TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Pêche sous marine : Océania 2013 -Déception dans le camp des Tahitiens




Pêche sous marine : Océania 2013 -Déception dans le camp des Tahitiens
Chaque année ont lieu les Océania qui regroupent la Nouvelle Zélande, l’Australie, Hawaii, la Nouvelle Calédonie, Tahiti et GUAM. L’année dernière, les Océania avaient eu lieu à Hawaii et Tahiti y avait surclassé ses cousins du pacifique. Pour cette nouvelle édition, on retrouvait 2 pêcheurs qui avaient fait le déplacement l’année dernière, Teva Montagnon et Joel Drollet. Une sélection bien aguerrie qui comptait bien sûr rééditée ses résultats de l’édition précédente ou à minima obtenir une deuxième place d’autant qu’ils partaient avec un atout considérable à savoir beaucoup d’espèces identiques à celles qu’ils pêchent d’habitude. Et qui plus est, beaucoup moins farouche qu’à Tahiti

Cette année l’organisation avait décidé de placer les zones de pêche sur la grande barrière de corail près de la ville de Gladstone sur la côte du Queensland en Australie. Après un long périple cumulant heures d’avion et kilomètres en voiture nos pêcheurs ont embarqué pour 1 semaine sur 2 grands bateaux. Direction, la grande barrière de corail.

Premières journées de repérage…

Ont lieu sur la première zone, un atoll sans terre avec une petite passe. La première surprise vient du froid. Notre sélection s’était bien renseignée auprès des locaux avant le départ mais si l’eau apparaît « bonne » pour les aussies et les kiwis, elle s’avère froide pour nos pêcheurs. Pris par le froid, pour ne pas tomber malade la sélection ne prospecte que superficiellement et beaucoup d’espèces n’ont pas été trouvées… Néanmoins, quelques pierres intéressantes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur ('ō'eo, uhu, utu…) laissent envisager une pêche convenable pour la première journée.

Une première journée difficile… :

La sélection décide de se répartir sur les versants opposés du récif. Teva et Tepou, marqué par une équipe calédonienne, prennent la direction du lagon intérieur pour chercher des 'ō'eo et gros perroquets. Dès la première heure Joel et Del retrouvent leur spot poissonneux et sortent 5 prises alors que, marquée par une équipe NZ A l’intérieur, Teva et Tepou ont du mal à retrouver leurs pierres et sortent 1 seul 'ō'eo. Joel et Del remontent en direction d’une zone à carangues mais celles-ci ne sont pas au rendez vous et l’équipe limite la casse en tirant 1 gros Mangrove jack et un beau mackerel ainsi que des labres et tonu . Teva et Tepou restent toute la journée dans le lagon pour compléter les 'ō'eo et perroquets introuvables à l’extérieur du récif! De leur côté les calédoniens pêchent de manière très dynamique en exploitant pratiquement toute la zone. Au final de la première journée, Tahiti prend la 4ième place mais seules 6 prises les séparent des calédoniens.

Deuxième journée catastrophique :

La deuxième journée de repérage se déroule à la nage et elle n’est pas très fructueuse. Un décompte des espèces observées permet néanmoins de pronostiquer une trentaine de prises. Stratégiquement, la sélection décide de miser les espèces repérées et de ne pas marquer les calédoniens et les australiens… mauvaise pioche hélas, les leaders de la première journée appliquent la même stratégie en se déplaçant très rapidement sur l’ensemble de la zone. Le bilan sera sévère puisque la nouvelle Zélande, 1ière de la journée affiche plus de 10 prises de plus que notre sélection.
Les dés sont jetés, ce tournoi du pacifique ne sera pas à graver dans les mémoires du sport polynésien.

Carton rouge (encore…) : pour les organisateurs. Les australiens auront fait encore plus fort que les hawaiiens l’année dernière en demandant 2000 $ australiens par pêcheurs et accompagnateurs. Plus cher qu’une croisière de luxe sur le Paul GAUGUIN pour 2 personnes ! De plus, les conditions d’hébergement étaient limites (petites cabines, le capitaine ayant du dormir avec la sélection néozélandaise), pas assez d’essence pour les repérages, tout le poisson pêché disparaissait dans les cales alors que les pêcheurs ont été nourris au surgelé toute la semaine. Des frais pour les cérémonies d’ouverture et de clôture hors normes compte tenu de ce qui était proposé !

Un règlement à décrypter : jouant sur les mots, l’organisation aura aussi fait fort côté règlement. 3 équipes dont la notre interprèteront mal le nombre d’espèces autorisées. Au final, du temps perdu à chercher des prises déjà complétées et des prises de bec à la pesée.

Prochaine édition : aura lieu en Polynésie à Raiatea l’année prochaine. Tahiti devra être vigilant, cela fait plus de 2 ans que le Pays organisateur perd sur son propre terrain.

RESULTATS

1ère journée

1. NC 30 prises 3 733 pts
2. NZ 27 prise 3 414 pts
3. Australie 26 prises 3 294 pts
4. Tahiti 24 prises 3 001 pts
5. Guam 13 prises 2 007 pts
6. Hawaii 9 prises 2678 pts

2ième journée

1. NZ 35 prises 8 151 pts
2. Calédonie 30 prises 7 927 pts
3. Australie 30 prises 6 963 pts
4. Hawaï 30 prises 6 169 pts
5. Tahiti 22 prises 5 696 pts
6. Guam 18 prises 4 914 pts

Résultats des 2 journées :

NC 198 %
NZ 191 %
Australie 169 %
Hawaii 149 %
Tahiti 140 %
Guam 122 %







Rédigé par Rahiti BUCHIN le Lundi 24 Juin 2013 à 08:20 | Lu 724 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki