Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Najat Vallaud-Belkacem : "c'est très important qu'un ministre de l'Education nationale vienne en Polynésie"



"Merci pour l'accueil. C'est émouvant", a déclaré la ministre de l'Education nationale à son arrivée
"Merci pour l'accueil. C'est émouvant", a déclaré la ministre de l'Education nationale à son arrivée
PAPEETE, le 20 octobre 2016. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est arrivée en Polynésie française ce jeudi soir. Elle effectuera une visite de trois jours au fenua. La ministre promet d'apporter des réponses aux besoins et spécificités, notamment géographiques, de la Polynésie française.

Najat Vallaud-Belkacem a été accueillie jeudi soir à l'aéroport par le président du Pays et le haut-commissaire. La ministre de l'Education nationale a accordé quelques minutes à la presse locale à son arrivée. "Je suis très heureuse d'arriver en Polynésie. Cela faisait très longtemps que j'avais envie d'accepter l'invitation du président de la Polynésie", a-t-elle confié. "J'ai décidé de l'accepter car je crois que c'est très important qu'un ministre de l'Education nationale vienne pour la première fois en Polynésie."

"En venant ici, je souhaite aller à la rencontre de ceux qui font l’éducation , les responsables politiques mais aussi les enseignants. J'aurai la chance, à travers un programme assez dense de rencontrer des enseignants et des élèves du primaire, du collège, du lycée mais aussi de l'université sur des problématiques diverses", a-t-elle poursuivi. "Avec eux, j'aborderai aussi bien la question du numérique que des internats, une question importante dans ce territoire d'archipels."

Najat Vallaud-Belkacem n'a pas souhaité divulguer ses annonces qu'elle garde pour les deux prochains jours. Elle a néanmoins précisé : "La Polynésie a été candidate pour se faire financer un certain nombre de choses en matière d'internat, notamment sur le programme d'investissements d’avenir. J'aurai l'occasion lors de mon déplacement d'apporter des réponses sur cette question. Garantir la réussite scolaire des enfants en Polynésie française passe notamment par la question de la continuité géographique, des internats, de l'aide au déplacement. Nous en avons totalement conscience."

Les photos de l'arrivée de la ministre de l'Education nationale


Des parents d'élèves "inquiets"

Sept parents d'élèves avaient déployé une banderole devant l'aéroport de Tahiti Faa'a. Sur cette banderole, on pouvait lire "Non au nivellement par le bas". Un de ses parents, Camille, aussi professeur au collège, a expliqué les raisons de leur "inquiétude sur la mise en place de la réforme de la maternelle jusqu'à la fin du collège". "On va de plus en plus vers un appauvrissement des contenus. On n'apprend plus rien à nos enfants. On leur demande d'acquérir des compétences mais il n'y a plus de contenus", regrette-t-elle. "Pour s'en sortir dans la vie, il faut une culture générale commune. Cela passe par la transmission. Mais aujourd'hui, l'école refuse de transmettre. L’école refuse l'autorité. L'enseignent n'est plus qu’un animateur dans sa classe. (...) En voulant plus d'égalité, en fait on crée plus d’injustice."
Ces parents d'élèves avaient préparé un courrier pour la ministre de l'Education nationale mais ils n'ont pas pu le lui remettre. Le vice-recteur, Jean-Louis Baglan, leur a précisé qu'ils pouvaient venir le rencontrer à son bureau.

Programme de la visite de la ministre de l'Education nationale

Vendredi 21 octobre

7 h 00 Dépôt de gerbe par la ministre - Monument aux Morts avenue Pouvana’ a A O’opa à Papeete

9 h 10 Arrivée de la ministre à la Mairie de Huahine – Accueil traditionnel

9 h 45 Visite de l’école primaire de Fitii
Accueil traditionnel - Orero - chant des enfants
Séquence numérique de différenciation pédagogique dans une classe de CE1

10 h 25 Visite du collège de Huahine
Accueil traditionnel - Orero - chants
Présentation du collège numérique et séquence avec des classes de 6ème et 4ème

13 h 00 Déjeuner républicain à la résidence du Haut-commissaire à Papeete

15 h 15 Visite du collège de Papara, collège en REP+
Accueil - Orero - chorale d’enfants
Séquence pédagogique sur la classe « défense sécurité » appareillée avec la frégate « le Prairial »

16 h 00 Présentation du réseau d’éducation prioritaire
Projet « sécurité » avec la gendarmerie et la police municipale
Echange avec les partenaires du REP+ : municipalité, contrat de ville, associations de parents d’élèves

17 h 30 Visite de l’Université de la Polynésie française – campus d’Outumaoro – Punaauia
Présentation de l’Université – Amphi A2
Visite de l’Unité mixte de recherche « Ecosystèmes Insulaires Océaniens »
Visite du Centre international de recherche archéologique sur la Polynésie

18 h 45 Echange avec la communauté universitaire - Bibliothèque Universitaire

Samedi 22 octobre 2016

7 h 00
Visite du Lycée Taaone
Accueil polynésien – chant et danse
Petit-déjeuner – Réfectoire
Visite de l’internat et échanges avec les délégués d’internat
Visite des classes « Physique, Technologie et Sciences industrielles »

9 h 00 Visite du Lycée professionnel de Faa’a
Présentation sur plan du projet d’internat « collège-lycée »
Présentation du projet pédagogique par les deux chefs d’établissements
Echange avec l’équipe de direction, les enseignants et les élèves originaires des archipels éloignés et de Moorea

10 h 00 Visite du site du futur internat

10 h 10 Dévoilement de la plaque commémorative

10 h 45 Visite du Centre des métiers d’art à Papeete
Accueil - Orero
Visite des ateliers en présence des élèves : sculpture, tressage etc.

11 h 10 Visite de l’exposition « Femmes peintres d’Océanie, Kanak »
Présentation par la ministre des nouveaux diplômes CAP et brevets des métiers d’art

13 h 30 Arrivée à Rangiroa
Visite du collège REP+ et du CETAD

18 h 45
Entretien avec M. Edouard FRITCH, Président de la Polynésie française

19 h 00
Signature de la convention Éducation - Salon d’honneur - Présidence

19 h 15 Discours de M. Edouard FRITCH
Discours de Mme Najat VALLAUD-BELKACEM

20 h 00 Point presse - Présidence de la Polynésie française

Dimanche 23 octobre 2016

10 h 00 Visite du Musée de Tahiti et ses îles, exposition « Tiki »

18 h 20 La ministre invitée de TNTV

19 h 00
La ministre invitée de Polynésie 1ère



Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 20 Octobre 2016 à 22:12 | Lu 7838 fois

Tags : EDUCATION






1.Posté par VERDET le 21/10/2016 06:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une Ministre très décriée!!! trop de réformes tuent!!!!!! Rendez-nous notre langue de Mollière comme c'était, et non la brader à tout vent ! je ne vous salue pas!!

2.Posté par terminator le 21/10/2016 07:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est surtout important pour moi de me faire payer ce voyage gratos avant de dégager ................

3.Posté par liberté2 le 21/10/2016 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ça sent les futures élections . Un voyage gratos de plus pour la gauche qui ne nous apportera rien du tout , mais c'est important pour elle c'est son premier et son dernier voyage officiel . Pour elle c'est quoi la Polynésie ??

4.Posté par Xenos le 21/10/2016 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Massacre de la culture, nivellement par le bas qui confine à la nullité, catastrophe de l'enseignement des bases élémentaires (savoir lire, écrire, compter).

Et elle vient avec le sourire ? Il ne faut pas avoir honte, quand même !

5.Posté par Ra-Sah le 21/10/2016 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh bien, moi je vous salue Madame la Ministre.....
D'autres territoires ou départements d'Outre Mer ne peuvent avoir le plaisir de vous souhaiter la Bienvenue,
Vous cristallisez tous maux-mots de l'enseignement... rien de neuf en terre de France. D'autres ministres après vous essuieront la bave des haineux en mal de bouc émissaire.

6.Posté par circospect le 21/10/2016 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si Mme la ministre se baigne dans notre lagon j'espère que se sera à la Polynésienne et pas en Burquini !

( elle est mignonne ! ... )

7.Posté par dad987 le 21/10/2016 13:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que de vilains commentaires pour quelqu'un qui va nous aider à financer des internats ! Moi je dis merci.

8.Posté par ponui le 21/10/2016 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P7
Elle va financer quoi ? Dans 6 mois elle n'est plus là ; redescendez sur terre !!

9.Posté par Aldébaran le 21/10/2016 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vous souhaite également la bienvenue en Polynésie Mme la Ministre. La bave de crapauds, de la part de profs expatriés en mal d'existence, ne doit pas vous empêcher de visiter nos établissements et écoles. Votre réforme des collèges permet d'apprendre le tahitien en 6ème ! Mauruuru ! Des internats rénovés avec de meilleurs conditions d'accueil pour loger nos enfants polynésiens (pas popa'a) éloignés de leur familles pendant plusieurs mois ! Mauruuru ! Vous êtes jolie et ça dérange, vous avez en plus un cerveau et vous êtes décriée ! A tae ho'i e ! Hare rapae .... les Verdet, terminator, liberté2 et Xenos, allez voir en France si on vit mieux qu'ici!

10.Posté par liberté2 le 22/10/2016 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Post 9 .C'est vrai c'est une belle jeune femme , mais bon sur nos plages en burkini ???? beaucoup de jeunes Polynésiens sont allé voir en France et y sont resté et ne veulent plus revenir au Fenua ( mare de tourner en rond ) que pour quelques jours de vacances. Alors vous en pensez quoi ? Le post de SAM a disparu erreur ou censure volontaire de Tahiti info

11.Posté par liberté2 le 24/10/2016 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui ne dit mot consent.

12.Posté par francesca le 24/10/2016 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout est dit....mais je trouve déplorable sa venue trop tardive (aux airs de "vite avant qu'on nous vire") et ses promesses qu'elle n'aura de toute façon pas a tenir.....trop facile!!!ou était elle en début ou milieu de quinquennat ????
beau foutage de gueule!!!

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance