Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Maternelle Heitama : succès pour le premier "café des parents"



PAPEETE, 26 août 2016 - L'association parents d'élèves de l'école maternelle Heitama a organisé vendredi dernier son premier "café des parents". Bien plus qu'une rencontre, c'est une occasion pour les parents présents de partager leurs expériences autour d'une thématique dans un cadre convivial. Pour cette première, c'est le thème de "la rentrée" qui a été retenu.

Ce vendredi matin, c'est dans la cantine de l'école maternelle Heitama situé à Taunoa qu'une vingtaine de parent se sont rassemblés. Alors que tous les enfants étaient en classe, l'institutrice de la section des tout-petits (STP) présentait aux parents sa façon de s'organiser avec leurs enfants. Car, bien souvent, la rentrée est un moment difficile aussi bien pour les parents que pour leur enfant, notamment pour ceux qui effectuent leur première rentrée. "C'est surtout le moment de séparation qui est difficile, le moment où l'on doit laisser notre enfant en classe", estime Tepuanui Snow, président de l'association des parents d'élèves (APE) de l'école Heitama.

Parmi les parents, une psychologue scolaire a également répondu à l'invitation de l'APE de l'école maternelle Heitama. Et c'est autour d'un café que tout s'est enchaîné. Des parents ont commencé à prendre la parole et pour la plupart, la rentrée de leur petit s'est bien déroulée. Ce n'est que par la suite que d'autres parents, un peu plus timides, ont exposé leurs préoccupations. Un parent par exemple a exprimé son inquiétude face à la situation de son enfant qui a toujours son pouce dans la bouche. D'autres encore ont confié avoir été frustré de voir leur enfant entrer dans la cour le matin sans que ce dernier ne leur apporte une quelconque attention. Ce sont donc de petits détails ou des petites préoccupations de la sorte qui font l'importance de ce "café des parents" puisque d'autres ont apporté leur témoignage afin de rassurer leur semblables.

Face à la réussite de cette première manifestation, L'APE de l'école maternelle Heitama envisage de renouveler l'expérience tous les mois. Prochain rendez-vous le 30 septembre toujours de 7 h 45 à 9 heures.

Parole à : Tepuanui Snow, président de l'association des parents d'élèves de l'école maternelle de Heitama

"On est très satisfaits de notre premier café-parents parce qu'il y a eu du monde. Il y a beaucoup de parents qui ont répondu présent à notre invitation. C'est donc un moment pour eux de partager leurs expériences autour d'un café. L'objectif est que si les parents partagent entre eux, ils arrivent plus facilement à surmonter les craintes qu'ils peuvent avoir. C'est un moment aussi où ils comprennent mieux la démarche de l'enseignant et où ils savent qu'ils ne sont pas les seuls, finalement, à avoir mal lorsqu'ils laissent leur enfant à l'école".

Qu'en disent les parents d'élèves :

Iriatai Teina : "Un de nos enfants a grandi ici mais nous avons été invités en tant que représentants de l’association de l'école Toata. Nous sommes venus voir comment se déroule le café des parents : c'est une superbe expérience. Nous aimerions l'instaurer dans l'école où sont scolarisés nos enfants. Je suis une maman-poule donc, avec mon aîné, c'était fusionnel : il fallait que je sois toujours à ses côté. C'est moi qui l'ai élevé et au moment d'entrer à l'école j'ai eu du mal à le laisser. J'ai donc eu recours à la psychologue de l'école maternelle qui m'a aidée à faire la coupure. Je n'ai pu laisser réellement mon enfant qu'en section des grands".

Mehiti Chung est une jeune maman qui s'est présentée vendredi afin de témoigner la façon dont s'est déroulée la rentrée de son enfant en section des tout-petits l'an dernier. Une expérience qu'elle avoue avoir trouvé pénible à vivre : "Pour ma part je n'ai pas eu de difficulté à laisser ma fille. Mais la regarder avoir du mal à s'adapter : c'est ça qui a été le plus dur. On me disait souvent "maman il faut couper le cordon" : à entendre ça, dès fois je me disais "j'ai coupé le cordon, c'est peut-être votre façon de procéder…" Donc là, on est en manque de confiance. Une fois qu'on passe la formation d'adaptation avec l'institutrice, on est plus rassurés et on lui fait confiance. Au total, j'ai mis deux semaines, après la rentrée, pour la laisser".

Parole à : Vahineura Tehuitua, directrice de l'école maternelle Heitama

"J'ai compté sept papas et j'en suis très heureuse car c'est important que papa aussi s'intéresse au développement de son enfant à l'école. Je suis très heureuse de ce café des parents. Afin que tout se passe bien, il est important que les parents discutent avec leur enfant. Le soir, par exemple, il faut prendre le temps de préparer le sac d'école avec lui ; de le laisser choisir ce qu'il voudrait mettre. Le matin, avec un réveil en douceur, en général, le détachement se fait plus facilement à l'école. "

Rédigé par Manava Tepa le Vendredi 26 Août 2016 à 16:06 | Lu 1059 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance