Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Moustique : mieux le connaître pour… l'éviter



PAPEETE, 11 juillet 2017 - Petits mais costauds, ou plutôt dangereux, les moustiques passent leur journée à nos côtés. Les femelles se gavent de notre sang. Leur problème c'est qu'au passage, elles peuvent transmettre des virus si elles sont elles-mêmes contaminées. Or, les virus (dengue, chikungunya, zika) ont des conséquences graves chez l'homme.

La dengue revient au-devant de la scène. Le nombre de cas augmente ces dernières semaines. La chasse aux moustiques repart de plus belle. Mais pourquoi s'en prendre à de si petites bêtes, en apparence, inoffensives ? Parce qu'elles transmettent des maladies graves. Les moustiques sont vecteurs de la dengue, du chikungunya ou bien encore du zika.

Pourquoi piquent-ils ?

En fait tous les moustiques ne piquent pas, il n'y a que les femelles. Elles prélèvent du sang, non pas pour se nourrir car elles mangent le nectar des plantes, mais pour récupérer des protéines (particule microscopique) qui servent ensuite au développement de leurs œufs avant la ponte.

Pour choisir leurs victimes, elles tiennent compte du dioxyde carbone expiré et de composants contenus dans la sueur. C'est pour cette raison que certaines personnes sont piquées plus souvent que les autres. Les femelles moustiques font une sélection avant "l'opération". Elles peuvent faire des prélèvements de sang jusqu'à deux fois leur propre masse.

Quels dangers ?

Certains moustiques sont malades. En Polynésie, ils peuvent avoir la dengue, le chickungunya ou le zika qu'ils attrapent en piquant des personnes malades. Ces maladies n'ont pas d'effets sur eux, c'est pourquoi ont dit que les moustiques sont vecteurs. Ils transmettent ces maladies quand ils piquent d'autres personnes. Les maladies provoquent chez les hommes des symptômes parfois graves et qui durent dans le temps. Si tu n'as pas déjà été atteint par l'une de ces maladies, tu connais forcément quelqu'un de ta famille ou un ami qui a été touché.

Pour se protéger des moustiques, il faut les empêcher de te piquer en portant des vêtements longs et/ou en se passant de l'anti-moustique. Tu peux équiper ton lit d'une moustiquaire, diffuser des produits anti-moustiques, te servir d'une raquette pour les tuer quand ils s'approchent.

Tu peux aussi intervenir sur le cycle de développement des moustiques. Le cycle de développement c'est la vie du moustique de sa naissance à sa mort en passant par les étapes de reproduction et bien sûr de grandissement. Pour cela, il faut détruire les gîtes à moustique, ce sont les endroits où les femelles pondent leurs œufs.

La femelle ne pond qu'une seule fois dans vie. Les œufs sont déposés à la surface de l'eau pour la grande majorité des moustiques ou sur un support humide qui est ensuite immergé. Elle peut pondre des milliers d'œufs qui restent viables entre 5 et 10 ans. Les gîtes peuvent être des vases, des pots de fleurs, des jeux, des pneus… Tout ce qui peut se remplir d'eau.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 11 Juillet 2017 à 13:00 | Lu 711 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies