendarmes ne peuvent rien faire. Zone de non droit ?

8.Posté par SAM le 31/03/2016 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cétait trop beau pour être vrai! En tout cas, merci aux propriétaires qui nous ont jusqu'à présent laissé l'accès. Il y a une confusion entre les randonneurs et les faux sportifs irrespectueux des endroits où ils passent. Un randonneur est un amoureux de la nature. Il la respecte. Il ne laisse aucun déchet derrière lui (et ramasse même ceux des autres car cela dérange sa vue). Il ne pollue pas non plus de manière sonore les endroits où il passe car il respecte la sérénité des lieux et de ses habitants (pas nécessairement humains).

9.Posté par rico le 31/03/2016 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rohirohi, Comme d'habitude, l'être humain est sale, il va en rando dans un cadre propre et "vert", se balade sur une mer turquoise qui l'entoure, et boum, il faut qu'il dégueulasse ça. Etene ma !!

10.Posté par Orama le 31/03/2016 14:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Euh allo coucou les gens on est sur un îles, et les spots en montaille c'est pas ce qui manque même y a bien mieux alors faites pas chier

11.Posté par kriss le 31/03/2016 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ orama: t'as rien compris ! ... il ne s'agit pas seulement de ce spot mais de tous les endroits : plages, montagne, vallées, résidences ... où certaines personnes font preuve de manque d'éducation et de manque de respect envers les autres en polluant, en faisant du bruit, en cherchant la bagarre ... Peut être en fais tu partie vu le niveau de ton commentaire !!???

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance