Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Près de 100 personnes se sont réunies pour dire "Non au projet écoparc"



PAPEETE, le 13 août 2016 - Ils étaient une petite centaine, samedi matin, à marcher dans la vallée de la Papeno'o pour dire "Non au projet écoparc".

Enfants, adolescents, adultes, parents, grands-parents, une centaine de personnes s'est réunie, samedi matin, pour une marche contestataire de six kilomètres dans la vallée de la Papeno'o afin de protester contre le projet Ecoparc. Cette deuxième marche organisée par l'association culturelle Haururu a pour objectif de faire découvrir la vallée de la Papeno'o aux Polynésiens, mais aussi de prouver que le projet est inutile. Le projet écoparc est un grand projet d'aménagement de la vallée prévoyant entre autres: la construction de plusieurs hôtels, ainsi que la mise en place d'un téléphérique.

Sur place, tous les âges se sont réunis 500 mètres après le pont, dans la vallée de la Papeno'o, autour d'une prière et de chants. Les banderoles, faites à la main, piquées dans les cheveux ou dans les chapeaux, affichaient la colère de ceux qui les portaient . L'association Haururu à l'origine de la marche avait prévu des animations pendant la parcours de six kilomètres qui aura duré un peu plus de deux heures. « Cette vallée est une vallée pleine d’histoire, le but de la marche est de protester contre écoparc. Là-haut, nous avons prévu de mettre des panneaux expliquant le projet écoparc ainsi que notre projet à nous. Nous sommes contre ce projet parce qu’ils veulent tracer des routes derrière les sites archéologiques que Haururu entretient depuis 30 ans, faire passer un téléphérique au-dessus des marae. Les tupuna ne vont pas être contents. Notre point de vue est de laisser ce site tel quel » explique Alphonse Urarii Faufau, le président de l’association Haururu.
Ainsi, un porte-voix à la main, un membre de l'association lance des quiz, pose des questions sur le patrimoine culturel de la vallée. Elle demande les noms des montagnes et des pics, pose d'autres questions sur les différentes légendes concernant la vallée.
Les réponses fusent fausses pour la plupart, les jeunes se prennent au jeu. Les haut-parleurs crachent des musiques locales, des airs d’ukulélé agrémentés de synthé. La réponse à ces questions est apportée pendant la halte explicative, à ce moment-là, les musiques se taisent, un ancien prend la parole. Il explique et raconte les histoires, légendes, mais aussi pourquoi les sites portent plusieurs noms. De leur côté, les marcheurs écoutent religieusement les explications, ravis d'en apprendre un peu plus sur leur culture et sur leur vallée. « Je suis venue aujourd’hui pour défendre la vallée, j’ai grandi avec et, je fais ça pour les générations futures, qu’elles puissent en bénéficier comme nous quand nous étions enfants » déclare Anne, une banderole accrochée à son chapeau.
De son côté, Tamatoa est aussi venue pour défendre la vallée dans laquelle elle a grandi, mais aussi parce qu’ « il y a beaucoup de rumeurs et je veux comprendre le vrai du faux. Certains disent que la vallée va devenir payante. D’autres qu’ils veulent faire des hôtels de luxe et supprimer le refuge. Je suis de Papeno’o. Je veux pouvoir continuer de profiter de cet endroit dans les années à venir, il nous appartient à tous et pas qu’à des touristes privilégiés. »
Le maire délégué de Papeno’o déclare de son côté « les jeunes ont pleins de bonnes idées à mettre en place dans la vallée avec l’association Haururu. Leurs idées sont bonnes, il faut simplement nous laisser les réaliser. »
L'association culturelle de Papenoo ne veut plus du tout entendre parler du projet Ecoparc prévu dans la vallée de la Maroto. Lors de leur conseil d'administration qui s'est tenu le 3 août dernier, 17 membres sur 20 ont voté contre ce projet touristique. Une décision qui fait suite à la présentation de ce projet par le comité de pilotage le 16 juin dernier, où le village d'accueil géré par Haururu sera déplacé. Un coup de massue pour ces défenseurs de la culture. Une troisième et dernière marche est prévue le 26 novembre.

Qu'est-ce que le projet écoparc ?

Ecoparc est un projet qui a été présenté pour la première fois il y a un an environ. Il prévoyait l'aménagement de la vallée haute en construisant un hôtel 5 étoiles, un spa, un golf… Cette partie est pour le moment suspendue.
L'attraction principale sera une télécabine qui devrait mener les visiteurs à 1 000 mètres d'altitude au sommet du mont Fare Fenua. Le relais de la Maroto sera remplacé par un hôtel 3 étoiles composé de 50 unités hôtelières. Pour respecter le Plan d'aménagement de détail de la vallée de la Papenoo, «ces nouveaux bâtiments ne seront pas des blocs en béton, mais intégreront des matériaux naturels pour se fondre harmonieusement dans le paysage », précise le dossier de présentation.
Par ailleurs, le projet prévoit d'installer au sommet une salle d’orientation ainsi qu’une zone de détente. Enfin, à l’extérieur sont prévus un parcours de découverte botanique et une piste de décollage de parapente. D’autres installations sont également prévues comme: un belvédère avec une table d'orientation. L'organisation de sessions d'astronomie traditionnelle est aussi envisagée.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Samedi 13 Août 2016 à 16:30 | Lu 1733 fois






1.Posté par Pito le 15/08/2016 03:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C est triste de voir des jeunes entraînés par les adultes dans cette manifestation. Ils n'ont pas conscience qu'ils se battent contre leur avenir. Je suis tout à fait d'accord que l'on soit très attentif sur ce projet, mais il faut aussi être conscient que nous avons besoin pour l avenir de notre jeunesse de faire bouger les choses et non pas de s'élever systématiquement contre des projets qui peuvent apporter du travail.

2.Posté par M le 15/08/2016 06:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce projet est surtout une grosse magouille du pere Auroy qui est depuis longtemps un expert en la matiere, et tout nos dirigeants qui le soutiennent sont soit des idiots soit tres malhonnetes aussi.
Bah de toute facon notre justice est aussi pourrie que le patron de la depeche.
Non a un autre projet magouille d'envergure de D. Auroy...euh je voulais dire non au projet Ecoparc!

3.Posté par fu-k-u le 15/08/2016 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@PITO
Si tu bases l'avenir de la jeunesse sur un truc aussi merdique tu es soit idiot soit acheté par les magouilleurs .
Que vas tu en faire des jeunes ? Des gardiens pour le téléphérique ??
La vallée de Papenoo doit être préservée de ces pseudo aménagements à la con et rendue à l'AGRICULTURE - BIO, comme à l'époque des tupuna. Voilà ce qui donnera de l'activité à la jeunesse et préservera cette nature si bien préservée qui est le château d'eau de nos précieuses ressources souterraines.
Vous porterez une lourde responsabilité pour l'avenir en les polluant.

4.Posté par Hans Van Barneveld le 16/08/2016 07:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas rares sont ceux que je vois marcher après le pont pour découvrir cette splendide vallée.
Et pourtant j'y vais fréquemment mais uniquement à pieds.

Au moins cette manifestation aura permis à pas mal de personnes de faire de l'exercice physique et peut-être pour la 1ère fois de découvrir cet endroit autrement qu'en 4X4... c'est toujours ça de gagner !

5.Posté par julia le 16/08/2016 07:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

remplacer les dortoirs et le refuge ouverts à tous par un hotel 3 etoiles pour touristes friqués, hotel qui sera vide les 3/4 de l'année...c'est scandaleux

6.Posté par julia le 16/08/2016 07:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut empecher les travaux de se faire, y compris en empechant les bulldozers de passer

7.Posté par gaspe le 16/08/2016 07:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cette vallée fait partie des plus sites qui nous restent
le protégée est primordiale mais il faut la protéger des projets pharaonique qui n'ont aucun sens
mais également de la population qui ne la respecte pas.
le projet d'éco parc est en soit un beau projet mais construire un hotel dans ce site est une connerie
regarder ce qui est arrivé au relais de la maroto. si Auroy veut construire un hotel, qu'il le fasse sur le site du relais de la maroto
réhabilité l'existant pas reconstruire à coté et laisser pourrir l'existant. ça c'est une question de gros sous, comment profiter de la défiscalisation , payer moins et faisant croire à un beau projet, regarder l'hotel sheraton de faaa, après avoir profiter de la défisc il est a l'abandon passé le délai de 5 ans. qu'on investisse pour protéger notre vallée de TOUT le monde
controler le passage, pas de soulards dans la vallée ni de voitures boumboum, sanctionner ceux qui poluent les berges avec leurs cannettes de bière et pehu en tout genre.

8.Posté par MR TARTONPION le 16/08/2016 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je trouve que le projet ecoparc, tel qu'il a été revu ( sans le golf) est plutôt une bonne chose !
cela va améliorer l'accessibilité de la vallée, donner du travail aux habitants alentours. c'est une aubaine!
il est tout à fait possible de concilier notre culture , les légendes, les marae, avec ce projet. les arguments de l'association ne tiennent pas la route.

9.Posté par Kaddour le 16/08/2016 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un grand projet pour un grand fiasco !!! Un exemple ??? L'hôtel et la Marina de Punui à la presqu'île ...........
Mais, il y en a qui se sont bien rempli les pôches au passage !!!
Bof ! Faut bien que les riches s'enrichissent , non ???

10.Posté par Fu-k-u le 16/08/2016 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@TARTONPION
C'est sûr que ça sera une aubaine pour les requins à l'origine de cette ânerie.Ce ne sont pas les légendes, les marae qui sont en cause mais seulement la NATURE !!!
Il faut la préserver à tout prix et s'opposer par la force comme le dit JULIA.

11.Posté par Juju le 18/08/2016 17:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec Tartanpion et Julia

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance