Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Mimisoleil, une crèche et halte-garderie pour tous



Michèle Cabot a ouvert la garderie Mimisoleil le 17 août.
Michèle Cabot a ouvert la garderie Mimisoleil le 17 août.
PAPEETE, le 5 septembre 2017 - Michèle Cabot a ouvert une crèche et halte-garderie recevant tous les enfants, qu'ils soient ou non porteur de handicap. Un challenge qu'elle s'est fixé en arrivant en Polynésie et qu'elle a relevé malgré les nombreux obstacles.

La crèche et halte-garderie Mimisoleil a ouvert ses portes le 17 août. Elle accueille depuis quatre enfants et deux bébés. "On peut aller jusqu'à 40 au maximum, périscolaires compris", précise Michèle Cabot la responsable. Les jeunes pensionnaires ont entre 2 mois et 11 ans, et sont reçus "quelles que soient leurs difficultés". Entendez, qu'ils soient ou non porteurs de handicap.

Michèle Cabot s'est formée pour pouvoir recevoir des enfants porteurs de handicap, elle a mis au norme l'espace qu'elle occupe avec notamment une rampe d'accès pour un fauteuil roulant, mais aussi une grande table à langer et une grande baignoire. "On parle des aménagements, mais en réalité ce qui a pris du temps c'est le parcours administratif." Un parcours relatif à l'ouverture de la crèche et halte-garderie en tant qu'établissement recevant des enfants.

Michèle Cabot a travaillé plusieurs années en crèche en métropole avant de se faire agréer pour devenir assistante maternelle chez elle. Elle gardait six enfants. "Parmi eux se trouvait un enfant porteur de handicap, il avait 9 mois, je l'ai eu avec moi un an, sa mère ne pouvait pas faire autrement même si je n'avais pas de formation particulière, elle n'avait pas trouvé de place dans des structures spécialisées."

Après une année passée avec cet enfant porteur de handicap, Michèle Cabot a pris conscience de son manque de connaissance et de compétence. "J'ai voulu en savoir plus". Elle considère que tous les enfants ont des besoins, qu'ils sachent ou non marcher, voir, entendre. "Ils ont besoin d'être stimulés pour s'épanouir. Les enfants porteurs de handicap ont des besoins particuliers qu'il faut savoir entendre et voir pour y répondre au mieux."

Arrivée en Polynésie il y a trois ans, elle a passé un BEP Accompagnement soin et service à la personne (ASSP). Elle a dépassé ses appréhensions, "on en a quand il s'agit de porter ces enfants, les prendre dans les bras". Elle a appris à traduire et anticiper les envies et besoins. Elle a travaillé en parallèle à la Fraternité chrétienne de Punaauia, découvrant le manque de structure pour les enfants "hors norme" sur le territoire.

Elle poursuit, "comme il n'y a rien pour les accueillir, ils restent en famille, mais alors ils ne sont pas sociabilisés, et souvent ne sont pas stimulés". Lorsqu'elle a trouvé la maison de Mahina, une ancienne garderie fermée en 2016, elle a craqué. "C'était un taudis, il y avait énormément à faire, mais je voyais un tel potentiel!"

En deux mois, avec famille et amis, elle a métamorphosé l'espace. Les parents de passage restent sans voix. Mimisoleil doit maintenant faire ses preuves. "J'ai eu connaissance de la mauvaise réputation de l'ancienne structure alors que mon projet était lancé. J'espère que cela n'aura pas d'impact", lance Michèle Cabot.

Contacts

Facebook : Crèche et halte-garderie Mimisoleil
Servitude Tevaipatu pk 10,8 à Mahina
Tél.: 87.26.78.66.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 5 Septembre 2017 à 11:20 | Lu 1609 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance