Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Moorea : l'arrêté interdisant le kitesurf annulé



L'arrêté pris en 2015 interdisait la pratique du kitesurf au départ des plages de Tiahura, Temae et Taiamanu à Moorea jusqu’au 31 décembre 2020.
L'arrêté pris en 2015 interdisait la pratique du kitesurf au départ des plages de Tiahura, Temae et Taiamanu à Moorea jusqu’au 31 décembre 2020.
PAPEETE, le 12 juillet 2016. Le tribunal administratif a décidé ce mardi d’annuler l’arrêté municipal interdisant la pratique du kitesurf à Moorea.

L'arrêté interdisant la libre pratique du kitesurf à Moorea avait été pris en juillet 2015 et avait déclenché la colère des pratiquants qui s'était alors tourné vers la justice.

Fin juin, le rapporteur public avait requis favorablement à la demande d’annulation de l’arrêté municipal interdisant la pratique du kitesurf à Moorea. Le tribunal administratif a décidé d'aller dans ce sens mardi.
L’arrêté municipal interdisait la pratique du kitesurf au départ des plages de Tiahura, Temae et Taiamanu à Moorea jusqu’au 31 décembre 2020.

Le rapporteur public avait souligné lors de l'audience que l'arrêté méconnaissait le principe d’égalité devant la loi et présentait une entrave à la liberté du commerce et de l’industrie. L'interdiction totale jusqu'en 2020 était en outre présentée comme "trop contraignante" par le rapporteur public, compte tenu de possibles mesures intermédiaires de réglementation.
En contrepartie d’une levée de l’interdiction catégorique de la pratique du kitesurf, notamment à Tiahura, spot mondialement connu, l’association Moorea kitesurf propose de mettre en place une réglementation. Dans le détail, celle-ci a été visée par les services administratifs de la commune de Moorea et validée par le service de la Jeunesse et des Sports.

Il s’agit de la mise en place d’une zone d’interdiction de navigation des kitesurfeurs à proximité du littoral, pour éviter tout risque avec les baigneurs, de la délimitation d’une zone de stockage et de manipulation pour les adeptes de ce sport, sur la plage et du balisage d’un couloir d’accès à la zone de navigation. "Nous avons déjà délimité depuis mai toutes ces zones. Il y a de la place pour tout le monde et je ne comprends pas pourquoi on est traité de la sorte", expliquait à la sortie de l'audience Vatea Quesnot, président de Moorea kitesurf.

Une pétition a été lancée par son association pour défendre ce projet de réglementation.

L'arrêté interdisant le kitesurf avait été pris l'an dernier suite une altercation sur la plage devant la résidence Moemoea. Le maire de Moorea, Evans Haumani, avait alors strictement interdit la pratique du kite dans les zones de Tiahura, Temae et Tahiamanu par un arrêté. " Pour le moment il y a trop de tensions, c'est interdit. Si plus tard, il n'y a vraiment plus de problèmes, on pourra peut-être lever l'arrêté", commentait alors le maire de Moorea.


Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 12 Juillet 2016 à 10:30 | Lu 6937 fois

Tags : KITERSURF, MOOREA






1.Posté par David Ruffieux le 12/07/2016 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le maire devrait plutôt prendre un arrêté pour stopper la pêche dans le lagon la nuit pour préserver les ressources marines face au pillage et au braconnage. Mais monsieur le maire a ses priorités....dans quelques années, on en reparlera. Il faut protéger la biodiversité, et favoriser le tourisme intelligent, mais question intelligence, ce don de la nature n'est pas partagé également à Moorea et c'est bien dommage.

2.Posté par Frefre le 12/07/2016 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo ! Pour une fois que la justice fait bien son travail... Bravo à l'assoc' et esperons que les kitesurfeurs jouent le jeu et respectent le partage de la plage et la zone de baignade. Comme ça été dit, il y a de la place pour tout le monde!

3.Posté par tupe le 13/07/2016 07:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On attendra juste un accident avec prime un mort si ils font pas attention.

4.Posté par pap le 13/07/2016 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faaitoito à toi Vatea et ton équipe , on est de tout coeur avec vous !!!!

5.Posté par ariitaia le 13/07/2016 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à la justice pour être passée outre la bêtise humaine !
La justice ne pourrait-elle pas également revenir sur le refus d'investir dans un port et une marina qui permettrait à cette île de se développer ?

6.Posté par gaspe le 14/07/2016 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les kitsurfeurs ne sont pas toujours respectueux d'autrui
combien de fois j'en ai vu longer le littoral là où les enfants se baignent et les papi font du snorkeling
espérons qu'ils suivront la règlementation parcontre il faudra sévir en cas de non respect... là c'est une autre histoire !!
good luck

7.Posté par emere cunning le 15/07/2016 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SO, who's going to be RESPONSIBLE in case of accident ???

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 10:51 Récolte de vêtements et jouets à Punaauia

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance