TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd
Jeudi 30 Octobre
Mon espace perso

FENUACOMMUNICATION, Rue Charles Viénot BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel: 43 49 49

Première fournée de « volontaires Océaniens » : destination Vanuatu




Les enfants de l’île de Tutuba (Santo) et les jouets collectés par le groupe Facebook « Espirit d’Aventure « (Source photo : Facebook)
Les enfants de l’île de Tutuba (Santo) et les jouets collectés par le groupe Facebook « Espirit d’Aventure « (Source photo : Facebook)
NOUMÉA, vendredi 4 janvier 2013 (Flash d’Océanie) – Le premier groupe de « Volontaires Océaniens » de Nouvelle-Calédonie entame en cette fin de semaine une mission de solidarité dans l’archipel voisin de Vanuatu, dans le cadre d’un nouveau programme mené par le gouvernement de cette collectivité française du Pacifique.
Ce groupe devrait, pour cette première mission, prêter main forte à la rénovation d’un local associatif à Port-Vila, chantier entrepris par les Scouts de Vanuatu.
Ce programme international de « mobilité volontaire », depuis baptisé « Service Volontaire Océanien » (SVO), a été créé en 2012 par l’exécutif de Nouvelle-Calédonie, sous l’impulsion de son ministre de la Jeunesse et des Sports, Jean-Claude Briault.
Ce dernier a reçu vendredi les membres de ce premier groupe de SVO, au nombre de cinq jeunes âgés de 18 à 20 ans, a annoncé le gouvernement dans un communiqué, avant leur départ pour Vanuatu.
D’autres jeunes volontaires SVO néo-calédoniens devraient prochainement intervenir dans cet archipel (ancien condominium franco-britannique des Nouvelles-Hébrides devenu indépendant le 30 juillet 1980).
Prévues pour commencer février 2013, ces prochaines missions devraient s’étaler sur des durées de « six à douze mois » et concerner les secteurs de l’enseignement, de la culture, de l’agriculture ou encore des sciences de la terre (volcanologie).

Espirit d’Aventure : entre tourisme et caritatif

Par ailleurs, toujours dans le domaine de la solidarité et de l’intervention humanitaire française en faveur de Vanuatu, l’action d’un groupe Facebook baptisé « Espirit d’Aventure » commence à faire du bruit, y compris dans la presse locale.

Ce groupe
https://www.facebook.com/groups/espiritaventurevanuatu/?ref=ts&fref=ts
fondé par un Français, Laurent Merlin (Dit Merluch), a franchi en septembre 2012 le cap des mille membres.
Y figurent à la fois des personnes venues passer leurs vacances, organisées par ce fondateur, qui propose des tours à Santo (île de Tutuba), à Tanna ou encore à Port-Vila, mais aussi des organismes et entreprises de la Nouvelle-Calédonie voisine.
Depuis quelques mois, sensibilisés, les touristes ont ajouté » dans leurs valises un jouet, neuf ou usagé.
Le fruit de la collecte (plus de trois cent jouets) a été officiellement remis le week-end dernier aux enfants de l’île de Tutuba (toute proche de Luganville, à côté de l’île d’Aoré), rapporte le quotidien Daily Post.
Ce groupe prépare actuellement une opération similaire, toujours en faveur de Tutuba, non plus orientée sur Noël, mais sur la rentrée scolaire à l’école primaire de cette petite île : un stock de fournitures se constituer actuellement, fruit de dons de visiteurs ou d’organismes de Nouvelle-Calédonie.


pad

Rédigé par PAD le Vendredi 4 Janvier 2013 à 05:56 | Lu 851 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Tehei le 04/01/2013 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des malheureux qui aident les "plus heureux de la planète", paradoxe ou gag ?

2.Posté par beaulieu jean pierre le 04/01/2013 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Génial non ? C'est ce modéle que veux pour nous Oscar, hé oui ! Il l'a dit eux ils sont heureux pas comme nous pauvres colonisés que nous sommes. Eux au moins les Colonisés de Calédonie leur apportent des cahiers, des jouets (même usagés) des livres.
Des missions humanitaires font attention à eux sur plusieurs mois, ha ! vivement que nous soyons indépendants pour enfin bénéficier de toutes ces largesses.

3.Posté par james le 06/01/2013 05:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci mais les vanuatais n'ont pas besoin de vous!

4.Posté par james le 17/01/2013 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous les vanuatais nous n'avons pas besoin de vous. Personne ne vous a demandé de l'aide. Allez à Tahiti...

5.Posté par Pacman le 17/01/2013 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

James à raison. La bonne charité commence par chez soi.

6.Posté par beaulieu jean pierre le 17/01/2013 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous à Tahiti, on a pas envie d'aller chez vous; on constate simplement que d'autre on pitié de vous pôves choux va !

7.Posté par james le 19/01/2013 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous non plus on n'a pas envie d'aller chez vous!

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité People | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | PRESIDENTIELLES 2012

Publicité