Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Mahina : cirque, yoga et arts plastiques pour les enfants au Chat Pito



Le chapiteau du Chat Pito
Le chapiteau du Chat Pito
MAHINA, le 17 aout 2015 - Depuis l'année dernière une garderie un peu spéciale a ouvert à Mahina, axée sur les arts du cirque. Depuis le début de l'année, elle dispose même de son propre chapiteau et de sa piste. Visite au Chat Pito avec Hildevert.

À Mahina sur la route de la Pointe Vénus, caché au fond d'une servitude et derrière une maison, se trouve un petit chapiteau de cirque avec piste, trapèze, monocycles, accessoires pour jongler... Pas de spectacles pour l'instant, mais un centre d'accueil périscolaire et un centre de vacances pour les enfants.

Le directeur des lieux s'appelle Hildevert, également formateur en arts du cirque. "L'intérêt des arts du cirque pour les enfants est très simple. La psychomotricité, la latéralisation, la kinesthésie, la proprioception… Ce sont des mots barbares comme ça, mais en fait c'est tout simple. Il faut leur apprendre déjà à prendre confiance dans leurs compétences, la notion de main droite et main gauche, l'équilibre par exemple avec le monocycle, la notion de la prouesse aussi puisque personne ne pourra faire les figures à leur place. Ce sont les seuls qui peuvent se dire 'aujourd'hui j'ai jonglé cinq fois, demain ce sera six fois', donc ils sont en progrès constant et on note tous les soirs leurs résultats. C'est aussi beaucoup de collaboration, il y a des exercices complètements individuels, et d'autres complètement liés au groupe."

PLUS QUE JUSTE DU CIRQUE

Le Chat Pito n'est pas juste consacré au cirque. "Tout est parti d'un projet des arts du cirque, mais finalement on s'est vite rendu compte qu'un stage de cirque sur toute une semaine, on ne peut pas accrocher. J'avais oublié ça de mon enfance. Il faut une diversité et du coup on est partis sur des rencontres avec d'autres intervenants extérieurs" nous explique Hildevert.

Avec les Lutins des Îles par exemple il y a des ateliers création, en particulier avec le bois. La garderie propose aussi "de l'art plastique pur et dur en travaillant sur les couleurs", il y aura bientôt des cours de yoga pour les enfants… "On veut que le Chat Pito soit un lieu d'éveil et de découverte" assure le directeur.

"Pendant les périodes scolaires nous allons chercher les enfants dans les écoles, donc Mahina, Pirae et Arue, nous les amenons au Chat Pito pour faire leurs devoirs, et en même temps il y a le module Activités artistiques, découverte et éveil. Donc ça passe par du cirque, du théâtre, des improvisations, de la peinture, de la couture et autres. Donc pendant l'année c'est tous les jours de la semaine, et pendant les vacances ce sont des stages."

Hildevert déborde de projets. Il lance des activités pour les adultes, et va aussi déménager pour convertir sa maison, accolée au chapiteau, en un "lieu pluriartistique" avec des activités artistiques pour les enfants ouvert aux intervenants extérieurs. Au programme : différents arts plastiques, éveil musical, soutien scolaire…



Carole Charles
Carole Charles
Les adultes aussi

Ce beau chapiteau peut aussi accueillir les adultes, avec des cours lancés il y a un an. Un club de cirque reprendra ainsi dès la rentrée de septembre tous les mardi soirs, mais il y aura aussi des nouveautés avec un cours de yoga dispensé par Carole Charles tous les lundis, mercredis et vendredis de 17h30 à 19h, des cours de Tai Chi le jeudi matin et des cours de théâtre d'improvisation.




Hildevert en train d'enseigner le trapèze à une jeune passionnée
Hildevert en train d'enseigner le trapèze à une jeune passionnée
Quelle place pour le cirque à Tahiti ?

Les professionnels du cirque ne sont pas courants à Tahiti. Nous avons donc demandé à Hildevert comment les Polynésiens perçoivent le cirque : "alors moi je viens de la Caraïbe, de la Martinique, où le cirque a de plus en plus de prise. On fait partie des deux premiers clubs de cirque de la Martinique. Là je suis un précurseur aussi avec le Chat Pito et cette surface… Après je ne sais pas si le cirque manque à Tahiti, parce que le cirque a toujours été polynésien, dans la danse du feu, la danse du bâton, les mouvements de la danse de l'oiseau où on retrouve les mêmes mouvements qu'en funambulisme… La preuve c'est le jeune qui est allé au Cirque du Soleil avec son bâton de feu. Après, on ne l'appelait pas cirque, mais la notion d'équilibre, la notion de jonglage, le spectacle, bien sûr c'est la même chose."

"Aujourd'hui on parle de cirque contemporain, à mon avis chaque culture doit avoir son cirque. Pierrot Bidon, qui est un grand créateur de compagnie de cirque, a monté la compagnie Baobab en Guinée qui est le regroupement de plusieurs artistes de différents pays africains. Il a personnalisé le cirque à l'africaine, et sa structure du cirque, ce sont des baobabs. Ici, ce pourrait être des tiare, on va danser avec des couronnes de fleurs ou jongler avec des cocos… Tout ce qui est sous les tropiques est matière au cirque, il y a vraiment une spécificité circassienne (NDA : liée au cirque) à développer en Polynésie, ce que je m'attelle à faire. Et les gens répondent bien, on a plus de 93% de remplissage depuis un an, les parents sont ravis, et on a des exemples d'enfants qui ont progressé en équilibre, en confiance en eux… Et les adultes vont venir maintenant en seconde partie, ce qui est plus facile à mettre en place."

Contact

Facebook : Chatpito Tahiti
Téléphone : Hildevert au 87 70 60 39
Mail : chatpito.tahiti@gmail.com


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 17 Août 2015 à 17:32 | Lu 1122 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance