Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Makemo : une centaine de personnes présentes pour les 50 ans du premier tir des essais nucléaires



Les enfants de l’atoll se préparent à défiler avec les pancartes. Le point de rendez-vous était donné au phare de l'atoll
Les enfants de l’atoll se préparent à défiler avec les pancartes. Le point de rendez-vous était donné au phare de l'atoll
MAKEMO, le 04/07/2016 - La section de Makemo de l'association 193 s'est jointe au mouvement lancé par leurs homologues de Papeete. Une centaine de personnes se sont retrouvées devant le phare de l'atoll avant d'entamer une marche pacifique dans le village. D'anciens travailleurs de Mururoa et Fangatau étaient également de la partie.

Des personnes vêtues de rouge avec des brassards noirs, les habitants de Makemo ont bien entendu l'appel de l'association 193. Comme leurs homologues de Papeete, la section de Makemo a organisé une marche pacifique pour commémorer le cinquantenaire du premier tir des essais nucléaires, samedi dernier.

Le rendez-vous était fixé au phare de l'atoll, où une centaine de sympathisants ont pris place avant le début de la marche. Après le discours d'ouverture du président de la section 193 de Makemo, Rodolph Tahutini, le cortège s'est rendu à la mairie.

Parmi ces personnes se trouvaient aussi des anciens travailleurs de Mururoa et de Fangatau venus apporter leur soutien à cette action collective. Chacun à leur tour, est revenu sur cette période qui a bouleversé leur vie. "À l’époque, nous montions les éléments de la bombe nucléaire à Hao, avant de la transporter sur Mururoa. Nous portions des tenues de cosmonautes. On nous disait alors que le dosimètre était tolérable donc on ne s’inquiétait pas", se rappelle Tavaerai, 67 ans, agent de sécurité au centre technique de la Commission de l’Énergie Atomique et aux énergies alternatives, CEA, basé sur l’atoll de Hao, et de poursuivre. "À l’époque les malades étaient transportés à l’hôpital de Vaiami, mais on nous disait que ce n’était pas grave."

"Les essais auraient dû se faire à Makemo", explique Mitu Tangi, 69 ans. "Je suis parti, accompagné d’un Père voir les maires des atolls de Hikueru, et d’autres atolls des Tuamotu pour les convaincre de demander l'arrêt des essais, mais cela n'a pas été facile. À l’époque, on était une dizaine à manifester dans la rue, et on nous traitait de fous. Je suis content de voir aujourd’hui la mobilisation des anciens et de la jeunesse de Makemo."

Rodoph Tahutini, président de l’association 193 de la section de Makemo était témoin aussi des essais nucléaires, de 1990 à 1997. Engagé dans la Marine nationale Française sur le remorqueur ravitailleur Rari, pour sécuriser les lieux. Il a assisté durant son engagement à deux tirs. "Aujourd’hui il faut arrêter de se taire. Il faut que ce point de notre histoire soit enseigné à nos enfants. C’est un devoir de mémoire."

Dans son allocution, le maire de la commune de Makemo, Félix Tokoragi a rappelé l'intitulé de l'association. "Le chiffre 193 fait référence au nombre de tirs réalisés en Polynésie Française", en insistant sur le caractère apolitique de cet événement. "C’est un travail de tous, il n’y a pas de partis politiques dans cette affaire, on a traité de fous les premières personnes qui se sont élevées contre les essais et ses conséquences. Aujourd’hui la population se réunie pour commémorer cette action, il n’y a pas de haine contre la France, il y a juste une demande de reconnaissance. La Polynésie demande la reconnaissance d’un devoir de justice, c’est-à-dire que la France doit quelque chose à la Polynésie en réparation de ces essais. La santé de nos enfants pourrait être touchée. Il faut qu’il y ait un devoir d’enseignement, nous apprenons à nos enfants les différentes guerres mondiales mais rien n’est enseigné sur les essais qui ont eu lieu en Polynésie et plus particulièrement dans les Tuamotu. C’est un devoir de mémoire."

Pour cette commémoration, les membres de la fondation Thyssen-Bornemisza Art Contemporainn (TBA21) de Vienne, en Autriche étaient aussi de la partie. Ils sont en mission à Makemo pour travailler sur le sujet des essais nucléaires en Polynésie.

Une centaine de personnes ont répondu présente. Le cortège s'est rendu à la mairie de Makemo
Une centaine de personnes ont répondu présente. Le cortège s'est rendu à la mairie de Makemo


Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 4 Juillet 2016 à 10:09 | Lu 1476 fois







1.Posté par CITRUS le 04/07/2016 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour

de qu'elle expériences parle t'on ??????????
les ,, P.R.L ,n'avaient droit a aucun chapitre , ils étaient la ,
faisaient plus ou moins bien leurs boulot, n’était JAMAIS consulté
par contre ils ENGRANGEAIENT UN MAX DE FRIC
et 50 plus tard ,.... l’église , bas rillot , holdham et consort
font des dit P.R.L des spécialiste du nuc
PTAIN que c'est triste ET pathétique

2.Posté par CITRUS le 04/07/2016 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

REMOI

P.R.L = personnels recrutement local
dans ce tri-gram ,... ne pas voir une offense a qui que ce soit

3.Posté par Père Dupanlou le 04/07/2016 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'alimentation (ice cream, punu puatoro, Mac DO etc...) a fait beaucoup plus de ravages que la bombe !!!

4.Posté par CITRUS le 04/07/2016 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

REMOI

Mon dieu ,....même les P.R.L montaient les éléments de la''' bombe '''
laisser dire de tel conneries EST CRIMINELS
écrire et colporter de tels conneries ne l'est pas moins
D’ailleurs avec le recul ....je me demande même ,si ce n'est pas ,..LE ....
polynésien qui a initialisé les essaie NUC ,et pourquoi former des physiciens
car comme il est dit plus haut ,un P.R.L pouvait le faire
pour les aigris ...je n’attaque PAS l'intelligence du polynésien
je m'insurge contre les conneries que tous le monde laisse passer ,et colporte

5.Posté par Le Vieux le 05/07/2016 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon Dieu … !! J’ai déjà lu des âneries sur Muru. Mais alors, du niveau de cet article … rarement.

6.Posté par taramea le 05/07/2016 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien parlé Citrus, ces gens-là se sont bien rempli les poches à Moruroa, Hao et Fangataufa, la panse aussi, la bibine allait bon train, tout était gratos, le terrain de foot en synthétique, des terrains de tennis, des bars, des restos, des salles de sports, à Moruroa, il y avait tout ce qu'il fallait pour bien vivre, tout le monde a bien profité, et aujourd'hui, ces gens-là, ces profiteurs crachent sur la France, et ils sont tous devenus malades. A TAE HO'I E, UTUPAPA MA. Les cathos s'y mettent aussi, au lieu de s'occuper de leurs brebis, des âmes, de la parole divine, non, ils veulent faire de la politique. E HA'AVA HIA OUTOU E TE FATU IA TAE ITERA MAHANA.

7.Posté par RAVA'I ROA le 06/07/2016 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi ne pas ouvrir un camp de vacance, genre Club Med, pour les anciens/nvx généraux, femmes enfants à Moruroa & Fangataufa.
Cocktail d'accueil à l'arrivé, coco, puis ma'a tahiti, poisson maoa troca pahua enfin rien que des produits de l'ile ... Ét visite sous marine des sites où les bombe ont pété..

8.Posté par CITRUS le 06/07/2016 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

REMOI

poste sept,............de quoi parle tu ????????
tu me fait de la peine ... être bête a se point ,et étaler son ignorance
juste pour ta gouverne actuellement a muru il y a des entreprises qui installent des trucs
air Tahiti a voulue ( il y a des cons la aussi , manipulé par 193 ) boycotter la destinations muru
sous le prétexte de la radio activités
je suis tenue au devoirs de réserve, mais VRAIMENT CERTAIN ME FONT DE LA PEINE

9.Posté par CITRUS le 06/07/2016 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

REMOI

poste sept

ton ignorance est abyssal, j'ai vraiment de la peine pour toi
j'ai fait mes niveaux de plongée, au dessus des puits
juste pour TA gouverne, sous l'eau , sous le sable ,puis de 7 a 800 mètres
dans le basalte ,la ,..... se faisaient les explosions
tu ne mangera certainement jamais autant de langoustes que j'ai mangé a MURU

10.Posté par RAVA'I ROA le 07/07/2016 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ahh, Citrus, quel arrogant prétentieux tu peux faire. L’ignorance abyssale, un accident ou un acte volontaire, d’autant que tu aurais dû au moins retenir de tes innombrables COM que nul ne détient la vérité incarnée.
ET sinon, févr 2016, aussi un oubli ? Ton employeur, F Hollande le seul C/Etat à reconnaitre : un "impact environnemental" et "provoqué des conséquences sanitaires" soit 50 ANS APR7S?...excuses ns du peu ! Le "SECRET D ETAT » de cette histoire pitoyable aura couté la vie à plusieurs personnes dont P. OOPA. Qt aux promesses de De Gaule sr l'engagement de la France à indemniser la PF A VIE, rien qu un ramassis de mensonges parmi tant d otres?. Ojrd’hui encore ns en subissons les séquelles, réduits à l assistanat à quémander du fric à la France..

11.Posté par RAVA'I ROA le 07/07/2016 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suite...
Franchement tu ne manques pas d’air, que tu m’insultes, neither the 1st nor last, mais, que tu veuilles détourner l histoire à une simple IGNORANCE ABYSSALE, est une PURE INSULTE envers tt le peuple polynésien!!.un minimum de respect tout de même. Alors stp, surtout abstiens toi d épiloguer sur tes théorie des essais propres.
On peut mentir une fois à tt l'monde, on peut mentir tt le tmps à une personne, mais ON NE PEUT MENTIR TT LE TMPS A TT L'MONDE !..

PS: Pr les langoustes, merci, autant que j commande des oranges de Chernobyl, je m en passerai. Bn Ap !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance