TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Pirae : L'agresseur présumé du papy décédé fin décembre interpellé




Après vingt jours d'enquête, la police tient un suspect sérieux. L'individu aurait reconnu les faits.
Après vingt jours d'enquête, la police tient un suspect sérieux. L'individu aurait reconnu les faits.
PAPEETE, le 10 janvier 2017 - Selon nos informations, il s'agirait d'un jeune homme de 21 ans déjà connu des forces de l'ordre pour des faits de violence. Il aurait reconnu les faits et se trouvait en garde à vue ce mardi. Contactée, la direction de la Sécurité publique s'est refusée à tout commentaire.


Le mercredi 21 décembre dernier, quartier Aute à Pirae, un paisible retraité de 83 ans s'était violemment fait tabasser à son domicile par un rôdeur qu'il avait surpris dans son jardin. Le malheureux devait décéder neuf jours plus tard, après son hospitalisation et plusieurs opérations.

La police était depuis à la recherche du maraudeur qui avait pris la fuite, et le travail des enquêteurs de la direction de la Sécurité publique semble donc avoir fini par payer. Selon nos informations, que la DSP s'est refusée à commenter, un jeune homme de 21 ans considéré comme le principal suspect dans cette affaire a en effet été interpellé et placé en garde à vue, dans le cadre des investigations menées depuis cette violente agression.

Le matahiapo avait été roué de coups, notamment au visage, par un homme qui s'était ensuite introduit dans la maison pour y dérober un sac contenant divers effets dont des cartes de crédit. C'est la femme du retraité qui avait découvert son compagnon gisant au sol. Hospitalisé d'urgence, il s'était vu délivrer 90 jours d'incapacité totale de travail (ITT), obligé de porter une minerve.

Il meurt neuf jours plus tard

Le malheureux devait décéder neuf jours plus tard, le vendredi 30 décembre. La justice cherche maintenant à savoir si ce décès est médicalement parlant en lien avec l'agression, et les éventuelles séquelles que l'octogénaire aurait pu conserver des violences subies le 21 décembre, ou des opérations qui en ont découlé.

En attendant les suites données à l'enquête, le suspect interpellé par la DSP devrait être déféré au parquet puis présenté à un juge d'instruction en vue d'une mise en examen dans ce dossier de violences aggravées. Le suspect serait par ailleurs défavorablement connu des forces de l'ordre pour divers faits de vols avec violence.


Rédigé par Raphaël Pierre le Mardi 10 Janvier 2017 à 17:31 | Lu 6543 fois

Tags : FAITS DIVERS


Notez


Commentaires

1.Posté par marcus le 11/01/2017 07:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vigilance accrue
et peines à la hauteur de ces actes odieux et d'une extrême violences.

plusieurs cas sont déjà signalés,

cela fait trop !!!!

papi fat de pirae, le papy d'arue, celui ci ,etc,...etc,...


2.Posté par tuladibouffi le 11/01/2017 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un octogénaire violemment tabassé qui décède 9 jours plus tard c'est surement un suicide. Affaire classée. En tout cas bravo à la DSP. Côté justice il va sans doute bénéficier de circonstances exténuantes.

3.Posté par GUNTHEM le 11/01/2017 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut absolumt que tout le monde reste vigilant et surveille les rodeurs ou gens suspects et inconnus, et n'hesite pas a appeler les mutoi s'ils ont des comportemts suspects ou mm des sales gueules de voyous. sinon voila le resultat!! il faut plus de rondes de flics et qu ils interogent les rodeurs qui n'ont rien a faire ds les lotissemts; il faut s'ARMER et s'en servir. mieux prevenir (et frapper) que guerir (ou mourir) de la main de ces racailles. eux ils st prets a tout et ke fera l'autorite pr ns? (surtout kon a pas trop confiance a la justice des frenchies pr dissuader reellemt)incroyable ces vauriens qui foutent la merde.moi je lr ferai pas de cadeau!!!!

4.Posté par Mana le 11/01/2017 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à tuladibouffi, "...qui décède 9 jours plus tard c'est sûrement un suicide. Affaire classée."
REFLECHIS avant de sortir des ANERIES pareilles !!!

5.Posté par Chaval le 11/01/2017 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En plus il en faut du courage pour tabasser à mort un octogénaire quand on a une vingtaine d'année, surtout qu'il a du en plus le "savater" violemment une fois à terre, "savater" une lâcheté innommable. A enfermer à vie après une bonne leçon de castagne, on ne peut mettre toujours en avant la loi quand un individu se conduit comme un sauvage et comme un barbare, aucune pitié pour cette raclure. Désolé mais c'est viscéral cette réaction face à la lâcheté.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Janvier 2017 - 15:21 Fritch présente sa feuille de route pour 2017

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance