Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Primaire à droite : Flosse crie au "scandale" et annonce un recours



PAPEETE, 17 novembre 2016 - A deux jours du premier tour de la primaire de la droite, le Tahoera’a Huiraatira a tenu une conférence de presse, jeudi matin, pour contester les conditions d’organisation de ce scrutin en Polynésie française, où il n’y aura que 13 bureaux de vote.

Jeudi, comme lors de chacun de ses derniers rendez-vous avec la presse, les propos liminaires ont amplement été consacrés par Gaston Flosse à une critique en règle du bilan de gouvernance de son ancien "fils spirituel", Edouard Fritch.

C’est aussi à lui que le vieux lion prête aujourd'hui le souhait de n’avoir obtenu que 13 bureaux de vote sur l’ensemble du territoire de la Polynésie française. L’information est démentie catégoriquement par la Présidence. Mais le premier tour du scrutin de la primaire à droite n’a pas encore eu lieu que déjà Gaston Flosse crie à la "magouille" au "scandale", parle de "déni de démocratie" et annonce un possible recours engagé en vue d’une contestation de l’élection, au plan local.

La liste des bureaux de vote polynésiens a pourtant été arrêtée à Paris par la Haute Autorité, en charge de l’organisation et du contrôle de la régularité de l’élection primaire de la droite et du centre. Pour Gaston Flosse, l’instance "nous impose 13 bureaux sur proposition du président de la Polynésie française".

Lors d’une conférence de presse organisée au siège du Tahoera’a Huiraatira à Papeete, en présence de 8 élus de l’assemblée, le leader autonomiste a estimé jeudi que, pour nombre d’électeurs potentiels, l’éloignement des bureaux de vote serait un obstacle insurmontable. Notamment aux Marquises où il n’y en a qu’un, aux Tuamotu-Gambier avec deux bureaux à Hao et Rangiroa, ou aux Australes où seul Rurutu dispose d’un lieu de vote. "Pourquoi Rurutu ? Parce que Frédéric Riveta qui est Tapura Huiraatira, alors que l’île principale c’est Tubuai, mais le maire est Tahoera’a Huiraatira", a-t-il glissé en faisant le même constat pour Nuku Hiva avec Benoît Kautai. "Les dirigeants du parti Les Républicains sont déjà avertis de la situation actuelle, a-t-il dit. Je pense qu’aujourd’hui il est trop tard pour corriger toutes ces magouilles-là, voulues et proposées par le président Fritch. Pourrons-nous déposer un recours ensuite ? Je ne peux pas le dire".

Pas moins de 27 bureaux selon la Charte

L’organisation, le déroulement et les enjeux de l’élection sont précisés dans la Charte de la primaire. L’article 6 de ce document de référence est clair : "Le nombre de bureaux de vote par circonscription législative est au moins égal à neuf (9)". La Polynésie française compte trois circonscriptions législatives, et devrait en principe accueillir au moins 27 bureaux. En comparaison, la Nouvelle-Calédonie disposera de 48 bureaux de vote alors que cette collectivité est partagée en deux circonscriptions pour une population semblable à celle du fenua où l'éparpillement géographique présente déjà de sérieuses contraintes.

Une bizarrerie de l'organisation que ne conteste pas Cyril Tetuanui. Le président du comité d’organisation de la primaire en Polynésie l’affirme : "J’ai fait des propositions. C’est moi qui ai demandé l’installation de 88 bureaux de vote en Polynésie. La Haute Autorité n’en a retenu que 13. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? C’est à eux qu’il faut poser la question".

La localisation de ces 13 bureaux, en revanche, a bien été décidée localement par le comité d’organisation de l’élection. "Nous avons concentré nos efforts sur Tahiti. Ensuite, il nous a fallu placer un bureau dans chaque archipel. On a appelé les maires et ça c’est décidé comme ça", indique Cyril Tetuanui.

Malgré tout, Gaston Flosse a affirmé jeudi que le vote Sarkozy arriverait en tête, à l’appel de son parti politique en Polynésie française où la Haute Autorité n’a pour l'instant mis à disposition que 26 000 bulletins de vote pour les deux tours de cette élection primaire.

Informations pratiques

L’élection primaire de la droite et du centre est programmée en Polynésie française les samedis 19 et 26 novembre, entre 8 heures et 19 heures.
Seuls peuvent voter les électeurs inscrits sur une liste électorale au 31 décembre 2015. Chaque électeur devra s’acquitter d’une contribution de 200 Fcfp par tour de scrutin. Le vote par procuration ne sera pas possible.

Où voter ?

Electeurs de Papeete et Faa’a
Bureau à la mairie de Papeete

Electeurs de Pirae, Arue
Bureau à la mairie de Pirae

Electeurs de Mahina et Hitia’a o te Ra
Bureau à la mairie de Mahina

Electeurs de Punaauia et Paea
Bureau à la mairie de Punaauia

Electeurs de Papara, Teva i Uta et de la Presqu’île
Bureau à l’école primaire Nuutafaratea à Mataiea

Electeurs de Moorea-Maiao
Bureau à l’école primaire d’Afareaitu à Moorea

Electeurs de Bora Bora et Maupiti
Bureau à la mairie de Nunue, Bora Bora

Electeurs de Raiatea et Taha’a
Bureau à la mairie d’Uturoa

Electeurs de Huahine
Bureau à la mairie de Fare

Electeurs des Australes
Bureau à la mairie de Moerai (Rurutu)

Electeurs des Marquises
Bureau à la mairie de Taiohae (Nuku Hiva)

Electeurs des Tuamotu du nord
Mairie d’Avatoru à Rangiroa

Electeurs des Tuamotu du centre, de l’est et des Gambier
Mairie d’Otepa à Hao

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 17 Novembre 2016 à 14:44 | Lu 5616 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par Honugril le 19/11/2016 02:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas une éléction officielle, c'est juste une consultation. Cela n'a aucune valeur. Le candidat choisi peut se retirer et un candidat non choisi peut se présenter. De plus, il faut théoriquement adherer aux idées des républicains pour voter, d'où la modeste cotisation et sans doute la signature d'un document.
Ce qui est surprenant c'est l"intervention de l'état dans cette dite "primaire". "De quoi je me mêle?". Cela devrait être juste l"affaire du parti, républicain ou socialiste.
Si quelqu'un peut nous fournir les textes de loi qui autorise ces interventions... Merci.

25.Posté par Bernard MONCHECOURT le 19/11/2016 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toute façon, les primaires n'ont rien de légal et sont totalement contraires à la constitution en vigueur : le Président de la République est élu au suffrage universel. Aucune étape ou vote intermédiaire n'est prévu. En clair, les partis n'ont pas le droit de limiter le nombre de leurs candidats. Les électeurs élisent leur Président, pas leur parti. Le Général doit se retourner dans sa tombe... Nous sommes (encore !) en train de singer les américains, alors que les deux systèmes sont incompatibles. Et personne ne dit rien. Allo ? Y'a un gardien de la constitution, dans ce merdier ?

24.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 19/11/2016 00:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle punition pan-pan-cul-cul !
Sûrement, dans le Péï, il n'y a pas de buro-d'v-ôte chez tous les colonisés français de "la Polynésie française" parce que le DROIT au RSA y aura été dé-sarkozydenagybosca-ostracisé ? hihihihihihihihi

"Et dire que le revenu de solidarité active a été créé sous la présidence de Nicolas Sarkozy en 2009… L'ambition – louable – n'était pas des moindres : le dispositif devait éviter les trappes à l'inactivité et accompagner les travailleurs pauvres."
http://www.lepoint.fr/presidentielle/primaire-de-la-droite-l-eternel-chantier-des-aides-sociales-18-11-2016-2083907_3121.php

23.Posté par Mathius le 18/11/2016 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les primaires sont totalements une action privė d'un parti politique, alors comme ã son habitude Flosse raconte n'importe quoi car il vient de s'apercevoir qu'il est minoritaire. Si le parti Républicain décide qu'il y aura qu'un seul bureau de vote en polynesie il en parfaitement le droit, et si Flosse n'est pas content il s'adresse au parti republicain pour exposer ses réclamation, la justice le déboutera puisque les primaires je le répète sont une affaire privé.
La seule chose qu'il faut retenir dans le délire de Flosse est qu'il ne représente plus grand chose.

22.Posté par Cool Ruler le 18/11/2016 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cooool, vous croyez qu'il y a combien de polynésien qui sont intéressés par ce vote ? 1000 ? 5000 ? On verra lundi donc ne vous excitez pas trop...

21.Posté par Pierre Carabasse le 18/11/2016 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quoi ce système ? C'est légal qu'un parti politique réquisitionne des mairies pour faire une élection interne au parti ? Décidément, la démocratie fout le camp !!!

20.Posté par pif paf le 18/11/2016 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S'il était encore président, Flosse aurait été prêt à dépenser des milles et des cents d' ARGENT PUBLIC pour financer des élections au sein d'un parti.
Il a toujours confondu son porte-feuille ou celui de son parti avec celui du contribuable.

s'il y a déni de démocratie, c'est uniquement au sein du parti de Sarkozy, dont il était encore le chef il y a quelques semaines.

19.Posté par kmkvl le 18/11/2016 13:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Decidement la Democratie a bien du mal a etre comprise et surtout pratiquee en PF!

18.Posté par lebororo le 18/11/2016 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Payer pour voter... quelle liberté...
Le fric est dingue, dingue, dingue ☻

17.Posté par paku le 18/11/2016 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

deux présidents autonomistes condamnés plus celui de bora elle belle la polynésie francaise

16.Posté par gatien le 18/11/2016 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca vole pas haut les commentaires, c'est affligeant comme d'habitude. Les donneurs de leçons sont pires que ceux qu'ils prétendent dénoncer en se réfugiant derrière des identité bidons ! Pauvre pays. Et avec ça on veut faire passer Gaston Flosse pour le pire... Il a raison de se battre. Nous les chefs d'entreprise on a besoin de lui.

15.Posté par Taataori Tautu le 18/11/2016 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ post 2"Taahoa" ne dis pas de bêtise comme ton gourou et renseignes-toi avant cela, car Uturoa dont la mairesse est proche du Tahoeraa sera la commune vers laquelle nous sommes condamnés à y aller voter , et ce, malgré nos protestations !
Faaea i te faa turori te feruriraa o te huiraatira...

14.Posté par Le Vieux le 18/11/2016 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce vote n'a aucune importance, surtout pour nous. Au premier tour on a des chances de trouver Marine le Pen et Jean-Luc Mélanchon. A eux deux ils totalisent presque 50% des votes. Ce ne sera pas un vote d’adhésion, mais un immense cri de colère contre l'UMPS, contre la politique des quarante dernières années. Virer Hollande est une chose. Mais il faudra surtout éliminer les députés socialistes et républicains aux législatives de juin. Faire comprendre aux hommes politiques que le peuple prend le pourvoir. C'est fini.

13.Posté par Le Vieux le 18/11/2016 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Seul les sympathisants de Tapura Huiraatira ont le droit de voter; C'est la démocratie version Fritch.

12.Posté par ROBIN DES BOIS le 18/11/2016 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

GAG !!!!! n'importe quoi ce truc systémo politicar !!!! et en + il faut débourser du fric pour cette connerie ???!!!! non mais où va-t-on ?

11.Posté par Bernard le 18/11/2016 07:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelque soit l''avis que l''on peut avoir sur G. Flosse ou les opinions politiques, un bureau de vote pour l''ensemble de l''archipel des Australes, un pour l''archipel des Marquises, deux pour les Tuamotu est démocratiquement inacceptable

10.Posté par teriitau le 18/11/2016 07:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre GF. Inénarrable. il ne changera donc jamais. L'autocratie que tu voulais nous imposer est mort né. Occupe toi plutôt des nombreuses casseroles qui te pendent encore au nez.

Girouette tu as été, girouette tu es, girouette tu le seras (cf 2007 épisode Tavini Huiraatira... pour celles et ceux qui se souviennent encore aujourd'hui).

De toute manière Sarko sera éliminé. Ce sera entre Fillon et Juppé. C'est mon intime conviction.

Teriitau

9.Posté par Fiu le 18/11/2016 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le naufrage continu.
Le vieux se fait rosser sur les récifs de la politique locale.
Et ça lui fait mal, visiblement.
Pourtant, à la manœuvre c'est son fils et il ne fait qu'appliquer les méthodes apprisent avec papa.
Et c'est là que ça fait encore plus mal.
Mort de rire de le voir agoniser de la sorte alors qu'il pourrait partir avec les honneurs et rester dans l'histoire sans passer pour un imbécile.
Il n'est jamais trop tard pour bien faire.

8.Posté par utupapa le 18/11/2016 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A l'image de Trump, il claironne sa future victoire en annonçant un recours si ce n'était pas le cas.

7.Posté par Arsenik le 17/11/2016 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Haaaaaaa kaataastrrrrophhe ! C'est une honte, ce sera le marrrrrasmme ...
pffffff Fiu le vieux gâteux.

6.Posté par Pito le 17/11/2016 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut toujours qu'il la ramène le vieux, il veut que l'on parle de lui,mais sincèrement il ne représente plus rien sinon lui même !!!!!

5.Posté par tuterai58 le 17/11/2016 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au fait pauley si sarko ne passe pas,je suis sur que tu donneras comme consigne de voter pour ton FRERE oscar o'temaru hahahahahaha

4.Posté par tuterai58 le 17/11/2016 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plaignez vous en france,ce sont eux qui ont determiné le nombre de bureau de vote.

3.Posté par Mathius le 17/11/2016 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Infos nul, et c'est un non événement qui ne concerne en rien l'avenir du pays,les présidents de la republique de droite ou de gauche font la meme politique envers la polynesie. Le pire fut Mitterand qui laissa la mégalomanie de Flosse s'exprimer.

2.Posté par TAAHOA le 17/11/2016 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La plupart des bureaux de vote se trouvent dans les communes dont les maires sont du Tapura.

1 2
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance