Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Prime de départ de Régis Chang : la CPS donne ses explications



PAPEETE, le 28 juin 2017. Le président du conseil d'administration du régime des salariés, Ronald Blaise, s'explique dans un communiqué sur la prime de départ accordée en comité de rémunération à l'ancien directeur de la CPS. "A la demande du Conseil", Régis Chang a renoncé à cette prime de départ indique le directeur général de la TSP.

Après huit années passées à la direction de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS), Régis Chang a cessé ses fonctions de directeur à la fin du mois d'avril et a réintègré le milieu bancaire pour reprendre le poste de directeur adjoint à la Socredo.

La question de son indemnité de départ de l'ordre de 10 millions de Fcfp, qui avait été révélée par nos confrères de Radio 1, avait fait polémique et avait été dénoncée notamment par le syndicaliste et vice-président de la Caisse de prévoyance sociale (CPS), Ronald Terorotua.

Le président du conseil d'administration du régime des salariés, Ronald Blaise, a adressé ce mercredi un communiqué de presse où il s'explique. Il indique que "le bureau de la Caisse de prévoyance s'est réuni le 13 juin 2017 dans les locaux de la Caisse de prévoyance sociale en présence de deux invités, Messieurs Yves Laugrost et Régis Chang au sujet de la prime de départ du directeur sortant." Ronald Blaise rappelle que "Yves Laugrost ayant été nommé administrateur provisoire de la Caisse par arrêté du conseil des ministres 155 PR du 1er mars 2017, lui conférait en droit tous les pouvoirs du conseil d’administration pour agir au nom et pour le compte de la Caisse de Prévoyance Sociale."

"Au cours de cet entretien, Messieurs Yves Laugrost et Régis Chang ont fourni toutes les explications nécessaires qui ont permis d'éclairer les membres du bureau et de rétablir la vérité des faits. Une prime de départ, conformément à la procédure interne applicable aux dirigeants de la CPS, a bien été examinée et accordée en comité de rémunération à l’initiative de l'administrateur provisoire, en faveur du directeur sortant par avenant à son contrat de travail", indique le directeur général de la TSP, Tahitienne Service Public. "Il apparaît ainsi avec certitude que Monsieur Régis Chang n'était pas demandeur de cette prime. Dans le cadre du départ annoncé et programmé du directeur sortant, cette dernière est à l’initiative de l’administrateur provisoire et du comité de rémunération dont le président actuel du CA était membre et partie prenante, qui ont estimé légitime le versement d’une prime exceptionnelle eu égard au travail de qualité réalisé par Monsieur Chang durant 8 années."

Ronald Blaise ajoute que "L’évaluation fut réalisée sur la base du bilan d’activité qui leur a été transmis". "A la demande du Conseil et malgré l’existence d’un avenant régulier à son contrat de travail et compte tenu de ce qui précède, Monsieur Régis Chang a renoncé à cette prime de départ", termine Ronald Blaise.

le Mercredi 28 Juin 2017 à 13:02 | Lu 5562 fois

Tags : CHANG, CPS





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance