Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Pierre Marchesini et Yannick Jehanno condamnés pour diffamation envers Nuihau Laurey



PAPEETE, 18 avril 2017 - L'ancien directeur de publication de la Dépêche de Tahiti, Pierre Marchesini, et l'administrateur de la page Facebook "Unis pour une éléctricité juste en Polynésie", Yannick Jehanno, ont été condamnés mardi en correctionnelle pour "diffamation envers une personne dépositaire de l’autorité publique".

Le quotidien La Dépêche de Tahiti avait fait paraître dans son édition du 5 juillet 2016, le courrier "anonyme" d'un lecteur qui accusait Nuihau Laurey, alors vice-président en charge du portefeuille des Energies, d'être "vendu à une multinationale qui pille votre peuple" et d'être "financièrement lié à EDT".

Nuihau Laurey avait réagi dès publication en annonçant son intention de déposer plainte contre la Dépêche pour la publication de propos diffamatoires "et orduriers tenus à mon encontre dans un courrier des lecteurs anonyme".

Mardi, le tribunal correctionnel a condamné Pierre Marchesini et Yannick Jehanno à une peine d'amende de 100 000 Fcfp chacun, assortie de l'obligation de verser 100 000 Fcfp de dommages et intérêts à Nuihau Laurey. L'ancien directeur de publication de la Dépêche de Tahiti et l'administrateur de la page Facebook "Unis pour une éléctricité juste en Polynésie" sont en outre condamnés à payer les frais de procédure.

Une autre procédure en diffamation, engagée en mai 2016 par Nuihau Laurey dans ce même dossier de l'énergie vise toujours l'ancienne tavana de Teva i Uta, Valentina Cross.

Rédigé par JPV le Mardi 18 Avril 2017 à 14:26 | Lu 6269 fois






1.Posté par tautu le 18/04/2017 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Super, c'est fiu ces chacals qui bavent sur tout le monde du matin au soir...mauru uru la justice et la prochaine fois tournez vos langues sept fois...

2.Posté par Taaroa le 18/04/2017 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bizarre bizarre un courrier anonyme qui n'est pas anonyme ?

3.Posté par REY Ethode le 18/04/2017 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tautu
En penses-tu autant pour les journalistes !!!

4.Posté par Yannick le 19/04/2017 12:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C''est une médaille que l on m accroche, plus belle que celle qu a reçue l ex PDG de edt engie de la main de monsieur Fritch alors qu il s acharnait sur monsieur Vallaux ! Le courrier n a jamais été anonyme , signé Yannick , le ministre savait bien

5.Posté par Xenos le 19/04/2017 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est à remarquer que ce n'est pas l'auteur - anonyme - des accusations qui a été condamné, mais le responsable de la publication (dans le cas de La Dépêche) !

C'est limite...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance