Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Mort à Outumaoro : l'auteur présumé aurait agi pour protéger ses filles de "mauvaises fréquentations" (Màj)




Le drame s'est produit mercredi matin dans le quartier de la station de Outumoro à Punaauia.
Le drame s'est produit mercredi matin dans le quartier de la station de Outumoro à Punaauia.
PUNAAUIA, 28 décembre 2016 - Un jeune homme de 21 ans est décédé d'une hémorragie fémorale, ce mercredi matin, victime d'un coup mortel à l'arme blanche porté à l'intérieur de la cuisse par un père de famille qui l'a surpris au petit matin dans sa propriété de Outumaoro. Les circonstances exactes de l'altercation restent à éclaircir. La victime serait venue voir en cachette l'une des filles de l'auteur du coup de couteau mortel.

Une enquête pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner" a été ouverte par le parquet, en début de matinée, dans cette douloureuse affaire. Une autopsie de la victime a été ordonnée. Le malheureux, un jeune homme de 21 ans, a succombé à une hémorragie artérielle massive provoquée par un coup de couteau qui lui a sectionné l'artère fémorale, prolongation de l'aorte. Deux suspects ont été interpellés à l'arrivée des gendarmes et placés en garde à vue à la brigade de gendarmerie pour y être entendus par les enquêteurs.

Il s’agit de l’auteur présumé du coup de couteau mortel, un père de famille, et de son fils de 17 ans qui pourrait avoir été témoin oculaire de la scène ou avoir participé à l'altercation. Le père de famille est décrit par ses proches, que nous avons contactés, comme un "homme honnête et droit" désirant protéger ses enfants des "mauvaises fréquentations" (lire ci-dessous). Dans son entourage, c'est l'incompréhension en attendant les développements de l'enquête.

L'identification criminelle sur place

Le drame s’est produit entre 4 heures et 5 heures du matin à Outumaoro, quartier Fuller 3 à hauteur du PK 8 à Punaauia. Selon des premiers éléments d'information, le père de famille, pointilleux sur les fréquentations de ses filles d'après ses proches, aurait croisé la route du jeune homme venu en cachette et qui sortait de chez lui au petit matin, pensent savoir des sources familiales. Toujours selon ces sources, cette relation lui avait été cachée. Selon nos informations, certains éléments auraient aussi pu lui laisser croire que sa fille venait d’être victime d’une agression sexuelle par ce garçon.

L'altercation entre les deux hommes s'est soldée par cette blessure au couteau fatale pour le plus jeune. Les techniciens en identification criminelle de la gendarmerie ont procédé aux prélèvements d'indices pour permettre aux enquêteurs de retracer au plus près le déroulement de l'altercation et aucune hypothèse n'était exclue, y compris la légitime défense. L’auteur présumé des faits, atteint d’une insuffisance rénale, récemment opéré et dialysé, ne serait pas dans un très bon état de santé.


"Il ne voulait pas des copains de ses filles à la maison"

Une parente très proche du papa, auteur présumé du coup de couteau mortel et avec qui nous avons pu nous entretenir peu de temps après les faits, a livré ses explications, sous couvert d'anonymat, sur le contexte qui a pu conduire au drame : "La victime était le copain de l'une de ses filles. C'est un papa qui veut protéger ses enfants des mauvaises fréquentations dans le quartier, de la drogue. Il avait prévenu qu'ils ne voulaient pas voir leurs copains à la maison. Sachant comment il est, on ne lui disait pas tout et parfois les enfants se voyaient en cachette. Cette fois il a dû le voir à la maison et la situation a dégénéré".

L'entourage du papa oscillait aujourd'hui entre stupeur et consternation, en attendant d'en savoir plus sur les conditions exactes de son altercation avec la jeune victime : "C'est un bon gars pourtant, gentil, qui voulait tenir ses enfants à l'écart des problèmes, on ne comprend pas".

Rédigé par JPV avec RP le Mercredi 28 Décembre 2016 à 10:56 | Lu 20781 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par fareniau le 28/12/2016 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a bien un inconnu qui était rentré dans une propriété de Pirae qui a rossé une personne âgée. Faudrait que ces gens sachent qu'ils risquent de graves problèmes en pénétrant dans une propriété privée.
Vendredi dernier deux personnes sont rentrées dans la maison familiale à Paea, tout les deux footballeurs à Paea, l'un est le père d'une fille qui ne fréquente plus la mère et l'autre qui est le nouveau mec. Le nouveau mec a fait un trou dans un mur alors que cette personne n'avait jamais mis les pieds dans cette dite maison. Si j'étais présent je crois que j'aurais agi comme ce père qui a voulu défendre ses enfants.
je ne sais comment ces deux personnes sont entrées dans la maison, sachant que le portail est à ouverture électrique.
un tonton et des cousins sont intervenus pour mettre ce nouveau mec et l'ancien sur la route.
Y en a qui se croient tout permis chez les autres. l'ancien travaille à la,mairie de Paea, le nouveau est pour le moment inconnu.

2.Posté par Mathius le 28/12/2016 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a un gros problème societal sur l'éducation, rien d'étonnant à ce scandaleux cime car comme prévu depuis des années par les observateurs sur l'évolution sociale de la polynesie, le déni généralisé des autorités et d'une majorité de polynésiens va continuer jusqu'à une rupture generationelle qui ne peut aboutir qu'à une augmentation de la violence.

3.Posté par Miti le 28/12/2016 20:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et faudrait peut etre que la nana dise que c'est elle qui lui a dit de venir! C'est pas un voleur ni un violeur! C'est un gars respectable et je sais de quoi je parles!

4.Posté par vans le 28/12/2016 20:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c un fait dramatik et surtout un phenomene vrement malheureux ki ariv en ce moment avec les vols et les agressions..etc...c linsecurite total et ce pere a agi par peur mais voila kelkun es mort....

5.Posté par Citoyen le 28/12/2016 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y EN A MARRE !!!! Mais que font les autorités pour protéger les biens et les personnes ?! Y a tout un tas de témoignages de personnes victimes d'intrusion d'individus dans leur propriété. la semaine dernière, un connard est entré, en pleine nuit, dans mon jardin et sans aucun scrupule a cueilli TOUS les fruits de mes arbres ! Nous, on a de la chance, nous sommes ni à l'hôpital comme le monsieur de 80 ans de Pirae ni en taule ce soir comme ce père de famille. Si on a le malheur de se défendre soit même, dans le meilleur des cas, c'est nous qui nous faisons tirer les oreilles par les gendarmes et au pire on se retrouve au tribunal en passant par la case garde à vue et un magistrat qui vous explique que votre riposte doit être proportionnée à l'agression...mais purééé que les autorités nous protègent ! Un père de famille sans histoires va passer le nouvel an en taule et va avoir toute sa vie la mort de ce jeune sur la conscience...faïtoïto aux deux familles.

6.Posté par F.A.T le 29/12/2016 00:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hey mea ma faut arrêté, on a tous été jeunes, voir les copains et copines en cachette, on l''a tous fait, aujourd''hui c''est une tragédie que ce père est pu voir le petit copain de sa fille, maintenant il doit vivre avec ça et penser à sa fille...

7.Posté par Kereteki le 29/12/2016 06:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Fareniau : C''est incroyable que les voleurs aussi peuvent se permettre de tout. Je n''ai pas eu connaissance de cette histoire sur Paea, mais cela prouve que même chez soi, on n''est plus en sécurité.

8.Posté par etienne le 29/12/2016 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

post5, exactement, avec tout ce qui se passe actuellement, l'attitude de ce père est légitime...il n'a pas à payer les conneries de notre justice de merde.

9.Posté par beaulieu jean pierre le 29/12/2016 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Triste pour les deux familles, depuis un bon moment déjà la psychose à tendance à s'installer dans les têtes et pour de bonnes raisons, cette petite délinquance avec des jeunes qui pénètrent chez les gens pour voler et parfois avec violence, ne sont que très rarement vraiment condamnés, soit ils sont relâchés soit ils ont du sursis et souvent plusieurs fois avant une vraie sanction, d'ou cette tendance à faire justice sois même.
Bien souvent les délinquants, sont mieux protéger que leurs victimes.

10.Posté par Hans Van Barneveld le 29/12/2016 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut pas tout mélanger avec les agressions en tout genre.

Pour cette triste histoire le père aurait pu agir autrement qu'à l'arme blanche vu qu'il savait qu'un garçon tournait autour de sa fille et qu'il le connaissait (on ne peut pas cautionner ce geste et tout régler de cette façon...)

11.Posté par jojo le 29/12/2016 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme je dis toujours ce sont les voleurs qui sans sorte toujours le mieux ,La justice française est du coté des voleurs
Les juges ne regarde que des textes lois qu'ils manipulent .J'aimerai que ses gens qui font les lois Qu'ils leur arrivent ce qui arrive aux autres ,Il faut supprimer des droits a la justice .il faut revoir leur bible .Un voyou qui insulte un flic il n'a rien .Vous insultez un flic vous êtes dans la merde ,

12.Posté par lebororo le 29/12/2016 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on a une propriété, on devrait être respecté par la Loi.
Si quelqu'un annonce la protection de chez lui, elle doit être bien suivie.

13.Posté par Rai le 29/12/2016 12:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement on voit les dire de l''entourage mais pas de la personne aussi concerné...quoi la fille ne parle pas !!! Elle est muette ??Comment démêler l''histoire si il manque les acteurs principaux !!! On s''est même pas qui il est vraiment pour eux!!

14.Posté par hana le 29/12/2016 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien !

15.Posté par emere cunning le 29/12/2016 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme jamais auparavant, beaucoup vivent dans la peur avec ces jeunes qui traînent dans les quartiers à des heures indues. Ils n'hésitent plus à pénétrer dans les cours soi-disant visiter le jardin (et se servir au passage), faire du sport OU « regarder le coucher du soleil et chercher du travail » comme cela m'est encore arrivé pas plus tard qu’hier… vers 17h. Tous les prétextes sont bons, encore faut-il avoir la chance de les crocher de jour. Et je comprends que ça puisse virer au drame pour peu qu’on se laisse surprendre de nuit et qu'on cherche à se défendre dans la panique et la colère, comme ce père de famille.
Il y a vraiment des quartiers où la gendarmerie/police devrait tourner en permanence, comme au bon vieux temps.

16.Posté par Juothu le 31/12/2016 18:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Epp les gars arrêtez de dire des conneries... on a tous été jeune vous allez pas me dire que vous navez jamais fais ce genre de connerie voir sa copine ou son copain en cachette donc STOP!!!! Laissons les gendarmes s''en occuper..ce gars c un collegue

17.Posté par heimoe le 10/01/2017 21:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C''est ni un voleur ni un violeur !!je le connais bien la victime ! Et il n''avait pas besoin de prendre un couteau !! Et sa fille ??!! Ou elle était au moment ou le drame c''est passé ?!!

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance