TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

MMA : Une délégation tahitienne à l’Epic Fighting 31


Le 24 juin 2016, ils seront cinq aito à défendre les couleurs du fenua lors de la 31e édition de l’Epic Fighting, une des plus grosses organisations de MMA en Californie qui rassemblera près de 4000 personnes dans l’arène du Four Points Sheraton de San Diego. La délégation est composée de son mentor Raihere Dudes ainsi que de Tamahau McComb, Henri Burns, Teva Paulet et Haunui Otcenasek.



Pas moins de 5 combattants partiront cette fois-ci
Pas moins de 5 combattants partiront cette fois-ci
Avant de partir vers les Etats Unis, nos représentants ont dû effectuer un « parcours du combattant » au niveau médical. Une batterie d’examens très rigoureux comprenant une prise de sang, un champ visuel, un électrocardiogramme et un électroencéphalogramme, qui viendront compléter le dossier médical que chaque combattant devra livrer au comité organisateur.
 
Une fois le dossier rendu, l’athlète devra passer un contrôle médical quelques heures avant la rencontre ainsi qu’un contrôle de sûreté avant de rentrer dans la « cage ». Le suivi médical de ces sportifs se terminera par un dernier contrôle après le combat.
 
Le MMA est un sport  complet qui sollicite tous les aspects du combat et qui requiert donc une bonne condition physique. Comme la plupart des grosses organisations de sport de combat, L’Epic Fighting est intransigeante au niveau de l’intégrité physique de l’athlète.  Après une longue préparation, de nombreux sacrifices, des économies pour régler les frais médicaux, le déplacement, le logement… Les aito de Polynésie sont plus motivés que jamais.

Première expérience en MMA pour Haunui Otcenasek
Première expérience en MMA pour Haunui Otcenasek
Les combattants sont prêts pour la cage
 
Parmi nos gladiateurs des temps modernes on retrouve bien entendu un des pionniers du MMA au fenua, Raihere « The Islander » Dudes. Il est un des rares à combattre régulièrement à l’étranger. Depuis quelques années, Raihere Dudes forge sa réputation aux Etats Unis. Aujourd’hui le Tahitien compte quatre ceintures à son actif. Lors de cette 31e soirée, une nouvelle  ceinture sera en jeu.
 
Après un long moment hors de la « cage » pour cause de blessure, Tamahau Mc Comb a parfait sa technique au strike (combat debout) et au take-down (projection). L’expérience qu’il a pu acquérir en lutte, lors d’un stage aux Etat Unis et lors de sa préparation avec la sélection tahitienne pour les Océania, sera un atout indéniable pour son prochain duel. Pour la première fois, le « Huahine Boy » combattra en Light Weight (71kg), soit une catégorie en-dessous de celle où il évolue habituellement. Il affrontera Richard Poun, du UFC Gym Rosemead, un spécialiste du strike et de la lutte.
 
Teva Paulet entamera son deuxième combat de MMA. Excellent stricker, Teva s’est préparé durant de nombreux mois aux techniques au sol, le « maona » sera opposé à Nicholas Badis du Victory MMA.  Ce passionné d’arts martiaux avait pu démontrer ses talents en combat pieds-poing lors d’une soirée internationale de boxe Thaï, face à la Nouvelle-Zélande.
 
Haunui Otcenasek, fera ses premiers pas en MMA, redoutable combattant dans les compétitions locales de jiu jitsu brésilien, le coach de Teva JJ possède plus d’une corde à son arc puisqu’il a été aussi champion de France universitaire en Boxe anglaise : « Le déclic m’est parvenu quand Dany Gerard a annoncé qu’il allait se lancer dans le MMA à l’âge de 31-32 ans. Aujourd’hui, j’ai 32 ans, je me disais que j’étais trop âgé pour ça, alors quand j’ai appris la nouvelle cela m’a motivé. C’est là que j’ai pris la décision de partir avec Here et les autres. ». Depuis plusieurs mois, il aiguise ses combinaisons pied-poings dans la salle Islander MMA de Punaauia.
 
Henri « Giant Killa' » Burns, qui vient de s’illustrer en remportant un combat en kick boxing dernièrement en Nouvelle Zélande, évoluera dans la catégorie des lourds. Le guerrier de Moorea, qui a fait ses preuves sur les rings maori, est très attendu par les promoteurs américains. «  Je peux vous dire que les boys et moi on est hyper motivé. On fera tout pour représenter le fenua au plus haut. Quoi qu’il arrive, on sera soudé jusqu’à la fin. » déclarait l’enfant de Moorea. Tamatoa Tefau Sport Tahiti / SB

Rédigé par Tamatoa Tefau Sport Tahiti / SB le Jeudi 16 Juin 2016 à 10:25 | Lu 3165 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki