Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900



PAPEETE, le 15 mai 2017. Nous continuons cette semaine notre promenade avec Tahiti Heritage et Vahineitiara sur le Papeete d’antan, en visitant la rue de Rivoli qui porte désormais le nom de rue Charles de Gaulle.

La rue de Rivoli part de l’avenue Bruat et va jusqu’à la place de la cathédrale de Papeete. Cette principale artère de la ville de Papeete, s’appelait, jusqu’en 1859, Broom Road, puis rue Louis-Philippe avant d’être renommée rue de Rivoli.

Elle doit ce nom à victoire du Général Bonaparte lors de la bataille de Rivoli qui s’est déroulée les 13 et 14 janvier 1797, aux environs de Rivoli dans le nord de l'Italie, entre l'armée française et l'armée autrichienne.

En 1941, plus personne ne sachant qui était ce « Rivoli », le conseil municipal a décidé de rebaptiser la rue en « rue du Général de Gaulle » en l’honneur de ce héros de la seconde guerre mondiale. Ce fut la première rue de la République qui fut dédiée au Général.

Tout le charme de la rue de Rivoli à Papeete en 1900.
Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900

Vers 1900, la vue de Rivoli vue depuis la place de la cathédrale vers la place Tarahoi. A droite, le magasin du photographe «Artistic Photographs of Tahiti and neighbouring Islands ». Sa maison étonnait par des baies gothiques, reliquats du temple de Paofai récemment reconstruit. Les grilles, à gauche, furent celles de la Banque de l’Indochine (située à l’emplacement de l’actuelle Banque de Polynésie). La maison coloniale avec balcons à persiennes orientales abritait les Etablissements Bambridge et Dexter : menuiserie et mécanique. Au premier étage travailla un temps le dentiste Le Piniec. L’immeuble Norman Hall s’élève désormais à cette place.
Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900

La rue de Rivoli était la principale artère de Papeete dans les années 1900. Sur cette photo colorée de Lucien Gauthier, prise à la hauteur de l’actuel Fare Tony, on aperçoit au loin la cathédrale de Papeete et à droite l’Hôtel de France.
Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900

L’Hôtel de France, était situé au coin de la rue de Rivoli et de la rue de la Glacière, devenue rue du docteur Cassiau, à l’emplacement actuel du restaurant Mac Donald. En 1905, la maison a bonne allure avec colonnades, ses persiennes ouvrantes et ses impostes décorées. Il deviendra plus tard l’Hôtel du Diadème.
Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900

En face de l’hôtel de France dont on voit sur la gauche les colonnades, se trouvait dans les années 1950, le restaurant Le Diadème. Il se situe à l’actuel emplacement du Centre Vaima.
Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900

Sur cette vue de la rue de Rivoli vers la cathédrale, on distingue à droite, la rue de la Glacière, devenue rue du docteur Cassiau, bordée par le jardin du palais de la Reine. Ce palais est devenu en 1901 le siège de plusieurs services administratifs, puis a été détruit en 1966. A son emplacement, s'élève aujourd'hui l'Assemblée de la Polynésie française.
Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900

La grande artère de Papeete au temps des lisses blanches, des grilles et des arbres. A droite, la place du Gouvernement, actuellement la place Tarahoi, la barrière, le garage à bicyclettes et le banian de la place où était installé le Cercle colonial. A gauche, se trouve l’ancien bâtiment du Commissariat de la Marine. On avait installé là les Contributions et les Douanes, la Poste jusqu’en 1915, au rez-de-chaussée ; le cadastre, au premier étage, jouxtait le Service Topographique. Ce bâtiment fut démoli en 1934-1935 pour créer le parc Albert 1er (actuellement parc Bougainville)
Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900

Le sympathique petit « Pavillon du trésor » qui était situé le long de la rue de Rivoli, coté mer à l’emplacement du parc Bougainville.
Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900

La rue de Rivoli en 1900, vue à la hauteur du carrefour avec l’avenue Bruat qui est devenue l’avenue Pouvana’a O’opa. A gauche on aperçoit le magasin Joseph Buillard, ancêtre de Michel Buillard, l’actuel maire de Papeete.
Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900

Plan de la ville de Papeete en 1900
Papeete d’antan : La rue de Rivoli en 1900

Retrouvez d’autres photos du Papeete d’antan sur le site Tahiti Heritage. https://www.tahitiheritage.pf
ou sur les pages Facebook de Tahiti Heritage et de Vahineitaria https://www.facebook.com/tahitiheritage2
https://www.facebook.com/vahineitaria


Rédigé par TAHITI HERITAGE le Lundi 15 Mai 2017 à 11:25 | Lu 2447 fois






1.Posté par Ropati RORO le 16/05/2017 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

superbes photos ♥

2.Posté par simone grand le 16/05/2017 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Août 2017 - 13:58 Honoura et les deux sorcières de Papara

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies