Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Mondial 2010 : les vuvuzelas, "dangereux" voire "catastrophiques" pour l'oreille


PARIS, 14 juin 2010 (AFP) - Les vuvuzelas, trompettes sud-africaines utilisées à longueur de match lors de la Coupe du monde de football, sont "dangereux" pour l'oreille, voire "catastrophiques", selon des spécialistes, qui recommandent tous de porter des bouchons d'oreille.


Mondial 2010 : les vuvuzelas, "dangereux" voire "catastrophiques" pour l'oreille
L'intensité est difficile à apprécier, mais on parle le plus souvent de l26 ou 127 décibels, voire de 130. Pour le Dr Pascal Foeillet, médecin ORL, "ça paraît énorme", d'autant que "plus on est loin plus l'intensité diminue". Et comme "c'est le souffle de la personne qui fournit l'énergie", pas sûr qu'on atteigne à chaque fois 130 db.

Mais l'effet dépend aussi du nombre d'instruments, avec une progression logarythmique. Si un vuvuzela à 2m produit un bruit de 126 décibels, "10 vuvuzelas produiront un bruit de 10 db de plus, et 100 vuvuzelas de 20 db de plus", rappelle le Pr Christian Gelis, biophysicien.

105 db est l'intensité maximum tolérée dans les discothèques. Un bruit de 120 à 130 db correspond à celui de la sirène d'un véhicule de pompier ou d'un avion au décollage à 300 mètres. 130 db correspond au seuil de la douleur.

Pour la phoniatre Mireille Tardy, un bruit de 126 décibels c'est "à peu près la même chose qu'un groupe de supporters qui hurlent leur joie" : c'est "catastrophique" pour l'oreille.

"Etre exposé à ce type de puissance acoustique fait risquer un traumatisme sonore aigu instantané" avec "destruction" d'une partie des cellules sensorielles, qui peut entraîner des acouphènes, voire des "surdités post-traumatiques définitives", précise le Pr Gelis.

Cela arrive dans des concerts, "en deux heures", dit-il. Voire moins, pour le Dr Foeillet : "il suffit de quelques minutes pour causer des traumatismes", dit-il.

L'oreille interne comprend seulement 15.000 cellules sensorielles ou cellules ciliées, qui ne se renouvellent pas.

Que conseillent ces spécialistes aux supporters du foot dans les stades sud-africains ? Tous la même chose : mettre des bouchons d'oreille, qui selon eux réduisent l'intensité reçue d'environ 20 db. Si l'on part aujourd'hui de 126 décibels, le bruit entendu n'est plus que de 106 db.

"Ca ne fait pas du bien et ça reste dangereux, mais on évite le traumatisme sonore aigu", dit le Pr Gelis. "Ca ne fera plus une rupture cellulaire mais un traumatisme cellulaire", note le Dr Tardy, tandis que pour le Dr Foeillet, "ça atténue beaucoup les risques, à condition de ne pas être exposé tous les jours pendant trois semaines".

Les spécialistes de l'audition suggérent en général de ne pas dépasser quatre heures par semaine à 100 décibels ou deux heures par semaine à 103 décibels.

Selon des informations de presse, des vuvuzelas qui font 20 décibels de moins auraient été mis sur le marché, tandis que les marchands de bouchons d'oreille étaient dévalisés.

Enfin, à ceux qui après un match entendent moins bien ou souffrent d'acouphènes, le Dr Tardy recommande de voir rapidement un médecin. "Pour récupérer, il faut qu'ils soient traités tout de suite", indique-t-elle.

Même s'ils ne risquent rien, le bruit est insupportable aussi pour les télespectateurs. TF1 a reçu "des centaines" de courriels sur le sujet, et à France Télévisions l'émission Stade 2 de dimanche a reçu 4.000 appels dont "90% pour se plaindre", selon Daniel Bilalian, le directeur des sports du groupe public.

Les commentateurs ont été dotés de micros directionnels, utilisés habituellement en Formule 1 et qui captent moins l'ambiance.

Rédigé par AFP le Lundi 14 Juin 2010 à 07:08 | Lu 468 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance