Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Polémique sur le coût d'un accident nucléaire: l'IRSN publie son rapport de 2007



Polémique sur le coût d'un accident nucléaire: l'IRSN publie son rapport de 2007
PARIS, 26 mars 2013 (AFP) - Comme il s'y était engagé récemment en gage de transparence, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié mardi sur son site internet un rapport de 2007, aujourd'hui devenu obsolète, sur les coûts d'un accident nucléaire en France.

Sur la base de ce rapport de 2007, le Journal du Dimanche avait affirmé le 10 mars dernier que le coût d'un accident nucléaire grave et non contrôlé dans l'Hexagone, comme celui survenu à Fukushima voici deux ans, pouvait atteindre jusqu'à 5.800 milliards d'euros. Un scénario jugé aujourd'hui "fort peu réaliste" par l'IRSN dont des évaluations récentes et plus précises avancent un "chiffre médian" de 430 milliards d'euros dans un tel cas de figure.

Mais la publication d'un montant colossal par le JDD avait semé le doute sur la transparence de l'IRSN et suscité une polémique, conduisant Europe-Ecologie-Les Verts à réclamer "un audit complémentaire indépendant et pluraliste" sur les risques nucléaires. Quant à l'organisation anti-nucléaire Greenpeace, elle avait demandé à la ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, de publier immédiatement l'intégralité du rapport "afin de le verser au débat en cours sur la transition énergétique".

Conformément à sa promesse, l'IRSN a donc mis en ligne sur son site (www.irsn.fr) le document dans lequel figure, en annexe, le chiffre de 5.800 milliards d'euros cité par le JDD.

Mais ce chiffre était issu d'une "modélisation rudimentaire", avec des "hypothèses et des outils très simplifiés", en particulier sur les conditions météorologiques.

L'étude avait été réalisée en 2007 "dans le cadre d'une demande d'expertise exprimée par l'ASN", l'Autorité de sûreté nucléaire, précise l'IRSN. "A cette époque, les résultats des expertises de l'IRSN ne faisaient en règle générale pas l'objet d'une information publique. Toutefois, afin d'éclairer le mieux possible cette problématique, et conformément au principe de transparence, l'IRSN met à disposition sur son site internet le texte intégral de cette étude", souligne l'institut.

La démarche initiée en 2007 a été reprise récemment par l'IRSN pour évaluer le coût d'un accident.

Mais dans sa nouvelle étude rendue publique il y a un mois, l'IRSN a évalué le coût global (économique, sanitaire, direct et indirect, etc.) d'un accident nucléaire similaire à celui survenu en mars 2011 à Fukushima à environ 430 milliards d'euros.

Il s'agit d'un "cas médian" qui s'inscrit dans une fourchette allant de 250 milliards à 1.000 milliards d'euros au maximum pour le scénario le plus grave.

Rédigé par () le Mardi 26 Mars 2013 à 06:12 | Lu 278 fois






1.Posté par beaulieu jean pierre le 26/03/2013 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En fait personne n'en sait rien et la bla bla n'est la que pour vendre du papier. quel que soit son coût, un accident nucléaire ferait des morts et la il n'y a pas de prix pour une vie.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies