Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Papara : Pro-Flosse et pro-Fritch se compteront aux municipales



Les candidatures s’organisent en vue des élections municipales partielles du 28 octobre prochain à Papara.
Les candidatures s’organisent en vue des élections municipales partielles du 28 octobre prochain à Papara.
PAPEETE, 3 août 2015 - Des élections municipales partielles auront lieu à Papara avant le 28 octobre prochain. Déjà, ce scrutin se profile comme un comptage des forces politiques entre pro-Fritch et pro-Flosse, sur cette commune de la côte Ouest de Tahiti.

Les urnes pourraient être favorables aux pro-Flosse si les candidats proches d’Edouard Fritch (Christelle Lehartel et Putai Taae) n’arrivaient pas à s’entendre pour constituer une liste commune aux municipales partielles à Papara.

Le Conseil d’Etat a confirmé, par une décision rendue le 27 juillet dernier, l’existence d’irrégularités de nature à altérer la sincérité du scrutin municipal de mars 2014 à Papara. Les opérations électorales des 23 et 30 mars 2014 sont annulées dans leur ensemble.

Le recours avait été rapidement engagé par Clément Le Gayic, dont la liste Papara To’u Fenua était arrivée en seconde position au second tour des élections municipales, à seulement 178 voix derrière Papara Ai’a No Te Hau, celle conduite par Bruno Sandras. Avec l’effet levier du système de répartition au sein du conseil municipal, cette courte avance avait ouvert à la liste d’union du maire sortant l’accès à 22 des 33 sièges, reléguant Clément Le Gayic et les siens dans l’opposition avec seulement cinq sièges tout comme d’ailleurs la liste conduite par Stellio Salmon et officiellement soutenue par le Tahoera’a Huira’atira, avec ses quatre sièges.

Entre temps, Bruno Sandras a été rattrapé par la justice dans l’affaire dite des emplois fictifs. En août 2014, contraint d’observer une peine d’inéligibilité de trois ans, le maire sortant de Papara a organisé sa succession à la tête de la commune en faveur de sa fidèle première adjointe, Christelle Lehartel. Elle est depuis mairesse de Papara.

De son côté, Clément Le Gayic, épinglé par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, la CNCCFP, avait été déclaré inéligible pour un an, par le tribunal administratif en octobre 2014. Et cette peine a été confirmée le 27 juillet dernier par le Conseil d’Etat. Le président de la fédération orange de Papara ne pourra pas concourir aux municipales partielles.

La liste "apolitique" de Christelle Lehartel

Enfin, le représentant pro-fritch Putai Taae, ancien président de la fédération Tahoera’a de Papara, troisième de la liste Tahoera’a aux dernières municipales, a depuis clairement montré son camp en rejoignant les rangs du groupe Tapura Huira’atira à l’Assemblée de la Polynésie française.
Putai Taae affirme depuis longtemps qu’il souhaite "se compter" et qu’à ce titre il présentera sa candidature aux municipales partielles de Papara.

L’ancien président de la fédération Tahoera’a de Papara nous a confirmé cette ambition, lundi, par un catégorique "je me présente, c’est sûr ça !" en laissant entendre qu’il souhaitait prendre la tête d’une liste. La raison électorale voudrait pourtant qu’il s’agisse d’une liste commune avec Christelle Lehartel. Mais cette option n’est pas encore arrêtée. Une réunion est organisée par Putai Taae à son domicile, ce mercredi à 17 heures, pour consulter sa base électorale. L’élu Tapura estime être en mesure de conduire sous son nom "la moitié" des 1319 suffrages exprimés en mars 2014 en faveur de la liste Tahoera’a Huira’atira No Papara et certainement plus encore, s’il veut être élu. De son côté, Christelle Lehartel l'affirme : "Pour l'instant, on n'en est pas là : on a encore un peu de temps devant nous. On en parlera certainement dans les jours à venir". Mais la maire sortante de Papara ne souhaite pas entrer dans un quelconque jeu politique : "C'est vrai que je soutiens Edouard Fritch à 100% ; mais il n'y a rien de cela, en ce qui concerne ma candidature aux municipales : je conduirai une équipe apolitique et tous ceux qui veulent travailler avec moi sont les bienvenus".

De son côté Stellio Salmon, qui conduisait la liste Tahoera’a Huira’atira No Papara, a depuis fait cause commune avec Clément Le Gayic. Le nouveau président de la fédération orange de Papara affirmait dernièrement à Tahiti Infos : "On s'est préparé depuis longtemps à cette éventualité de nouvelles élections, on est prêt. Même si je ne peux pas me présenter, je participerai à la campagne. Je suis inéligible mais je n'ai pas perdu mes droits civiques, je serai là en tant que citoyen et militant".

A Papara, c’est son épouse qui défendra ses intérêts. Béatrice Le Gayic a confirmé publiquement sa candidature la semaine dernière. De même que Chistelle Lehartel, la protégée de Bruno Sandras, pour une éventuelle réélection.

Et c’est dans ce contexte que pro-Flosse et pro-Fritch devraient mesurer leur popularité respective, aux municipales partielles à Papara, avec une possible candidature de Putai Taae qui pourrait s’avérer largement défavorable aux pro-Fritch.

Résultats du 30 mars 2014

Liste conduite par Stellio Salmon (Tahoera'a Huira'atira) :1319 voix (24,31% des suffrages exprimés) ; 4 sièges au conseil municipal
Liste conduite par Médéric Tehaamatai (UPLD) : 628 voix (11,57% des suffrages exprimés) ; 2 sièges au conseil municipal
Liste conduite par Clément Le Gayic (Divers droite) : 1650 voix (30,41% des suffrages exprimés) ; 5 sièges au conseil municipal
Liste conduite par Bruno Sandras (Divers droite) : 1828 voix (33,69% des suffrages exprimés) ; 22 sièges au conseil municipal

Inscrits : 7 980 électeurs - 2 484 abstentions (31,13%) - 5 496 votants (68,87%)

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 3 Août 2015 à 12:07 | Lu 912 fois






1.Posté par le titre ne me plait pas le 03/08/2015 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les élections municipales savent à élire le maire de la ville, la politique de haut niveau ne s'applique pas.
Je continuerai à voter pour une équipe de PERSONNES aux municipales et pour une équipe de "politiciens négociateurs" pour les autres elections.
Vouloir absolument faire appartenir les candidats des petites communes à des parties politiques aux municipales ammene souvent a des aberrations.

2.Posté par emere cunning le 07/08/2015 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aux dernières nouvelles, il semblerait que Putai Taae se maintient... soutenu par le président E Fritch ! Vrai ou faux ?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance