Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Moorea vise de distribuer de l'eau potable partout sur l'île d'ici six ans



Pour la distribution de l'eau, l'île de Moorea est découpée en six zones distinctes. Pour l'instant, seuls deux secteurs sont fournis en eau potable. (Source Polynésienne des Eaux).
Pour la distribution de l'eau, l'île de Moorea est découpée en six zones distinctes. Pour l'instant, seuls deux secteurs sont fournis en eau potable. (Source Polynésienne des Eaux).
MOOREA, le 4 octobre 2015. Sur l'île sœur, actuellement, seulement un tiers des habitants bénéficie d'approvisionnement en eau potable, dans les zones les plus touristiques. A l'occasion du renouvellement du contrat d'affermage de l'eau qui arrive à terme en juillet prochain, la municipalité souhaite pouvoir achever la complétude de son réseau d'eau potable dans les prochaines années avec la participation du privé.

Les 17 000 habitants de Moorea ne sont pas tous logés à la même enseigne. Sur l'île découpée en six secteurs différents pour la distribution de l'eau, seuls deux d'entre eux fournissent à leurs usagers de l'eau potable à 100%. Les autres doivent s'approvisionner aux fontaines publiques de la commune –elles sont au nombre de deux à Temae et Nuuroa- ou en achetant des bonbonnes d'eau minérale ou de source. Ce découpage n'est pas le seul : en effet à Moorea trois quarts des abonnés du service de l'eau dépendent contractuellement parlant de la société Polynésienne des eaux, pendant que le quart restant, au sud de l'île, sont gérés par la régie des eaux communale de Moorea. Une situation complexe à souhait, héritage de décisions passées.

En 2014, à l'occasion de la mise en place de son schéma directeur de l'eau, la commune avait émis le souhait de simplifier cette organisation avec comme objectif principal : la fourniture de l'eau potable à l'ensemble des administrés de la commune. C'était alors un enjeu crucial puisque réglementairement parlant, les communes se devaient de fournir ce service avant fin 2015. Bien qu'en juillet dernier ces obligations environnementales aient été repoussées à la fin de l'année 2024 (avec le traitement des déchets et de l'assainissement) la municipalité a souhaité garder cette dynamique déjà bien engagée sur l'eau.

D'autant que le contrat de délégation de service public par affermage, pour une partie de ses usagers, à la société Polynésienne des eaux arrivait à son terme. La réflexion menée par le conseil municipal au cours des derniers mois a finalement approuvé que la nouvelle délégation par affermage du service public de l'eau se fera à l'avenir sur l'ensemble de l'île. L'objectif étant de pouvoir viser la distribution d'une eau potable à tous les abonnés de Moorea (l'île de Maiao n'est pas concernée) à l'horizon de 5 ou 6 ans pas plus. Un investissement colossal pour la commune puisque le schéma directeur de l'eau avait estimé que le coût de cette production et distribution d'eau potable nécessiterait un investissement de 3,7 milliards de Fcfp. Or, jusqu'ici à raison d'un investissement annuel de 200 millions de Fcfp annuels, la commune, seule, est loin de pouvoir assurer pleinement ce service.

CHASSE AU GASPI

En passant par une délégation de service public par affermage, la municipalité compte ainsi sur le partage, avec une société privée, des importants investissements à réaliser pour atteindre son objectif de l'eau potable pour tous. Sur les 3,7 milliards de Fcfp nécessaires, un milliard servira aux unités de potabilisation de l'eau distribuée, le reste sera utilisé pour une rénovation complète des réseaux et la construction de réservoirs de stockage. La commune pourra compter sur le déblocage de fonds via le Contrat de projets Etat/Pays/communes.

Cette extension de la fourniture de l'eau potable à Moorea ira de pair avec une généralisation des compteurs d'eau, car à l'occasion des travaux sur le schéma directeur de l'eau il est apparu que le gaspillage était important. Les abonnés du service payants l'eau au forfait ne maîtrisent ni ne contrôlent leur consommation. Des habitudes d'usage qui devront nécessairement évoluer. A l'occasion de l'avis d'appel public à la concurrence pour la délégation par affermage du service public de l'eau sur l'île de Moorea, la régie des eaux de la commune va aussi lancer des campagnes "anti-gaspi" auprès des usagers pour préparer les mentalités à des méthodes plus responsables de la consommation d'eau.

Les sociétés qui souhaitent répondre à cet avis d'appel public à concurrence ont jusqu'au 3 novembre pour faire connaître leurs propositions techniques et tarifaires à la commune de Moorea, l'autorité délégante.


EN CHIFFRES

Caractéristiques actuelles du service de l'eau de Moorea
1990 abonnés au service public de l'eau potable
3001 abonnés alimentés en eau non potable
940 970 m3 d'eau potable livré
707 037 m3 d'eau potable vendu
26 sites de production regroupant 38 installations
14 unités de traitement
15 ouvrages de stockage

Rédigé par Mireille Loubet le Dimanche 4 Octobre 2015 à 21:06 | Lu 1178 fois







1.Posté par cir conspect le 05/10/2015 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est-ce qu'il serai possible de garder l'ancien réseau pour arroser les jardins et avoir un nouveau réseau d'eau potable pour boire ?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance