Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Page enfant : La production de plastique s’accélère et atteint des sommets



PAPEETE, le 14 août 2017 - La production de plastique dans le monde s’élève à 8,3 milliards de tonnes en 2015. Des chercheurs ont fait le calcul, évaluant la production de ce matériau entre 1950 et 2015. Cela fait beaucoup, sachant qu’une grande partie de cette production se retrouve dans la nature et ne se dégrade pas.

Une équipe de scientifiques américains s’est intéressée au plastique, sa production, son utilisation et sa fin de vie. Leurs travaux ont été publiés dans une revue américaine : Sciences Advances en juillet.

En résumé, les chercheurs affirment que l’homme a fabriqué 8,3 milliards de tonnes de plastique entre 1950 et 2015. Ce qui correspond, si tu veux te faire une idée, à 12 fois le poids de la population mondiale ou à 80 millions de baleines… La production est passée de 2 millions de tonnes en 1950 à 400 millions de tonnes en 2015. Cette production s’accélère.

Le plastique un matériau considéré comme pratique au quotidien. Tu peux en trouver dans tes jeux, mais aussi dans la cuisine (bouteille d’eau, assiettes, gobelets, pailles…), dans la salle de bain (brosse à dent, tubes…), à l’école (ton cartable, ta boîte à gouter, les meubles de rangement…),…

79% du plastique dans la nature


Le problème ? Il est peu recyclé et une grande partie de la production se retrouve dans la nature qui n’arrive pas à le dégrader. Les chercheurs précisent que 79% du plastique est rejeté dans la nature, 12% est incinéré et 9% seulement est recyclés. Recycler c’est donner une nouvelle vie à un produit pour qu’il serve à nouveau et ne vienne pas encombrer les poubelles.

Dans la nature, le plastique abandonné se retrouve dans les océans (il existe même des continents de plastique), mais aussi dans des îles très reculées comme celle d’Henderson dans le Pacifique sud pourtant inoccupées par l’homme ou bien aux sommets des plus hautes montagnes comme l’Everest. En début d’année, une mission de nettoyage a récupéré cinq tonnes de déchets tout au long de ce sommet, en majorité du plastique.

Le matériau encombre la nature et met en danger des espèces animales qui le consomment. Si rien ne change, si les habitudes individuelles de consommation n’évoluent pas, si les industriels continuent à ce rythme, en 2050 la production de plastique pourrait atteindre 25 milliards de tonnes.




Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 14 Août 2017 à 11:00 | Lu 5034 fois

Tags : plastique





Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies