Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Papeete : une nouvelle maison de quartier à Pinai et des réaménagements à la Mission



La nouvelle maison de quartier de Tipaerui. (Photo de la Présidence).
La nouvelle maison de quartier de Tipaerui. (Photo de la Présidence).
PAPEETE, le 9 décembre 2016 - Trois structures d’accueil entièrement ont été reconstruites ou réaménagées, dans différents quartiers prioritaires de la commune de Papeete. Elles sont entrées en service jeudi dernier.

Faciliter les rencontres inter générations, la découverte, l’apprentissage et la pratique d’activités sportives et culturelles et assurer la cohésion sociale, tels sont les objectifs des maisons de quartier de Papeete inaugurées ce jeudi.


UNE NOUVELLE MAISON DE QUARTIER À PINAI

En premier lieu, les élus ont inauguré la nouvelle maison de quartier de Pinai. Ce bâtiment, implanté parallèlement au bâtiment de l’école Pinai, comporte désormais trois salles polyvalentes, mais également un espace destiné au service de protection infantile, ou encore des espaces pour une infirmière et un médecin. La construction de cette nouvelle maison de quartier devrait permettre d’encourager les projets des habitants de ce quartier, de favoriser l’accueil et l’information de la population, mais aussi d’organiser des activités structurées. Cette opération, d’un coût total de 80 000 000 Fcfp, a été financée à hauteur de 50% par le Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS), à 30% par la Délégation pour le Développement des Communes (DDC), et à 20% par la commune.

LA SALLE TE HOTU TE AROHA RÉAMÉNAGÉE

Photo du haut-commissariat.
Photo du haut-commissariat.
La salle polyvalente Te Hotu te Aroha, dans le quartier de la Mission, a également bénéficié d’un réaménagement. Cet équipement de proximité est le lieu d’organisation de nombreuses actions liées au sport, à l’éducation, à la santé, la citoyenneté ou la prévention de la délinquance. Afin de garantir la sécurité des habitants et la pérennité de cette structure, le grillage, le portail, les peintures des façades extérieures et intérieures ont été remis en état, et des travaux de sécurisation ont été entrepris. Un nouvel espace, en capacité d’accueillir ultérieurement des aménagements sportifs a également été réalisé. L’aire de jeux pour enfants a bénéficié elle aussi d’une réfection. Les travaux, dont le montant s’élève à un peu plus de 12 600 000 Fcfp, ont été financés à part égales par le CUCS et la ville de Papeete.

LE PLATEAU MULTISPORTS FAIT PEAU NEUVE

Enfin, toujours dans le quartier de la Mission, le plateau multisports de Raimautea a lui aussi été réaménagé. Construit en 2000, ce dernier avait subi de nombreuses dégradations dont certaines ne permettaient plus de garantir la sécurité de ses usagers. Les différents espaces de jeux ont donc été réaménagés, tout comme l’aire de jeux pour enfants. A la demande des parents et des associations du quartier, une maison de quartier a également été construite sur un espace disponible, afin de permettre la mise en place d’activités de développement social. Le coût total des travaux, soit un montant d’environ 12 500 000 Fcfp, a été financé à 50% par le CUCS et à 50% par la ville de Papeete.

Le fonctionnement et l’animation de ces structures seront assurés par la direction des sports et la direction de la jeunesse et de la cohésion sociale de la commune de Papeete, avec l’appui des écoles à proximité, des associations de quartier et des habitants.

253 millions de Fcfp versés en 2016 par l’Etat pour renforcer la cohésion sociale

Compétence du gouvernement, la politique de la ville est mise en œuvre par un syndicat mixte qui réunit 9 communes de l’agglomération de Papeete avec le Pays. L’Etat apporte son soutien financier et technique pour contribuer à renforcer la cohésion sociale, à améliorer le cadre de vie dans les 76 quartiers bénéficiaires et favoriser l’emploi. A cet effet, ce sont près de 193 millions de Fcfp en fonctionnement (88% du budget du syndicat mixte) et près de 60 millions de Fcfp que l’Etat verse au syndicat mixte pour qu’il puisse mener à bien sa mission.

Rédigé par D'après un communiqué le Vendredi 9 Décembre 2016 à 11:26 | Lu 1310 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Septembre 2017 - 10:24 Gaya exposera ses oeuvres à la salle Muriavai mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance