Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Panne d'électricité à Paofai : des patients évacués, une enquête ouverte à la demande du parquet (Màj)



PAPEETE, le 18 mars 2016. Des patients de la clinique Paofai ont dû être évacués dans la nuit de jeudi à vendredi vers le centre hospitalier du Taaone. Une panne d'électricité a touché la clinique pendant plusieurs heures. La maintenance du groupe électrogène censé prendre le relais est en cause. Une enquête a été ouverte à la demande du parquet et confiée aux policiers de la DSP. La direction de la clinique doit être auditionnée ce vendredi.

Jeudi soir, vers 22 heures, la clinique Paofai s'est retrouvée sans électricité. Le groupe électrogène censé prendre le relais en pareille situation a commencé à surchauffer et un dégagement anormal de fumée a provoqué l'intervention des pompiers. La décision a donc été prise d'évacuer quatre patients vers le centre hospitalier du Taaone.

Selon la direction de la clinique, ses services sont normalement assurés mais les interventions chirurgicales sont reportées jusqu'à ce que les installations concernées soient réparées.

Cet incident qui aurait pu avoir des conséquences plus dramatiques a conduit le parquet de Papeete a ouvrir une enquête confiée ce vendredi aux policiers de la direction de la sécurité publique (DSP). Le travail des enquêteurs consistera notamment à vérifier si la maintenance du groupe électrogène a été correctement effectuée. Dans le cas contraire des poursuites pour mise en danger de la vie d'autrui pourraient être engagées.

Selon nos informations, une réunion de sécurité s'est tenue à la mi-journée à la demande du maire de Papeete et la direction de la clinique doit être entendue dans les heures qui viennent pour de simples auditions au commissariat de police.

le Vendredi 18 Mars 2016 à 16:14 | Lu 1910 fois

Tags : PAOFAI






1.Posté par Mathius le 18/03/2016 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il serait grand temps que le ministère de la santé remette de l'ordre dans les cliniques car il sont entrains de faire de l'argent en priorité sur la qualité des soins . Si l'hôpital est un mouroir de luxe la clinique sont dès cercueils médicalisé.
Qu'attendsla CPS pour mettre un coup de pied dans cette fourmillère se comportant comme un baronnie, il s'agit de savoir aujourdh'ui en POLYNESIE si les conseils de l'ordre sont les derniers bastions coloniales de la république..

2.Posté par Attention ! le 19/03/2016 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une blague sur un médecin disait que si vous alliez le voir pour un rhume vous resortiez avec une coloscopie !
(Visite complète de votre gros intestin avec une petite caméra qui rapporte beaucoup au médecin et ne demande que 10 à 15 minutes seulement !)
Il n'y a pas de fumée sans feu !

Il est grand temps que la CPS retourne mettre les pieds dans ces établissements, directement dans les services de soins, comme elle le faisait avant.

Cette médecine "Business" vas trop loin aujourd'hui

3.Posté par julia le 19/03/2016 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

depuis le temps que Paofai aurait du etre fermée (problèmes graves d'hygiene, en particulier.. que les patients y aillent encore est incomprehensible

4.Posté par mario le 19/03/2016 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour avoir fait un passage au bloc opératoire dans cette clinique je peux affirmer que. le bloc est un hall de gare ;tout comme le service d'hospitalisation de jour. Un seul objectif ,faire plus de patients ;c'est une honte ! J'ai vu des personnels à bout ! Que font la CPS et les autorités ?INFOS; aucun des dirigeants n'était joignable et sur place avant une heures du matin et les opérations ont eu lieu vendredi alors que la clinique était sous groupe électrogene d'appoint!!c'est la commission de sécurité qui a exigé l'arrêt des opérations La directrice est une retraité de la direction de la santé ; copinage ? Les syndicats semblent cautionner !!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Septembre 2017 - 10:00 Maupiti : 436 kilos de viande de tortue découverts

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance