Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Malgré ses mâchoires, le requin tue dix fois moins que les méduses



Malgré ses mâchoires, le requin tue dix fois moins que les méduses
PARIS, 7 août 2012 (AFP) - Malgré son aileron et ses impressionnantes mâchoires, le requin tue dix fois moins que les méduses, soulignent des spécialistes pour qui la psychose suscitée par les squales, comme à La Réunion, reste sans rapport avec le nombre d'attaques dans le monde.

Depuis dix ans, entre cinquante et cent attaques de requins sont recensées chaque année contre l'homme, pour moins de dix morts en moyenne, selon l'"International Shark Attack File", la référence statistique dans ce domaine.

"Les méduses, par exemple, tuent environ 100 personnes chaque année, même si c'est moins spectaculaire de se faire piquer par une méduse que croquer par un requin", indique à l'AFP Robert Calcagno, directeur général de l'Institut et du Musée océanographique de Monaco.

D'un point de vue purement statistique, les squales apparaissent aussi bien moins dangereux que les éléphants, qui "tuent 600 personnes par an", les scorpions (5.000 décès) ou les serpents (100.000), énumère-t-il.

Les attaques de requins passent toutefois rarement inaperçues et sont deux fois plus nombreuses aujourd'hui que dans les années 80. Des attaques attribuées à quatre espèces principales : le célèbre requin blanc des "Dents de la mer", le requin tigre, le requin bouledogue et le requin taureau.

A La Réunion, où les attaques se multiplient depuis un an et ont causé la mort d'un jeune surfeur en juillet, les requins bouledogues et tigres sont dans le collimateur des autorités qui ont demandé lundi la capture d'une vingtaine d'animaux dans le cadre d'une pêche à "caractère scientifique".

Pour les spécialistes de l'animal, l'augmentation de la pratique du surf et des sports nautiques explique vraisemblablement la hausse des attaques au niveau mondial. La raréfaction du poisson, pour cause de surpêche, pourrait aussi inciter les requins à aller chercher de la nourriture dans des endroits où ils n'allaient pas auparavant.

"Composer avec la nature"

Mais les effectifs de requins, eux, sont globalement en baisse, notamment en raison d'une pêche importante - 30 à 70 millions de squales seraient capturés chaque année - pour satisfaire la demande de l'Asie pour les ailerons considérés à tort comme un aphrodisiaque.

Certaines espèces sont même aujourd'hui menacées d'extinction.

Un problème pour l'avenir des océans car "les requins sont indispensables aux écosystèmes marins", relève Philippe Vallette, directeur général du Centre national de la mer Nausicaa, à Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais).

"S'ils disparaissent, ils ne font plus leur métier de top-prédateurs qui est de manger les prédateurs au-dessous d'eux", modifiant profondément l'équilibre des milieux où ils régnaient, explique l'océanographe.

Pour combattre la psychose anti-requin, le scientifique estime notamment qu'il faudrait davantage l'étudier car "on connaît encore très mal le comportement des requins".

Il faut aussi, peut-être, sensibiliser toujours plus les surfeurs sur les moments de la journée ou les conditions de turbidité de l'eau à éviter.

"Est-ce que les surfeurs respectent les consignes données, sont-ils soucieux de bien connaître l'environnement où ils entrent ?", s'interroge l'océanographe Catherine Vadon, maître de conférence au Muséum national d'Histoire naturelle.

"Il faut être plus raisonnable, et apprendre à composer avec la nature", plaide-t-elle, regrettant que les autorités de la Réunion aient fait le choix d'"éradiquer" vingt requins.

Pour Philippe Vallette, toutefois, cette décision "n'aura aucun impact sur les écosystèmes et si ça peut permettre de calmer les esprits, pourquoi pas ?"

alu/fa/phc

Rédigé par Par Anthony LUCAS le Mardi 7 Août 2012 à 05:48 | Lu 1247 fois







1.Posté par LULULU le 07/08/2012 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut à tous
Si au lieu de recopier ce que d'autres ont déjà recopié vous écouitez
les pêcheurs de La Réunion dans les comentaires envoyés sur internet
ils ne pêchent plus de requins depuis 10 ans environ
(ou bien car ce n'est pas rentable oucar ils sont protégé - je ne me souviens plus)
dans tous les cas ils font ce décompte qui est digne d'intérêt :
ils pêchaient 10 requins pas an et ils n'en pêchent plus depuis 10 ans environ
soit10 X 10 = 100 requins environ EN PLUS;
D'un autre coté à Saint Denis il y avait un abattoir qui pendant des années
a nourri les requins avec les rejets de viandes DIRECTEMENT dans l'océan.
Il y a donc de quoi affamer les requins par le manque de pêche et non pas par la sur pêche.
Il est bien évident que si on crée un garde manger les requins vont y venir.
----
Autre bêtise que l'on entend partout les requins seraient nécessaires à l'équilibre
car ils nettoient la mer de tous les cadavres : c'est oublier que presque tous les
animaux marins la nettoient : les poissons, les crabes, les crevettes, les crustacés etc etc
regardez dans un simple aquarium quand un poisson crève il se fait bouffer rapidement par les autres.

Alors arrêter d'écrire toujours n'importe quoi
et c...

2.Posté par LULULU le 08/08/2012 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment sur ce site peut on se faie insulter en 10 lignes de "crapule", de" canard" et de "bouffon",
par des individus qui manifestement ne connaissent pas le sujet et sans que des modérateurs
calment le débat. Malgé cela je répondrai point par point à Teva 33 qui ne connait manifestement pas pas La Réunion
1°/ Il n'y a pas eu que des surfeurs qui se sont faits accrocher par des requins mais aussi des touristes,
et un maître nageur et par le passé des enfants...
faut -il supprimer les touristes et les MNS et les enfants à La Réunion, c'est ce qui risque de se passer
2°/ Il n'y a jamais eu de pêche vraiment industrielle à La Réunion
et la plupart des pêcheurs
sont des petits artisans qui vendent localement et ne se sont pas enrichis.
3° L'abattoir qui a rejeté pendant des années des gros restes de viande directement dans la mer
a toujours provoqué les requiins au point qu'il a TOUJOURS été impossible de se baigner
dans le nord de l'Ile, dont à St Denis, qui a été obligée de construire plusieurs piscines dont une en front de mer,
le comble pour une île.
4° Quand on doit mettre en balance toute l'économie d'un département,+ le métier de milliers
de gens+ des vies humaines contre quelques requin...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Octobre 2017 - 03:22 L'eau de plus en plus dégradée et rare

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies