Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Paris vend ses "cadenas d'amour", pour la bonne cause



Paris, France | AFP | mercredi 03/05/2017 - Plusieurs dizaines de milliers d'euros devraient être reversés à des organisations caritatives grâce à la vente aux enchères le 13 mai par la Ville de Paris de centaines de "cadenas d'amour", ces cadenas gages de fidélité qu'aiment à accrocher les touristes sur les ponts de Paris.
165 lots vont être mis aux enchères au Crédit Municipal de Paris : 150 "grappes" de quelques cadenas et quinze morceaux de grilles du Pont des Arts surchargées de centaines de ces objets portant les initiales ou les prénoms d'amoureux du monde entier, a indiqué la Ville.
Les "grappes", estimées entre 150 et 200 euros, ont été montées sur des socles de bois ou taillés dans du pavé recyclé de Paris, d'autres ont été accrochées à une structure en plexiglas. 
Les grilles sont estimées de 5.000 à 10.000 euros selon la taille -- la plus grande fait 3,20 m de long -- et sont également montées sur des structures en bois.
Les bénéfices de la vente, qui restera la seule organisée de ce type, iront à trois associations mobilisées dans l'accueil et l'accompagnement des réfugiés accueillis par la Ville : Solipam, l’Armée du Salut et Emmaüs Solidarité.
Les lots seront exposés à partir du 10 mai au Crédit Municipal de Paris jusqu'au samedi 13 mai, 13H00, avant le début de la vente à 15H00, sur place et en ligne sur le site Interenchères.
"Nous avons fait une sélection pour trouver les cadenas qui nous paraissaient les plus beaux, ceux qui étaient plein de fantaisie, colorés. C'est une façon d'avoir un petit souvenir de Paris", a indiqué à l'AFP Mathilde Belcour-Cordelier, commissaire-priseur qui assurera la vente.
Plusieurs centaines de milliers de ces cadenas étaient accrochés aux grilles des ponts de Paris, engendrant deux problèmes majeurs, selon la Ville, "une dégradation durable du patrimoine et un risque pour la sécurité des visiteurs, parisiens et touristes".
La Ville de Paris avait lancé leur retrait définitif en juin 2015.
Sur le Pont des Arts, dont des grilles avaient ployé sous le poids du métal, comme le Pont de l'Archevêché, près de Notre-Dame de Paris, la Ville a remplacé les grilles par des plaques de verre. Des agents municipaux passent régulièrement depuis pour enlever les cadenas qui s'accrochent ça et là.
Le nettoyage du Pont des Arts avait donné 45 tonnes de métal. Du Pont de l'Archevêché, le second plus prisé, 20 tonnes avaient été enlevées.

le Mercredi 3 Mai 2017 à 04:36 | Lu 248 fois






1.Posté par microstring le 03/05/2017 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage ! Moi-même j'avais placé là un cadenas tandis que j'étais plein d'espoir amoureux avec la femme qui m'accompagnait..
Drôle de maire cette femme qui s'arroge le droit de supprimer le souvenir de si beaux sentiments...

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance