TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

"Ma'ohi Nui" : le nom choisi par les indépendantistes pour le pays fait polémique




 "Ma'ohi Nui" : le nom choisi par les indépendantistes pour le pays fait polémique
Faut-il renommer la Polynésie française? Sans avoir consulté la population, Oscar Temaru a pris sa décision.
Dans son discours d'ouverture des Etats généraux le 16 juin 2006, Oscar Temaru déclarait: « si certains pensent qu’un peuple peut avancer sans savoir comment il se nomme, s’ils pensent que la question de la dénomination d’un Pays est secondaire, c’est qu’ils oublient de placer l’Homme au centre de leurs réflexions »
Désormais, c'est en tant que président de Ma'ohi Nui qu'il se présente en Polynésie française et à l'étranger, et c'est au peuple ma'ohi qu'il s'adresse dans ses discours. Un choix qui s'apparente à de la provocation : le message passé à l'Etat français est sans équivoque. Faut-il pour autant y voir du racisme, de la xénophobie envers les "non-ma'ohi", popa’a, chinois, et toutes les autres ethnies qui composent la Polynésie française, comme s'en inquiète le mouvement des jeunes UMP en Polynésie dans un communiqué ?

Ce n'est pas l'analyse qu'en fait Bruno Saura, auteur de Tahiti Ma’ohi, culture, identité, religion et nationalisme en Polynésie française (publié Au Vent des îles) qui a longuement étudié la genèse de l' "idéologie maohi". "Oscar Temaru a toujours dit qu'il y avait des Ma'ohi de naissance et des Ma'ohi d'adoption, ce n'est pas quelqu'un qui fonctionne en terme d'exclusion raciale" estime l’anthropologue, qui affirme que le nom "Polynésie française", en revanche, peut être excluant : "n’oublions pas que chez beaucoup de Polynésiens, l’identité française n’est toujours pas bien acceptée" estime Bruno Saura.


Un terme ni neutre, ni consensuel

 "Ma'ohi Nui" : le nom choisi par les indépendantistes pour le pays fait polémique
Changer de nom, d’autres pays sont passés par cette étape à un moment clé de leur histoire. La Haute Volta est ainsi devenue Burkina Faso en 1984. Les Nouvelles-Hébrides ont été renommées en 1980, lors de leur accès à l’indépendance, du nom de Vanuatu, qui signifie ‘’notre pays’’. En Polynésie, où l'indépendance n'est encore qu'une lointaine perspective, le nom que se choisirait le peuple polynésien est encore incertain. Car le terme de « Maohi Nui » choisi unilatéralement par Oscar Temaru n’a pas encore convaincu, même à ce stade officieux. Dans son ouvrage La France à l'opposé d'elle-même, Jean-Marc Regnault publiait une étude sur les changements de noms du pays depuis les origines. Une synthèse de ce livre est disponible sur le site de l'APF dans le chapitre 1996-2004 sous la rubrique L'appellation Polynésie française en question. On y découvre que Gaston Flosse désirait fortement lui aussi le changement de nom. En ce qui concerne Oscar Temaru, il a oscillé entre Tahiti nui et Maohi nui (une expression qu'un éphémère parti de JM Raapoto avait lancé dans les années quatre-vingt).

Le mot ma'ohi n'est en effet ni neutre, ni consensuel, comme l'explique Bruno Saura dans un essai (disponible ici). Tout d'abord parce qu'il fait référence à une origine, si ce n'est à une ethnie. "C'est sûr que quand Temaru parlait des accords de Tahiti Nui, il parlait des gens nés ici. Quant au mot Maohi, il est plus précis et un peu plus ethnique que polynésien", reconnaît-il. Taurea o Porinetia (le mouvement "jeune" de Gaston Tong Sang) va plus loin : "Doit-on comprendre que si un jour la Polynésie encore française devient indépendante, seuls les « maohis du Tavini » seront autorisés à rester ?"

Parler de Ma’ohi, c’est donc bien d'une certaine façon faire référence à des racines, à un aspect généalogique.


Trouver un nom qui fait rêver, comme Tahiti

 "Ma'ohi Nui" : le nom choisi par les indépendantistes pour le pays fait polémique
Pourtant, même la population "de souche" ne se reconnaît pas forcément dans ce terme. « Nombre de tahitiens d’un certain âge n’acceptent ainsi pas la transformation de l’identité du ta’ata Tahiti (ou du ta’ata Mo’orea, ta’ata Ra’iatea…), qui fait référence à une île, en ta’ata ma’ohi ou même Ma’ohi » rappelle Bruno Saura. Et ce n'est pas le seul obstacle. Le terme ma'ohi désigne traditionnellement en langue tahitienne ce qui est indigène, endémique, lié à la terre, ce qui a longtemps donné au mot une connotation négative. Dans la traduction de la Bible en tahitien, réalisée au XIXème siècle, il est ainsi fait mention du pua’a ma’ohi pour désigner le porc (pua’a) sauvage dont la consommation est interdite aux anciens Hébreux. Aujourd’hui encore, pour beaucoup de Polynésiens, le mot ma’ohi « véhicule potentiellement une idée de salissure et de bassesse » rappelle Bruno Saura.

S’il veut rebaptiser la Polynésie française, Oscar Temaru devra donc trouver un terme consensuel, fédérateur. Mais aussi porteur de rêve, comme l'est le mot "Tahiti" dans le monde. Car pour faire connaître « Maohi Nui » à l’étranger, en tant que destination touristique, il faudra plus qu’une tablette électronique. Il faudra aussi l'accord de la population. Ce baptême forcé a pour l'instant un goût un peu amer en Polynésie française.


Rédigé par F K le Lundi 3 Octobre 2011 à 23:56 | Lu 8240 fois



Notez


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

58.Posté par mamyna le 06/10/2011 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tupuna ... si tu veut être assimilé aux animaux et aux plantes , c'est ton problème !!!!!!!et point de vue respect de l'autre , ton demi de gourou n'est pas en reste ... et en plus il n'est même pas capable de le dire en face , puisqu'il se cache derrière la langue "polynésienne " et ce n'est pas en douceur !!!!
et ne met pas tout les faranis dans le même sac !!!! comme chez les polynésiens , il y en a des bon et des mauvais !!!!
peuple polynésien soulève toi ... oui .. mais pour te débarrasser du grand raciste demi tinito , farani , cook , néo zélandais !!!! qui comme un certain dictateur des années 40 , renie ses origines !!!!

57.Posté par tupuna le 06/10/2011 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maohi Nui ! oui why not !

Yes for Maohi NUI. Quand Flosse à mit en place son hymne personne n'a rien dit puis son drapeau là encore personne ne dit mot. Dès qu’Oscar dit quelque chose tout le monde réagit au quart de tour. Quand flosse à fait un palace à Tupai avec l’argent du peuple personne ne dit rien, quand tong sang achète anuanuararo hors de prix la encore bouche cousue, et les emplois fictifs et les condamnations des autonomistes des syndicalistes là encore on ferme les yeux et je ne citerai que cela. A « Tu » Oscar TEMARU un Maohi pour les Maohi. Au fait que crois que les Présidents de la République déteignent sur nos Présidents : Chirac (emplois fictifs, détournements de fonds, etc....) = Flosse la même chose. Sarkosy (raciste j'vé les nettoyer au karcher) Oscar fait la même chose mais plus en douceur. Comment voulez vous ne pas être raciste chez nous, nous nous sommes un peuple accueillant souriant pacifique, les farani arrivent chez nous montrent qui ils sont, ne nous respectent pas, font la loi, arrivent en conquérants pour nous montrer que nous ne sommes plus chez nous !!!! Comment voulez vous que nous admettons cela. Mao’hi a TU levons nous réveillons nous, soyons r...

56.Posté par tigrafout le 03/10/2011 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêter de bleuffer, de rêver, laissez l'entité de Ma'ohi tranquille, Ce que le peuble demande, DEMISSIONNEZ..................
Incapable de gérer le pays y compris ton troupeau. PLACE AUX JEUNES, OUAHHHHHHHHHHHHHHH

55.Posté par Nic le 03/10/2011 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Burkina Fasso signifie "Pays des hommes intègres". Au lieu de leur éternelle folie des grandeurs (c'est dingue le nombre de trucs qui sont Nui... lol), nos indépendantistes auraient peut-être pu s'inspirer du nom de ce pays d'Afrique...

Avec le roi Pomare croix-bâton, le président de la république Pakumotu et le président de Ma'ohi Nui, la Polynésie va entrer en lice pour le prochain prix Nobel... lol

54.Posté par fouillem le 20/09/2011 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêtons de commenter cette ineptie... On lui fait plaisir à ce naze!

53.Posté par Teraiapiti a Tautu le 20/09/2011 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Georges, créer un parti n'est pas si évident que ça, mais possible, avec beaucoup de sacrifice!

@ Hans, Insulter nos aïeux est trop facile! je ne sais qui tu es, mais une chose est certaine, c'est que tu ne connais pas ton histoire et tu devrais te replonger dans l'étude de ce qui s'est réellement passé avant de dire des bêtises!

Pour ma part, je suis persuadé que nous disposons du statut, certes perfectible, mais idéal! Il nous faut seulement nous réveiller comme cela se fait ailleurs, et là, j'ai l'impression qu'ils nous manquent des C........les.!

Je suis originaire des ISLV "Te A'o Tea"

Te aroha ia rahi e ia vai!

52.Posté par Athena le 20/09/2011 12:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Jeff tu as tout compris...! "Des pseudo - autonomistes et souverainistes - ont passe leur temps a insulter l'avenir - en soufflant sur les braises d'un nationalisme outrancier qui finit par nous faire oublier que nous sommes tous français et que si nous refusons de l'admettre va nous conduire a des déchirements multiples,
ethnique, économique, écologique,
financier, social et societal.
Ils veulent et, la souveraineté et les transferts français. Une autonomie assumée y ressemblerait... Et une manière de s'entendre tous partis et ethnies confondues, a la calédonienne mais sans les accords de quoi que ce soit, puisque ceux de Noumea ont in fine debouche sur une entente commune et des règles de
gouvernance équitables tentant d'assurer le développement économique, la stabilité politique (avant le referendum de 2014) et la lutte contre toutes les formes de corruption.
Après les surenchères institutionnelles viennent forcément celles du réalisme politique...
En finir avec les autonomistes et les souverainistes qui ne cessent de condamner ce pays, place aux "démocrates" progressant vers une éventuelle avancée institutionnelle et place aux Républicains fermement attaches a la France e...

51.Posté par Georges le 20/09/2011 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste une question a destination de la population et surtout pour les jeunes. Pourquoi personne ne réagit ?
Le plus simple c'est qu'un nouveau partie politique se constitue pour faire un contre pouvoir.
Car les autonomiste élus n'arrivent pas a s'entendre et voir l'importance d'arrêter cette hémorragie, après il sera trop tard.

En Polynésie Française, 50% de la pollution à moins de 25 ans, se sont les jeunes qui peuvent faire pression sur nos politiques. Quand on voie comment la jeunesse est traité par ce gouvernement, on se moque de vous. Le ministre de la Jeunesse préfère dépenser des millions pour invité X personnes à Aukland, par contre le budget du pays pour la jeunesse est seulement 15 millions . On peut se poser la question, quels sont les priorités de ce gouvernement?
Alors les jeunes tous sur FB, et lançons un défis aux politiques.

50.Posté par Jeff le 20/09/2011 07:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La réalité c'est que nos politiciens ont reussi l'exploit de mettre ce pays, qui est pourtant tres largement subventionné en faillite. Pour masquer cette réalité à la population, l'actuel gouvernement mene une politique dite de fuite en avant, desesperée, quitte à tout casser en prônant la xenophobie et la haine raciale pour essayer de detourner l'attention des gens du véritable sujet qui les preoccupe. C'est une façon d'agîr irresponsable, mais bon, depuis le temps, les autonomistes et les indépendantistes nous y ont habitués. Les deux ont passé leur temps à souffler les braises d'un nationalisme outrancier au point que l'on fini presque par oublier que nous sommes tous français !
La sagesse reside dans l'equilibre des choses. Il est urgent, si l'on veut sortir de la crise et de cette spirale infernale, d'atterrir, de revenir un peu sur terre et de commencer par instaurer un climat de confiance entre les gens et les forces en presence. Il est grand temps pour nous tous de sortir de l'obscurité et de la misere où nos grands chefs politiciens nous ont conduit. Laissons-les de coté et tournons nous vers la lumiere et vers l'avenir.

49.Posté par hans le 19/09/2011 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je rajouterai aussi que la confiance n'exclue pas le contrôle

48.Posté par hans le 19/09/2011 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lol

qui paye contrôle, non?
ah les magouilles...........mouaih !

sinon mataiea, dans une maison de location alors que ma généalogie est pareille pour tous polynésiens : propriétaire de terres immenses échangés contre 1 bouteille de vin à l'époque avec les colons qui ont et profitent encore de l'ignorance complète de la population vis à vis des dangers qu'elle a ET va vivre si on continue à prendre le même chemin emprunté depuis maintenant............trop longtemps !

TIAMARA'A !

47.Posté par restonzen le 19/09/2011 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ah oui, mamyna, ce serait drôle ça, pourquoi pas la Polynésie gauloise? MDR!

46.Posté par mamyna le 19/09/2011 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je viens de comprendre un truc .... hans ne vit pas en polynésie française .... mais à hawaï !!!!
la misère ... oui il y en a ... dans la rue , dans les vallées , en bord de mer .... les polynésiens ne sont pas parqués ... ce qui vivent dans les vallées , vivent sur LEURS terres ( ce qui n'est pas le cas à hawaï ) il se trouve que j'ai des amis qui vivent dans les vallées , leurs maisons ne sont pas des châteaux , mais des maisons où il fait bon vivre !!!! à moins qu'hans , ne prenne les maisons sociales pour des parcs à maohis ... et là ... l'état français n'a rien à y voir , puisque ce sont nos politiques qui décident de cela !!!
et les Ma'ohi : les VRAI de VRAI !!!!! faut arrêter ... c'est comme les vrais gaulois , ça n'existe plus depuis longtemps !!!!!



45.Posté par hans le 19/09/2011 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Poroï

Tahiti Nui?
ça fait trop penser aux magouilles exercé par la France et ses représentants : les zautonomistes !

44.Posté par Poroï Alfred le 19/09/2011 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi pas 'Tahiti Nui'....

43.Posté par pito le 19/09/2011 03:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar Temaru cache son incompétence derrière toutes ces histoires, il est totalement incapable de diriger notre fenua, la seule chose qui l'intéresse est d'avoir un pouvoir absolu et profiter de notre peuple. Honte à lui et tous ces guignols qui le suivent comme des petits chiens et qui enfonce notre fenua dans le néant. Nos enfants ont besoin d'avenir pas d'un triste personnage qui les emmène vers l'inconnu.

42.Posté par Hanapilot le 18/09/2011 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'espère que le "nui" du pays ne signifie pas que nous allons entrer, "maohi" ou pas, dans la "NUIT" gràce à la décolonosition qui verra tous ces riches bleus, oranges , rouges et autres couleurs s'enfuir avec leur capitaux laissant notre pays sans le sous !!!!
Quand à l'accusation de dictature, rappellons nous un certain colonel Rabuka !!!

41.Posté par heneptas le 18/09/2011 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sans autre commentaire :
Apres DECOLONISATION, la définition du jour :
XENOPHOBIE : ensemble des discours et des actes tendant à désigner de façon injustifiée l’étranger comme un problème, un risque ou une menace pour la société d’accueil et à le tenir à l’écart de cette société, que l’étranger soit au loin et susceptible de venir, ou déjà arrivé dans cette société ou encore depuis longtemps installé.

40.Posté par Jeff le 18/09/2011 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils se prennent pour des chefs d'Etat alors que nous sommes juste une collectivité de l'outremer français... faudrait pas l'oublier ! Tout ce qu'on leur demande c'est de gérer un budget annuel en bon père de famille. Ce dont ils sont jusqu'à présent incapables...Vous imaginez ce que ça peut donner s'ils avaient véritablement les titres dont ils rêvent ? s'ils devaient véritablement se conduire en Etat souverain et assurer pleinement la destinée de notre population ?
Finalement ils partagent le même syndrome que notre roi pakumotu qui ne se relève toujours pas d'avoir trouvé a fève !

39.Posté par Toerau le 18/09/2011 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on prend un peu de recul on s’aperçoit vite fait que le mal qui frappe notre fenua c’est la grosse tête de nos politiques qui se prennent pour des vrais chefs d’Etat d’une superpuissance mondiale. Franchement il faudrait qu’ils consultent d’urgence un psy pour suivre un traitement collectif de mégalomanie aigue. Notre « pays » est une collectivité française d’outremer, nous sommes tous des français et notre président de la république est Mr Nicolas Sarkozy. N’en déplaise à certains, telle est la réalité. Il faudrait que l’exécutif et le législatif local puissent enfin atterrir et prendre conscience de leurs rôles par rapport à la réalité. Si l’on veut aller de l’avant, progresser et donner du travail aux populations, il faudrait que notre administration arrête de fantasmer, laisse la politique idiote de coté et commence à bosser sérieusement en comprenant le sens du mot performance.

38.Posté par Karl le 18/09/2011 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Exacerber le nationalisme, prôner le culte du ma’ohi supérieur, attiser la haine raciale et en même temps se dire socialiste, ça donne quoi comme politique ? Heuuu…national socialiste !

37.Posté par JJ le 18/09/2011 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le parti des bleus devrait s'inspirer de la sagesse des Schtroumpfs et arrêter d'avoir peur de Gargamel ??? !

36.Posté par tetua684 le 18/09/2011 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entièrement d'accord avec Mamyna... personne ne bouge,c e qui fait particulièrement plaisir aux bleus.. et comme dit le proverbe, "qui ne dit mot consent" après tout !!! Merci les autonomistes, en particulier GTS, incapable de mettre sa rancoeur de côté... on n'est pas prêts de les mettre dehors!

35.Posté par hans le 18/09/2011 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma'ohi Nui sera indépendant, que vous le voulez ou non, on sera réinscrit et c'est comme ça, c'est l'Histoire, notre misère, qui ne se REPETERA pas.

La Polynésie, tu l'aimes ou tu l'as quitte, POINT BARRE !
Les vrai ma'ohi sont entassés dans les vallées pour ne pas qu'on les voit, comme au temps de la guerre des français contre notre peuple : le temps de la colonisation qui n'a pas changé. On nous cache NON seulement la vérité (par le coup d'Etat français et ses bombes propres) mais aussi les miséreux, notre peuple, les Ma'ohi : les VRAI de VRAI !

Tahiti n'est pas seulement la route de ceinture au bord de l'océan avec des cocotiers qui la borde et les commerces à 2 balles mais, tournez aussi côté montagne, dans les vallées, son peuple est là et MEURT à petits feux... et ça ne date pas d'hier !

34.Posté par mamyna le 17/09/2011 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Georges ... hélas , le soucis c'est que les gens ont peur de nos politiques ....il y a quelques mois de cela , on m'a demandé gentiment de faire attention à mes propos devant l'assemblée ... je risquais d'avoir de gros ennuis !!!! ce à quoi j'ai répondu que lorsque le peuple n'a pas le droit de dire ce qu'il pense c'est que nous sommes vraiment en dictature ... et là c'est grave !!!!!
il faudrait vraiment que peuple se rassemble en masse devant l'assemblée , pour virer tout ces clowns qui ne nous font plus rire !!!! une jeune fille à tenté de faire bouger les chose sur facebook .... des tas de gens ont répondu à son appel ...... ils avaient tous l'envie de faire bouger les choses !!! elle avait organisé une rencontre pour que chacun donne son avis sur ce qu'il fallait faire......et pour décider de la date , et de l'heure !!! le jour J ... nous étions 7 :( !!!!!!! et cette jeune fille a reçus des coups des fils.. bizarres!!! il se trouve que dans ses contacts ... elle avait des personnes faisant parti de la famille d'un des clowns bleus !!!!!
je me souviens aussi , du rassemblement pour remettre gaston tong sang à la place que lui avait donné les votes de la population !!! les gens...

1 2 3
Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 29 Juillet 2013 - 19:00 L'OPT rêve de sa Banque Postale

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki