TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Muay Thaï – Benjamin Desnos : Un an d’immersion en Thaïlande


Après quelques années de combats en Polynésie, ce masseur-kinésithérapeute s’est offert un an de stage intensif dans un camp d’entrainement de muay Thaï en Thaïlande. Il perd aux points un premier combat spectaculaire face à un adversaire coriace mais ce n’est que le début de sa longue quête pour cet art martial qui le passionne.



Une ambiance survoltée pour ce premier combat depuis son arrivée en Thaïlande
Une ambiance survoltée pour ce premier combat depuis son arrivée en Thaïlande
BANGKOK, le 22 février 2016. On se souvient bien à Tahiti de Benjamin Desnos, combattant de boxe thaïlandaise. Il avait remporté le titre de champion Aito Nui en décembre 2014 contre Benoit Rajat, puis il avait battu également l’excellent Kalani Kavera lors du Super Fight en mai 2015 et avait même remporté son combat international contre Jake Maccowat lors d’une soirée ‘Tahiti versus Nouvelle Zélande’ en juillet dernier.
 
Kinésithérapeute de profession exerçant des remplacements à Tahiti, il nous avait avoué en interview économiser pour réaliser son rêve, partir en Thaïlande pour en apprendre un peu plus sur sa passion : La boxe thaï. Et bien c’est chose faite, Benjamin est en Thaïlande depuis quelques semaines. Il a intégré un camp d’entrainement de boxe thaïlandaise et vient même de participer à son premier combat.
 
Il a pu prendre part mercredi dernier à une soirée de combats au ‘MBK Center’, une aire de combats mise en place par les autorités dans un centre commercial, avec des combats destinés aux touristes mais proposant un niveau plus qu’honorable. Les deux centres plus anciens sont payants et moins accessibles au public : Le lumpini et le Radjamnoen. C’était en tous cas un bonne entrée en matière pour Benjamin qui a intégré le camp d’entrainement intensif depuis seulement un mois.
 
Ce premier combat, il l’a perdu de justesse aux points face à ‘Prince Nyembo’ un combattant luxembourgeois d’un très bon niveau. La vidéo du combat montre une belle ambiance avec notamment l’aspect culturel de cet art martial. Pendant les cinq rounds Benjamin n’a cessé d’avancer sur son adversaire, la décision des arbitres s’est faite sur très peu de choses. SB

Benjamin Desnos dans son camp d'entrainement (à droite)
Benjamin Desnos dans son camp d'entrainement (à droite)
Benjamin Desnos depuis la Thaïlande :
 
Quelques mots sur ton rapport spécial avec Tahiti ?
 
« J’étais venu à Tahiti pour le travail, pour découvrir les tropiques, puis quelques personnes m’avaient donné envie de revenir pour travailler et pour pratiquer la boxe thaï. C’est à Tahiti que j’ai débuté, avec la famille Darrouzes que je salue au passage, c’est à Tahiti que j’ai fait la plupart de mes combats. »
 
Pourquoi être venu en Thaïlande ?
 
« Je suis venu pour le travail, pour apprendre toutes les techniques de massage mais je suis venu surtout pour la boxe thaï car la Thaïlande en est la source. (…) Au début du combat, il y a eu la danse traditionnelle des boxeurs, il y a une dimension spirituelle autour de tout ça, sensée apporter protection pendant le combat. Chaque camp à sa danse propre, je l’ai apprise au camp où je m’entraîne, je l’ai faite en partie pour faire plaisir à mes entraineurs. »
 
Comment as-tu vécu le combat ?
 
« Le combattant était très fort. J’ai essayé de compenser mon manque d’expérience en y allant avec le cœur, cela a failli passer mais cinq rounds de trois minutes c’est long. Sur le dernier il m’a manqué un peu de jus pour continuer sur la lancée. J’ai entendu dire que le score était très serré, à deux points près, après je ne sais pas si on me l’a dit pour e faire plaisir ou pas ! »
 
Quelques mots sur la vie dans ce camp d’entrainement ?
 
« C’est génial. C’est plus qu’un boulot, c’est à temps plein. C’est un mode de vie, tu fais du muay thaï toute la journée, six jours sur sept. Tellement intense qu’il y a peu de temps pour les loisirs. J’en passe par là car tu es obligé pour combattre ici, pour être au niveau. J’ai choisi ça pour un an environ, pour satisfaire ma curiosité pour ce sport que j’aime. Les boxeurs locaux vivent comme ça des années. »
 
Un remerciement ?
 
« Coucou à tous les gens de Tahiti qui m’apprécient et qui me soutiennent et au plaisir de les revoir car je serai amené à revenir pour le travail et pourquoi pas pour boxer. J’envoie également un message de soutien aux boxeurs qui vont partir bientôt boxer en Nouvelle Zélande et à tous ceux qui s’entrainent à Tahiti car c’est comme ça que le niveau augmente. Merci à la famille Tahiata, mes amis de Tahiti et leurs familles, mes collègues de travail, ma famille et coucou aussi à mon club de Muay Thai à Mulhouse, en France. » SB


Rédigé par SB le Lundi 22 Février 2016 à 10:06 | Lu 1881 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par bofbof le 22/02/2016 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

iiicch,


Le hollandais est meilleur (bon pas de beaucoup), tes middle sont téléphonés tu te fais trop contrer et tu as mal à chaque fois. Ton bras gauche est faible, protège-toi plus surtout pendant les kicks, ta garde est beaucoup trop basse.
Heureusement qu'il n'a pas un gros niveau sinon tu ne finis pas le premier round.

Je ne te connais pas, mais gagner trois combats au fenua et s'aligner en Thaïlande même pour des rencontres de bas niveau c'est pas la même chose.

Au fenua tu as beaucoup trop de charlots qui pensent être des guerriers, mais le niveau en Polynésie est pitoyable.
En Thaïlande un gars de 20 ans peut avoir plus de 200 combats en amateur ....


Je salue ton engagement, mais travaille ton anglaise, le corps à corps et le cardio.

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki