Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Pokemon Go: petits conseils du gouvernement japonais aux gamers



Tokyo, Japon | AFP | jeudi 21/07/2016 - Ne pas partir à l'assaut des Pokemon à vélo, porter un chapeau lors d'une traque par fortes chaleurs, ne pas s'aventurer dans des endroits dangereux: le gouvernement japonais a publié mercredi un dépliant pour sensibiliser les enfants aux risques de Pokemon Go.

Ce jeu, qui a fait sensation dans le monde depuis son lancement début juillet, n'a toujours pas été lancé au Japon, où sont pourtant nés Pikachu et autres créatures imaginaires il y a 20 ans. Mais les autorités nippones ont d'ores et déjà pris leurs précautions, soucieuses d'éviter les incidents observés ailleurs.

Pokemon Go, qui consiste à chasser des Pokemon dans le monde réel, le nez collé au smartphone, n'est pas un passe-temps de tout repos. "Au cours de vos aventures, préparez-vous à affronter non seulement la Rocket Team mais aussi de nombreux tracas", prévient l'agence japonaise chargée de la cybersécurité (NISC), avant de dérouler, dessins à l'appui, une liste de neuf recommandations.

"Dans les pays où le jeu est déjà disponible, des utilisateurs ont été renversés par des voitures, sont tombés dans un étang, se sont fait mordre par un serpent ou ont été victimes de vol", rappelle cette agence gouvernementale. Donc prudence, lance-t-elle, illustrant son propos d'une scène de western avec des "cow-boy" dégainant une arme.

"Evitez les lieux isolés pour jouer, vous pourriez rencontrer un vrai +monstre+", avertit le NISC.

Il met aussi en garde contre des coups de chaleur, en cette période estivale, et appelle à suivre les prévisions météorologiques. "En cas d'alerte spéciale, cherchez un abri immédiatement", insiste-t-il dans un pays coutumier des catastrophes naturelles, conseil assorti d'un croquis de tsunami.

L'agence donne aussi des astuces: se munir d'une batterie de rechange, s'enregistrer sous un pseudonyme afin de préserver sa vie privée, tout en étant vigilant à l'égard de potentielles cyberattaques. "Ne cliquez pas sur un lien promettant des combines secrètes", peut-on ainsi lire.

Même le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, s'est fendu d'une déclaration pour exhorter les joueurs à la vigilance.

Jeu gratuit, Pokemon Go, développé par le studio américain Niantic, a été mis en cause pour une vague de délits, infractions au code de la route et plaintes dans plusieurs villes du globe.

Rédigé par () le Jeudi 21 Juillet 2016 à 06:05 | Lu 672 fois






1.Posté par tutua le 21/07/2016 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gamers : ça me gonfle de plus en plus tout cet emploi de mots anglais, ça se la joue moderne, c'est stupide.
en bon français on dit : joueur

2.Posté par lebororo le 21/07/2016 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que le 'Pokémon go' est/sera une véritable "destruction".
Dans quelque temps beaucoup vont découvrir que ce projet n'est qu'une vaste fumisterie.
Une action ou une chose dépourvue de sérieux.? Les jeunes... quel avenir?

3.Posté par tutua le 21/07/2016 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est nul, perte de temps et quel plaisir à tapoter le nez collé sur son mobile pendant des heures pour en tirer quoi ? je ne suis pas dans ce coup

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies