Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Pot de fin d'année, bilan et annonces chez Vodafone



PAPEARI, le 1er février 2015 - Pour fêter la nouvelle année, Vodafone a organisé un pot avec tous ses salariés samedi dernier. L'occasion de faire le bilan sur deux ans et demi de parcours et de révéler les nouveaux développements attendus pour l’année à venir.

Ce samedi à Papeari, il n'y avait pas que le record de 'ori tahiti qui remplissait les routes : Vodafone organisait également son pot de fin de d'année. L'événement, très convivial, a été préparé par les salariés du groupe. "C'est la première fois que nous organisons un pot de fin d'année. En fait, ce sont nos salariés qui sont venus nous voir parce qu'ils se proposaient d'organiser quelque chose, et ils voulaient nous inviter ! On voulait aussi faire quelque chose avec eux, donc quand ils sont venus nous dire qu'ils avaient un terrain à Papeari qui appartient à un des salariés, nous leur avons proposé que Vodafone prenne en charge le pot, et qu'on invite tous les salariés", nous explique Patrick Moux, directeur général de Vodafone.

Il nous raconte aussi quelques anecdotes : "C'était le meilleur samedi pour notre organisation, sauf qu'on avait oublié un petit détail, le record de 'ori tahiti! Beaucoup de salariés se sont retrouvés pris dans les embouteillages, et certains ont eu plus de deux heures et demie de queue pour venir ! Du coup, certains avaient des obligations familiales et ont fait demi-tour. Mais les trois quart étaient là, une centaine tout de même, et ça a été vraiment exceptionnel."

Autre détail amusant que le directeur tenait à souligner, pour envoyer un petit pic à la concurrence : le coût de l'événement a été compensé par l'amende payée par son principal rival, condamné à lui verser 300 000 francs après avoir perdu son procès contre Vodafone, qui avait publié une publicité comparative entre les offres de deux opérateurs mobiles du marché…

"Contrairement à ce que certains disaient, nous ne sommes pas mort au bout de deux ans"

"On nous avait dit qu'on ne survivrait pas un an. Ensuite on nous a dit qu'on ne survivrait pas deux ans. Mais là ça fait deux ans et demi que nous tirons les prix des communications mobiles vers le bas en Polynésie, pour les consommateurs, et plus personne ne prédit que nous ne tiendrons pas les trois ans", se réjouit Patrick Moux, qui célèbre ses 46 000 abonnés. Cela représente tout de même 17 % du marché.

Le bilan que le dg tire de cette aventure télécom, c'est que "les prix ont baissé jusqu'à 40 % dans les télécoms, ce qui ne serait jamais arrivé sans Vodafone. Et encore, aujourd'hui, selon l'utilisation il y a entre 20 et 30 % d'économies pour un client Vodafone comparé à un client Vini !"

Ambiance très conviviale au pot de fin d'année de Vodafone, avec groupe de musique pour l'ambiance et un veau à la broche préparé par les salariés, pour leurs collègues.
Ambiance très conviviale au pot de fin d'année de Vodafone, avec groupe de musique pour l'ambiance et un veau à la broche préparé par les salariés, pour leurs collègues.

Le bilan de 2015

Au cours de l'année passée, pas de grands chamboulements chez Vodafone, qui a poursuivi le développement des offres Smile. Mais Patrick Moux nous explique qu'avec sa forte présence sur les foires et les prix agressifs qui accompagnaient les offres sur les téléphones neufs, son entreprise a contribué à "démocratiser le smartphone en Polynésie, ainsi que les modèles tout terrain, qui se sont énormément vendus l'année dernière".

Beaucoup de travail a aussi été fait au niveau technique. Ainsi, tous les jeux par SMS ou appels surtaxés sont désormais disponibles, ce qui a joué aux dernières élections de Miss France par exemple. Les interconnexions avec les grosses entreprises mondiales (Google, Facebook, banques françaises) pour les SMS de sécurité sont établies, et d'autres accords continuent à être signés. "Nous avons aussi de plus en plus d'entreprises qui nous rejoignent, car elles peuvent réaliser jusqu'à 50 % d'économies avec nos offres !"

Patrick Moux cède la place de directeur général et devient vice-président de Vodafone

Lors de ce pot de fin d'année, une annonce importante a été faite aux salariés du groupe : l'arrivée d'un nouveau directeur général. À la création de l'entreprise, la direction de Vodafone était partagée entre Albert Moux, président, et deux directeurs généraux, l'un pour l'opérationnel et l'autre pour la stratégie. Après le départ du dg opérationnel, c'est Patrick Moux qui a assuré seul l'intérim. Il devait rester six mois à ce poste. Un "CDD" qui a finalement duré un an et demi mais qui va maintenant prendre fin : très prochainement, Patrick Moux va monter au poste de vice-président de Vodafone et un nouveau dg sera nommé parmi plusieurs candidats déjà sélectionnés. Le futur vice-président de PMT-Vodafone, lui, va travailler sur un nouveau projet. "Vodafone, vous l'avez découvert cinq ans après que j'ai commencé à travailler dessus, donc il faudra me laisser un petit peu de temps avant que je vous parle de mes nouveaux projets."

De belles surprises pour les 50 000èmes clients

Vodafone va atteindre début février les 46 000 clients. L'opérateur se rapproche donc d'un chiffre symbolique, qu'il compte bien fêter dignement. Ainsi, les 49 999e, 50 000e et 50 001e clients de Vodafone recevront de très beaux cadeaux, que l'entreprise ne révèle pas encore pour garder la surprise. Sachant que Vodafone a un historique très intéressant pour ses cadeaux, ayant par exemple offert des smartphones ou des pick-ups aux clients les plus chanceux… Pour ceux qui voudraient essayer de bien caler leur nouvel abonnement, un indice : Vodafone recrute entre 1 000 et 1 500 nouveaux clients par mois…

En 2016 le réseau Vodafone s'étend à Bora Bora

Pour l'année 2016, Vodafone va continuer sur sa lancée, afin d'atteindre l'équilibre en 2017, en avance par rapport à la norme du secteur pour les nouveaux opérateurs. Pour y arriver, il va étoffer les offres Smile avec de nouvelles options, multiplier les bonus pour les abonnés et les nouveaux clients, ou encore assurer la progression de sa couverture réseau dans les îles. En particulier, après Tahiti et Moorea, c'est Bora Bora qui profitera d'un réseau Vodafone, avec la 3G+. Concernant le reste des îles polynésiennes, des négociations sont toujours en cours avec Vini pour ouvrir le réseau 3G de l'opérateur historique aux clients Vodafone.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 1 Février 2016 à 19:14 | Lu 2719 fois

Tags : VODAFONE





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 11:10 La plage de Tiahura s'ouvre au public

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance