TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Portrait – Sophie Bouchonnet : « C’est devenu comme une drogue pour moi »


Aujourd’hui, découvrez Sophie Bouchonnet. Elle est arrivée sur le territoire il y a douze ans de cela, largement assez pour qu’elle s’illustre parmi les meilleures triathlètes puis les meilleures coureuses locales. Pour ne citer que quelques exemples, elle a remporté l’ATN Urban run en 2014 puis en 2015, et elle est arrivée deuxième féminine au Trail du XTerra et elle s’est également octroyée la médaille d’or aux 5000 mètres lors des derniers jeux du pacifique. Pourtant, cette Aito s’est lancée dans l’athlétisme un peu par hasard.



Portrait – Sophie Bouchonnet : « C’est devenu comme une drogue pour moi »
Tu es née ici ?

« Ça fait douze ans que je vis en Polynésie, mais je viens de Montpelier. Je suis venue ici pour bosser à la fin de mes études et j’ai trouvé un job dans le tourisme. »

Tu faisais déjà de l’athlétisme en France ?

« Je ne faisais pas d’athlétisme avant de venir. J’étais dans un tout autre registre, je faisais du patinage. Je courais seulement un peu pour m’amuser. Je n’ai pas commencé par l’athlétisme, mais en fait, à la base, je suis triathlète. En triathlon, c’est la course à pieds mon point fort. J’ai commencé en arrivant en Polynésie. Quand tu arrives tu ne connais personne et, avec mon ancienne colocataire, on nous avait proposé de faire de la natation dans un club de triathlon (Kona tri). Je me suis inscrite dans ce club, et de là, je ne me suis plus arrêtée. C’est devenu comme une drogue pour moi.
La course à pied, ça a commencé pour moi il n’y a pas très longtemps. Avant, je n’en faisais que pour préparer une course en particulier. »

Dans quelle optique es-tu en ce moment ?

« En ce moment, je m’entraine pour préparer le trial Anani. Je le fais en mixte avec un ami. On verra ce que ça donnera. Dans tous les cas, je veux continuer à m’entrainer et faire aussi les prochains triathlons. »

Comment te vois-tu dans cinq ans ?

« Pour moi ça fera plus de 40 ans ! Je me vois mariée et avec des enfants j’espère ! Puis toujours en faisant du sport pour m’amuser. Faire plus de compétition à l’étranger. J’adorerais faire l’Iron Man (Triathlon avec des distance plus longues). Ce serait un gros défi pour moi. Un jour j’aimerais bien le tenter. »

Tu as des remerciements à faire ?

« Je suis sponsorisée par body studio, c’est une super équipe bon coaching, et Intersport, je les remercie. Je remercie aussi mon club d’athlétisme Central Sport. Et mon club de triathlon le Marara Tri. »

Suivez l'actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com. Moehau C

Rédigé par Sportstahiti.com le Lundi 20 Juin 2016 à 20:17 | Lu 840 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki